«

»

Avr 23 2009

Photo du profil de Karine:)

Le vrai cul du diable – Percy Kemp

Présentation de l’éditeur
« Anna Bravo achète un petit meuble d’angle vénitien du début du XVIIIe siècle, avec son miroir de Murano.  Elle entretient un rapport particulier avec les miroirs.  Avec celui-ci, sa vie va basculer… Voici donc la curieuse histoire d’une femme et de son reflet, d’une femme et de son image. »

Commentaire
Tout d’abord, un gros merci à la visiteuse anonyme qui m’a offert ce livre en cadeau en arrivant chez moi, en fin de semaine dernière.  Bon, ça, c’est avant que j’essaie de la blesser en l’entraînant dans une ascension légèrement périlleuse et… glacée!!   J’avais noté ce livre dans plusieurs blogs et je mourais d’envie de le lire alors, comme elle est un peu devin, elle l’a astucieusement choisi pour moi! 

Anecdote pour débuter… j’ai commencé à lire ce livre vers la fin de l’heure du dîner, au travail, alors que mes collègues lavaient leur vaisselle, finissaient de manger, …  se brossaient les dents.  J’ai lu la deuxième page, j’ai levé les yeux vers la fille qui maniait habilement la brosse à dents dans un coin de la salle (rassurez-vous, la brosse était bien dans sa bouche)… et je me suis dit que non, franchement, ça n’allait pas le faire… pas à ce moment, du moins!  Ca faisait comme un blocage!!  Ceux qui ont lu le bouquin comprendront!

Donc, dans ce livre, on rencontre Anna Bravo, femme très droite, qui ne jure que par la réalité, les faits avérés, prouvés.  Contrairement à son employeur, ministre de l’Intérieur de son état, qui ment à qui veut l’entendre et qui manipule les faits à sa guise.  Pour elle, un bref coup d’oeil dans le miroir sert à s’assurer que son aspect extérieur, l’image qu’elle renvoie aux autres (efficace, symétrique, froide et cérébrale) est bien ce qu’il doit être.  Sauf qu’un jour, elle croise un miroir dans lequel elle voit quelque chose d’étonnant… elle ne se reconnaît pas du tout et commence alors pour elle une réflexion sur notre image, ce que nous sommes, comment nous sommes perçus. 

À me lire, on semble tomber dans le fantastique mais pas du tout… Il s’agit plutôt de l’obsession d’une femme pour son image, sur sa définition d’elle-même et sur la réalité.  Pas qu’Anna Bravo devienne soudain une coquette!!  Mais dans le monde politique où elle évolue, les apparences jouent un rôle primordial et soudainement, elle voudrait que tout soit réel, sans mensonge, sans déformation.  J’ai beaucoup apprécié cette réflexion par rapport à notre image de soi, à travers nos yeux, ceux des autres, et comment ces perceptions influencent notre image de nous-même et du monde.    Toutefois, les personnage en eux-mêmes et leur évolution m’ont peu touchée.  J’avoue avoir été assez peu sensible aux remises en question d’Anna en tant que personnage.  (Bon, je sens que je ne suis pas claire… essayons de résumer.  J’ai plus ou moins accroché à l’histoire des personnages en soi mais j’ai trouvé très intéressantes les pistes proposées…est-ce que c’est plus clair??)

Le gros point fort selon moi??  La langue utilisée.  J’ai vraiment, vraiment apprécié le style de l’auteur, avec son vocabulaire recherché, ses nombreuses références et citations.  Il réussit à nous transporter avec cette langue, dans un univers bizarre et familier à la fois.  J’ai trouvé cet aspect très réussi car il a réussi à me captiver sans pour autant m’arrêter dans mon élan de lecture.   Il est juste dommage que je n’aie pas vraiment réussi à m’attacher aux personnages…

Et… disons que j’aimerais bien me voir dans un tel miroir… je suis morte de curiosité!!
Thanks again, Pimpi!!

Plaisir de lecture : 7/10

(26 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Pimpi

    Je suis contente que tu aies aimé. Mais pourrais-tu m’expliquer comment ce fait-ce que tu publies ton billet avant que je n’aie eu le temps de publier le mien??? Tu lis beaucoup trop vite! 🙂

    Par contre, le coup de la brosse à dent… mon regard sur les brosses à dent ne sera plus jamais le même!
    Mon ressenti est le même que le tien, globalement, mais je pense que j’ai quand même été plus intéressée par la fascination d’Anna pour son propre reflet que toi!

  2. Karine:)

    Pimpi: En effet, la brosse à dents ouvre le roman d’une façon… particulière, disons!!! J’ai comme regardé ma propre brosse à dents électrique d’un regard soupçonneux en arrivant le soir…. mais rassure-toi, elle est restée et restera réservée à son usage premier!!! La fascination m’a intéressée, la réflexion, la folie du personnage… mais pas le personnage en lui-même… bizarre, non?? Mais merci beaucoup, en tout cas, j’ai bien aimé!!

  3. Maribel

    Je suis indécise à savoir si je le lis ou non. Je vais attendre de lire d’autres commentaires je crois.

  4. yueyin

    Oh je ne crois pas qu’on puisse réellement s’attacher aux personnages (qui sont tout sauf sympathiques) mais cette réflexion m’a beaucoup touché. J’ajoute qu’il y a de nette allusions à la situation politique en France qui m’ont fait mourir de rire mais qui doivent être plus difficile à décrypter pour toi… c’est loin d’être l’essentiel, mais ça ajoute du sel !!!

  5. Hambre

    Tout le monde en parle sur son blog, encore un titre à noter, à lire pour vous donner moi aussi mon avis.

  6. Hambre

    Tout le monde en parle sur son blog, encore un titre à noter, à lire pour vous donner moi aussi mon avis.

  7. Ys

    On le voit partout ce livre, et tu es la seule un peu mitigée, et encore, pas beaucoup. Je me demande ce que j’y verrais dans un tel miroir, c’est inquiétant…

  8. Ys

    On le voit partout ce livre, et tu es la seule un peu mitigée, et encore, pas beaucoup. Je me demande ce que j’y verrais dans un tel miroir, c’est inquiétant…

  9. Leiloona

    Ah ah, c’est vrai que le début du livre est … particulier.
    Mais tout comme toi, j’ai aimé la réflexion sur l’apparence et la langue aussi. Superbement bien écrit.

  10. Magda

    Le thème est très intéressant… je suis fascinée par le miroir, et le double féminin (je n’écris presque que là-dessus depuis un an et demi). Alors pourquoi pas ajouter celui-là à ma bibliographie sur le sujet?

  11. amanda

    commencer à le lire à coté d’une femme qui utilise sa brosse à dent est risqué ;)))

  12. Karine:)

    Maribel: Je pense qu’Amanda, Cuné et Lilly en ont parlé… d’autres aussi mais ma mémoire fait défaut! Je suis la seule à ne pas avoir quelques réserves alors je pense que tu peux essayer sans problèmes!

    Yueyin: Oui, ils sont tout sauf sympathiques mais la réflexion m’a beaucoup interpellée! Et Pimpi m’a parlé un peu des allusions politiques par rapport à la France mais bon, à part ce qu’on m’en dit, difficile de faire des liens!!

    Hambre: Ben oui :)) Il faut lire, ne serait-ce que pour avoir sa propre opinion, c’est très particulier!!

    Ys: Non, pas beaucoup mitigée, en effet! Et moi aussi je me demande ce que ce miroir me dirait!!

    Leiloona: Tout à fait d’accord, c’est superbement écrit… cette langue m’a fascinée!! Quant au début, ça surprend!!

    Magda: Si le sujet de fascine, je pense que ça pourra te plaire. Du moins, ça vaut la peine de tenter le coup.

    Amanda: Yep, risqué… c’est que ça donne de drôles d’images mentales qu’on voudrait quand même éviter!!

  13. Karine:)

    Maribel: Je pense qu’Amanda, Cuné et Lilly en ont parlé… d’autres aussi mais ma mémoire fait défaut! Je suis la seule à ne pas avoir quelques réserves alors je pense que tu peux essayer sans problèmes!

    Yueyin: Oui, ils sont tout sauf sympathiques mais la réflexion m’a beaucoup interpellée! Et Pimpi m’a parlé un peu des allusions politiques par rapport à la France mais bon, à part ce qu’on m’en dit, difficile de faire des liens!!

    Hambre: Ben oui :)) Il faut lire, ne serait-ce que pour avoir sa propre opinion, c’est très particulier!!

    Ys: Non, pas beaucoup mitigée, en effet! Et moi aussi je me demande ce que ce miroir me dirait!!

    Leiloona: Tout à fait d’accord, c’est superbement écrit… cette langue m’a fascinée!! Quant au début, ça surprend!!

    Magda: Si le sujet de fascine, je pense que ça pourra te plaire. Du moins, ça vaut la peine de tenter le coup.

    Amanda: Yep, risqué… c’est que ça donne de drôles d’images mentales qu’on voudrait quand même éviter!!

  14. emiLie

    Le titre en tout cas est très sympa!!!

  15. Solène

    Je suis vraiment ravie que ce livre circule ainsi sur la blogosphère et je sais que l’auteur lui-même en sera particulièrement touché. Le personnage d’Anna m’a beaucoup plu contrairement à vous. Ce besoin maladif de tout contrôler que l’on peut soit même ressentir me l’a rendue très proche et j’avoue que même si elle n’est pas sympathique au sens strict, elle est touchante à sa façon. Elle m’a fait penser à une certaine ministre de la justice…

  16. Manu

    Il est noté et surligné. Mais il est chez le relieur à la biblio. Dès qu’il est disponible, je l’emprunte, c’est décidé !

  17. Karine:)

    Emilie: Oui et le livre l’est également!

    Solène: C’est un peu ce qui m’a manqué, me sentir proche du personnage… mais je pense que je suis quand même un cas assez isolé! Quant aux références, étant au Québec, c’est un peu plus difficile pour moi de reconnaître 🙂

    Manu: Je suis curieuse de voir ce que tu en penseras… comme on a plusieurs « must » en commun, je suis toujours intriguée!!

  18. Ofelia

    J’adore le titre, rien que pour ça j’ai envie de le lire :p Plus sérieusement, tu m’as intriguée là Karine 🙂 je le note et je vais essayer de me le procurer très bientôt 🙂

  19. pimprenelle

    Décidément le début de ce roman fait beaucoup parler de lui… Au point que je suis allée le lire à la librairie! Néanmoins, je ne suis pas vraiment attirée par ce livre, dont je ne lis pourtant que du bien.

  20. Alwenn

    Comme je viens juste de le dire chez Pimpi, j’ai bien envie de le découvrir maintenant, alors qu’au départ, ça ne me disait trop rien. Mais je crois aussi que c’est cette histoire de brosse à dent qui aiguise de plus en plus ma curiosité ! (même si je crois deviner de quoi il s’agit ! ^^)

  21. fashion

    Je ne partage pas l’enthousiasme général pour ce roman (même si je vois que tu es finalement assez mitigée) : je l’ai trouvé pas mal sans plus.

  22. Karine:)

    Ofelia: Ce titre est définitivement bien intrigant!! C’est particulier comme bouquin et il suscite des réactions fortes pas mal partout… avant d’avoir lu le billet de Fashion ce matin, je crois que j’étais la moins enthousiaste… et encore j’ai quand même bien aimé!

    Pimprenelle: Yep, ça fait parler… et dans les circonstances dans lesquelles je l’ai lu… c’Était un peu surréaliste!

    Alwenn: Alors lis le début seulement… et tu verras si tu veux poursuivre… ce sont les 3 premières pages, je pense!!! Mais bon, comme presque tout le monde est enchanté, ça te plaira peut-être!!

    Fashion: Ce que je disais plus haut: avant ton billet, j’étais la plus mitigée! Mais bon, tout de même, j’ai davantage apprécié que toi, surtout la langue, qui m’a vraiment beaucoup plu!!

  23. antigone

    Effectivement, cette histoire de brosse à dents ;o))…si le livre avait été entièrement du même acabit je ne suis pas certaine que je l’aurais trouvé si intéressant mais heureusement il est également captivant et érudit.

  24. Nanne

    C’est un livre que j’ai repéré lors de sa sortie, mais pas acheté. Pourquoi ? Je n’en sais rien !! Mais cette histoire de miroir et de brosse à dents m’intrigue de plus en plus …. Je me demande ce que j’y verrai dans ce drôle de miroir ?! Et toi, qu’y verrais-tu ?!

  25. sylire

    Je viens de chez Antigone, qui a aimé aussi ! Je retiens donc le titre (pas banal, d’ailleurs).

  26. Karine:)

    Antigone: En effet, si ça n’avait été que ça, j’aurais certainement moins apprécié!  Mais disons que c’est une entrée en matière qui impressionne!!!

    Nanne: L’histoire du miroir est plus intéressante que celle de la brosse à dents, selon moi!!!  Et je suis vraiment bien curieuse de voir si je me reconnaîtrais dans ce fameux miroir!!

    Sylire: En fait, je pense que je suis dans les plus mitigées… les avis sont super positifs partout!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils