«

»

Mar 10 2009

Photo du profil de Karine:)

Passionément givrée – Audrey Parily

Résumé
« Ma vie est une tragédie grecque.  Rien de mois.  Vous pensez que j’exagère?  Eh oui, lisez ce qui suit!

J’ai vingt-six ans et je suis encore aux études.  Études financées par ma mère, qui ne se gêne pas pour me le rappeler.  Pour ajouter à mon stress, je n’ai toujours pas la plus peetite idée de ce que je vais faire de ma vie.  Professionnelle ou autre.  Je vis au Québec depuis un an (ah! c’est vrai, vous l’ignorez, je suis Française).  L’homme que j’aime me fuit.  Je fuis l’homme que j’aime.  Et les conquêtes de mon colocataires défilent sans cesse dans notre appartement, si bien que parfois, j’ai l’impression que vivre dans une gare serait plus reposant. « 

Extrait du quatrième de couverture

Commentaire
Je l’avoue d’emblée je ne sais pas quand je publierai ce billet.  En fait, il serait plus juste de dire que je ne sais pas si je publierai ce billet…  Je m’explique!

L’auteure, Audrey Parily, est bloggueuse et virtuellement sympathique en plus.  Son roman sortait le jour de mon anniversaire et je me suis plongée dedans, malgré ma panne de lecture.  Je ne vais pas le démolir, loin de là… mais j’ai des réserves et bizarrement, je me sens mal à l’aise de les exprimer… Donc, je verrai.  Quand et Si!!

(Parenthèse et mise à jour: Après avoir fait lire mon billet à une copine – qui se reconnaître… thanks!), elle me dit que c’est publiable et que ça ne lui enlève pas le goût de lire le livre alors j’y vais pour mon billet!  Je suis toujours très honnête dans mes billets et je trouve toujours ça plus délicat quand il s’agit du livre d’une bloggueuse… même si ça ne devrait pas, je sais!  Et là, je suis dans une phase très « grumpy » par rapport à la lecture alors c’est encore pire!!)

D’abord, je dois dire que j’ai été enthousiasmée par le début du livre!  Je suis même allée jusqu’à me dire « Ca y est, je vais sortir de ma panne de lecture! »  Bon, étant donné que je l’ai lu d’une traire, en un seul après-midi, c’est peut-être un peu ce qui est arrivé… de plus, ma PAL me semble moins vide et dénuée d’intérêt… c’est bon signe!!   Dans cette première partie, on fait la connaissance d’Isa, 26 ans et étudiante, de ses amies, Marie-Anne et Cécile, de son coloc, Maxim et de sa fréquentation du moment, Samuel.  J’ai bien aimé la façon dont l’auteure s’adresse directement à nous, comme si elle nous parlait, avec divers commentaires et petites explications drôles.  Le présent, utilisé tout au long du roman, m’a paru tout à fait approprié étant donné ces apostrophes au lecteur et le ton du roman.  Je me suis attachée à ces personnages, j’ai bien ri à certaines habitudes d’Isa, surtout celle de dialoguer avec elle-même… Elle, elle a une petite voix et moi, deux hémisphères en chicane… ça m’a fait rire! 

De plus, j’ai beaucoup aimé sa vision de Française qui arrive au Québec, avec sa vision toute neuve des Québécois et de leurs petites manies!  Cet oeil porté sur le Québec, ces constatations (l’une d’entre elles, sur l’anglais, m’a fortement rappelé un échange avec Pimpi d’ailleurs!!) de moins en moins extérieures, l’amusement face au parlé québécois (beaucoup, beaucoup plus réalistes que dans mon récent roman de Vargas… les expressions qu’elle choisit sont bel et bien courantes, utilisées et dans le bon sens à part de ça!!  Ca fait du bien!!!)… Bref, ça, ça m’a plu!!!

De même, sa relation avec ses amies et son coloc m’ont beaucoup rejointe… jusqu’au milieu du roman.  J’ai apprécier voir les différentes relations évoluer au gré des événements, les différentes prises de conscience, elle m’a bien fait rire avec ses grandes histoires!  Sauf que bon, j’arrive à mon « mais ».  En fait, je pense que ce qui a fini par m’énerver pourra plaire à plusieurs.  Voyez-vous, je ne suis sooooo romantic dans les livres… mais quand même pas mal moins dans la vie.  Pas mal, pas mal moins (pas assez, me disent certains).  Que je sois en couple ou non, je suis rarement centrée sur l’amour.  C’est un plus, un gros plus, mais ce n’est pas la quête de ma vie…  Et un moment donné, ici, ça a pris trop de place pour mon goût.  La quête de tous les personnages, comme s’il n’y avait que ça d’important, comme s’il fallait tout délaisser le reste pour ça.  Bon, je sais que ce n’est pas du tout l’intention de l’auteur mais c’est ce que j’ai ressenti et c’est peut-être parce que je pense autrement que j’ai fini par me lasser…  Beaucoup de réflexions sur l’amour et son importance, sur les relations de l’héroïne, beaucoup d’auto-questionnement et d’auto-analyse…  Oui, c’est normal de se questionner énormément en amour, de douter, je le conçois sauf qu’en ce qui me concerne comme lectruce, ça a été un peu trop.  Mais ça, c’est moi.  De plus, je me serais passée des chapîtres « Dans la tête de Maxim ».  L’auteure savait trouver les mots et créer des situations pour nous faire comprendre tout ça sans avoir besoin de le préciser dans ces chapitres…  je préfère toujours une part de mystère!!

Il n’empêche que je l’ai lu très vite et que j’ai trouvé les personnages attachants.  Ce livre est le premier d’une trilogie et la suite « Merveilleusement givrée » sortira… en fait, je ne sais pas quand, mais je le sais qu’elle sortira!!!  Malgré mes quelques réserves, je la lirai certainement.

7/10

(33 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Jo Ann v.

    J’ai beaucoup envie de lire ce livre ! Lorsque ce sont des écrivains blogueurs, je suis toujours partante ! 🙂

  2. aBeiLLe

    Je crois que tu es un peu dure avec toi même. J’ai trouvé ta critique très intéressante et pas du tout déplaisante! Moi aussi j’ai le goût de découvrir cette auteure-blogueuse!

  3. Audrey

    Effectivement, ta critique n’est pas du tout déplaisante, au contraire! Je m’attendais à pire en lisant le début de ton billet ! D’ailleurs je me demande même si tu ne m’as pas épargnée parce que tu me connis virtuellement;-)
    C’est vrai que la quête de l’amour est importante pour tous mes personnages, et qu’ils sont très centrés sur ça, je ne saurais pas dire pourquoi, je les ai imaginés de cette façon, dans le II, ils le sont un peu moins, peut-être qu’ils avaient juste besoin de grandir.
    Merci pour ta critique en tout cas, je garde certaines de tes remarques dans ma tête pour les prochains tomes !

  4. Karine :)

    Jo Ann V: Moi aussi je suis toujours très curieuse de lire ce que font les écrivains bloggueurs!!  J’espère que ça te plairs!

    Abeille: Tant mieux alors!  C’est toujours plus délicat (du moins pour moi) quand c’est un bloggueur!

    Audrey:  J’ai le don de mettre du suspense, n’est-ce pas!  Non, en fait je garde du livre un bon souvenir, et il a eu pour effet de me sortir de ma fameuse panne de lecture qui me tapait dessus depuis 2 semaines!!!  Et non je ne t’ai pas épargnée!  Je stressais juste un peu car j’imagine que quand quelqu’un parle de « notre bébé », ça doit forcément venir nous chercher!   Être centré sur l’amour, ce n’est pas une mauvaise chose… c’est juste que moi, je ne le suis pas beaucoup!!  Comme je le disais dans le billet, je lirai certainement la suite!

  5. fashion

    Ben moi je suis tentée!

  6. Leiloona

    Ce livre me tente aussi !
    Je le note pour cet été ! (Et je connaîtrai le livre de ma swappée ! :P)

  7. Freude

    Ben,ç a l’air pas mal, et c’est plutôt c que tu dis alors pourquoi te poser des questions sur ce billet ???? Bon, je note le titre !

  8. Isabelle

    Ta critique m’a plutôt donné envie! Je me le note pour plus tard. Mais je comprends ton appréhension à critiquer le livre d’une bloggeuse!

  9. Florinette

    Elle est chouette cette couverture, bonne journée Karine ! 🙂

  10. Karine :)

    Fashion: Je pourrai peut-être en mettre une copie dans mes bagages en juin, alors!

    Leiloona:  C’est vrai, Audrey était ta swappée pour le swap St-Valentin!!  J’espère que tu réussiras à mettre la main dessus et que ça ete plaira! 

    Freude: Je me suis posé des questions simplement parce que l’auteure est bloggueuse, que le livre est sorti il y a à peine une semaine et que j’avais peur qu’un billet qui ne soit pas tout « rose » fasse de la peine à Audrey, qui est bloggueuse, vu que mon billet est dans les premiers.  Et je ne voulais pas « édulcorer » mon avis en taisant ma principale réserve.  J’avoue que si l’auteure n’avait pas été bloggueuse, j’aurais appuyé sur « publier » sans crainte!!!

    Isabelle: Oui, c’est toujours plus embêtant et ça me stresse à chaque fois!  Contente que tu sois tentée!

    Florinette: Moi aussi j’aime bien la couverture!  (Truc super inutile, j’aime le bleu et le vert ensemble!!)  Et comme je le dis dans mon billet, la première partie m’a vraiment plu tandis que je me suis sentie plus éloignée des personnages dans la seconde partie!

  11. Audrey

    @Leiloona : J’espère que tu aimeras, j’ai terminé un des livres que tu m’as envoyé, une page d’amour de Zola, et j’ai adoré ! Merci !
    @Karine : c’est sur qu’on aimerait que tout le monde s’enthousiaste totalement pour notre bébé mais un roman ne peut pas vraiment toucher tout le monde de la même manière parce que les sensibilités sont différentes. Mais étant donné que tu lis beaucoup, je trouve ça génial que tu es lu mon roman en une après-midi ! En tout cas, j’ai bien hâte de savoir ce que tu penseras de mon tome II mais là, c’est encore loin ! 😉

  12. Pimpi

    Moi, ce qui me tente, c’est l’aspect qui se rapproche de moi, l’aspect française installée à Montréal depuis peu… je suis curieuse de savoir comment c’est traité et si je vois les choses de la même manière!!

  13. kittykay

    Je ne t’ai pas trouvée trop dure dans ta critique non plus! Je me suis procuré ce roman hier justement, après avoir suivi le blog de l’auteure pendant longtemps, et je me suis aussi demandé si cela affecterait ma critique par après! Tu t’en es très bien tirée en tout cas, et tes commentaires ne me coupent pas du tout mon envie de le lire 😉

  14. loulou

    ta critique est positive puisqu’elle me donne envie de le lire 

  15. Ankya

    Tant que le contenu est juste, il ne faut pas hésiter à poster un billet. Bon… je comprends quand même tes réserves. Comme on dit, c’est plus facile à dire qu’à faire 😉

  16. Pimpi

    Je ne comprends pas… mon comm’ a disparu! Quoi, qui a osé? C’est de la discrimination!

    Bref, je disais que j’aimerais bien lire ce livre pour le côté plus proche de moi, c’est-à-dire la française installée à Montréal depuis peu!! Voir comment c’est traité et si ça me rejoint!

  17. Pimpi

    Je ne comprends pas… mon comm’ a disparu! Quoi, qui a osé? C’est de la discrimination!

    Bref, je disais que j’aimerais bien lire ce livre pour le côté plus proche de moi, c’est-à-dire la française installée à Montréal depuis peu!! Voir comment c’est traité et si ça me rejoint!

  18. Karine :)

    Audrey: En effet, toutes les sensibilités ne peuvent être atteintes de la même façon et je pense que le moment dans lequel on lit un livre influence beaucoup!  Pour le tome 2, je le lirai certainement… même si c’est dans un moment.   Je me demande bien comment ils vont  grandir, justement, ces personnages!!

    Pimpi: Je pense que pour cet aspect en particulier, ça risque de te rejoindre d’une certaine manière.  C’est l’une des choses que j’ai beaucoup aimées dans le roman.  Veux veux pas, j’ai pensé à toi en le lisant!!

    Kittykay: Génial alors!  J’ai choisi de dire réellement mon vrai avis car après tout, raconter des mensonges ici, ce serait un peu comme me mentir à moi-même!  J’ai hâte de voir ce que teu vas en penser!

    Loulou: Tu me diras ce que tu en as pensé quand tu réussiras à mettre la main dessus!

    Ankya: Oui… ce n’est pas évident, surtout quand il s’agit d’un premier roman.  C’est encore plus délicat, je trouve et c’est pour ça que j’ai hésité. 

    Pimpi: O-b a osé, en fait… j’ai réussi à faire réapparaître les commentaires en changeant l’heure de publication de ce billet.  Ca déconne parfois avec les billets préprogrammés!  Te voilà avec 3 commentaires pour le prix d’un!!!   Serais-tu, par hasard, une française installée à Montréal depuis peu??? ;)) Je blague!

  19. Marguerite

    Ton avis ne me rebute pas non plus. Je me suis laissée tenter et je l’ai acheté hier !!

  20. Frisette

    Comme c’est étrange, ce livre m’a justement fait de l’oeil plusieurs fois à la librairie cette semaine.  Ce sont justement les couleurs qui m’ont attirée, car j’aime aussi le bleu et le vert ensemble.  Et oui, je suis allée plusieurs fois à la librairie cette semaine, trois fois en fait, mais toujours pour une bonne raison!   Et j’ai craqué les trois fois en trahissant ma résolution…  Mais ça c’est une autre histoire!

    Chose certaine, je note le titre pour une prochaine visite dans l’antre de la compulsion.

  21. Karine :)

    Marguerite: J’ai bien hâte de voir ce que tu vas en penser, alors!!

    Frisette: Mais on a TOUJOURS de bonnes raisons pour aller en librairie!!!  Toujours toujours! 😉 

  22. frankie

    BRAVO! encore une fois tu ma convaincue ma tres chere Karine ,apres « la dansse de la meduse », c’est maintenant « passionément givré », et bien je vais te dire sa me passione! a toute xoxo Frankie.
    PS:et moi qui était interessait que par les books fantastique ,mais comme tu dis il faut en avoir pour tout les goûts!

  23. frankie

    BRAVO! encore une fois tu ma convaincue ma tres chere Karine ,apres « la dansse de la meduse », c’est maintenant « passionément givré », et bien je vais te dire sa me passione! a toute xoxo Frankie.
    PS:et moi qui était interessait que par les books fantastique ,mais comme tu dis il faut en avoir pour tout les goûts!

  24. frankie

    BRAVO! encore une fois tu ma convaincue ma tres chere Karine ,apres « la dansse de la meduse », c’est maintenant « passionément givré », et bien je vais te dire sa me passione! a toute xoxo Frankie.
    PS:et moi qui était interessait que par les books fantastique ,mais comme tu dis il faut en avoir pour tout les goûts!

  25. Karine :)

    Frankie: Je sais, je suis vilaine ;))  J’espère que ça te plaira!!

  26. Jo Ann v.

    J’ai eu le plaisir de manger une glace avec Audrey, mais c’était trop rapide parce que je descendais d’un train et remontais dans l’autre 40 minutes après !
    Tout comme toi, je pense que les chapitres dans la tête de Maxime ne sont pas nécessaires puisque c’est à la première personne.
    J’ai bien aimé le livre, surtout que j’ai une sorte de fascination pour le Québec et le parlé québécois. Un peu moins pour le froid 😉
    Et comme toi, encore, j’ai toujours peur de ne pas aimer le livre d’une connaissance/ami/blogueur… Et ces derniers mois, j’ai l’impression que je ne lis que des amis, donc 😉

    1. Karine :)

      Jo Ann V.: C’est super que tu aies pu rencontrer Audrey, même rapidement!!  J’ai hâte de lire la suite, en tout cas… je l,aimais bien, cette Isa!!!  quant à ta fascination pour le Québec, je te le conseille l’été, si tu ne veux pas le froid… il gèle, présentement!!!

  27. Daniel Fattore

    Egalement suiveur du blog d’Audrey Parily! C’est donc intéressant d’avoir l’avis d’une lectrice… merci pour ce billet, qui me permet de préciser un peu les contours de cet ouvrage dont j’entends parler depuis quelque temps. Et de rallumer ma curiosité…

    1. Karine :)

      Daniel Fattore: Mon avis est l’un des rares qui était mitigé en partie, je crois.  Mais j’ai quand même le goût de lire la suite!!

  28. amiedeplume

    J’ai moins aimé ce livre que le deuxième… Oui, je les ai lus dans l’ordre inverse. J’avoue que le personnage de Samuel m’a vraiment taper sur les nerfs. Je lirai la troisième partie prochainement.

    1. Karine :)

      Amiedeplume: Moi aussi j’ai préféré le deuxième tome au premier.  j’ai trouvé le second plus nuancé, avec des personnages qui évoluent davantage!  J’ai bien aimé le tome 3!

  29. DF

    … je l’ai enfin lu! Et quand même avec un certain plaisir. J’en parle ici:

    http://fattorius.over-blog.com/article-dans-le-tourbillon-givre-des-passions-75106599.html

    1. Karine :)

      DF: Je vais aller voir ça! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils