«

»

Fév 15 2009

Photo du profil de Karine:)

Fevre Dream (Riverdream) – George R. R. Martin

Résumé coup-de-coeur.gif
« Quand Abner Marsh, capitaine de bateau à vapeur aux prises avec des problèmes financiers, reçoit une offre de partenariat d’un riche aristocrate, il se doute qu’il y a quelque chose de louche là-dessous.  Quand il aperçoit Joshua York, pâle, les cheveux blonds presque blancs, les yeux d’acier, il en est certain.  York se moque bien que l’hiver glacial de 1857 ait démoli tous les bateaux de la flotte de Marsh sauf un.  Il se moque bien aussi de ne pas récupérer ses investissements avant au moins dix ans.  Yors a ses propres raisons de vouloir voguer sur le Mississippi.   Mais Marsh ne doit pas poser de question, quelque bizarres, arbitraires ou capricieuses ses demandes peuvent sembler.

Marsh avait prévu de rejeter l’offre de York, qui semble représenter à la fois secrets et dangers.   Mais la promesse d’un nouveau bateau grandiose – combinée avec la force du regard de Joshua York – le font changer d’avis.  C’est lors du premier voyage de son nouveau bateau, le Fevre Dream, que Marsh réalise qu’il s’est embarqué dans une aventure plus sinistre qu’il ne l’aurait cru. »

Commentaire
Je sens que ce livre va entrer dans le panthéon de mes incontournables!  Même malade comme un chien, j’ai passé une nuit presque complète éveillée pour le terminer!   C’est toujours un signe, dans ce temps-là!

Fevre Dream, c’est le nom d’un bateau à moteur grandiose, bateau rêvé par Abner Marsh, homme du fleuve, né pour être capitaine de bateau à vapeur.  C’est d’ailleurs dans cette univers mouvant que nous pénétrons avec ce roman; un univers où les rivières sont grouillantes de majestueux bateaux à vapeur qui transportent marchandises et passagers sur les rivières américaines.  Oui, c’est une histoire de vampires, une histoire de vampires bien différente où ce mythe est repris de façon originale, du moins selon moi.  Ici, point de transformations, point d’ail, de pieux ou de crucifix.  Deux races différentes, plutôt.  Et selon certains, l’une serait faite pour dominer l’autre.   Et comme ce livre se passe juste avant que la guerre de Sécession n’éclate, le parallèle avec l’esclavage, le concept de supériorité, de domination d’une race sur une autre, est tout à fait à propos.  En effet, comment ne pas être choqué par la façon dont certains vampires parlent des humains (j’imagine que ça doit être traduit par « le bétail » en français)… 

Cette histoire, c’est celle d’Abner et de Joshua York, héros chacun à leur manière, nourrissant chacun des rêves de grandeur.   Ici, pas d’histoire d’amour soooo cute, c’est une histoire qui implique majoritairement des hommes dans un monde d’hommes aguerris qui affrontent la rivière et ses périls quotidiennement.  Joshua, héros imparfait, rempli de doutes, de questionnements, qui veut à tout prix sauver son peuple quitte à être défait, humilié à répétition.  Joshua qui a trouvé un moyen d’être délivré de la soif rouge, qui pousse ceux de sa race à tuer pour boire le sang de leurs victimes.   Mais est-ce la bonne solution?  La cohabitation avec les humains est-elle possible?  Quant à Abner, qui pense lentement mais n’oublie jamais rien, il fascine par son courage, par ses rêves, par sa loyauté.  Ces deux personnages m’ont beaucoup plus, il va sans dire. 

Et nous avons aussi un méchant bien méchant, le Maître du Sang depuis un millénaire, qui confronte Joshua dans ses croyances et dans sa quête.  C’est à ce combat sans merci que nous assistons pendant une bonne partie du roman.  Et tout ça dans cet univers qui fait maintenant partie de l’histoire ancienne, saturé d’humidité, sur ces fleuves qui grouillaient alors de vie jour après jour.  J’ai parfaitement ressenti son rythme, le côté glauque et noir des nuits sur le fleuve.  J’ai été baignée dans cet atmosphère – le langage utilisé aidant énormément.  On en vient presque à s’attacher aux bateaux, c’est pas mêlant!!

Juste une question pour ceux qui l’ont lu en français… est-ce que le bateau s’appelle « Riverdream » en traduction?  Parce que le titre du livre (et le nom du bateau, nommé d’après le fleuve qui se nommais ainsi à l’époque) se prononce exactement comme « Fever Dream », qui fait référence à la fois à la fièvre des rêves et des idées de grandeur, la fièvre jaune, la fièvre sanglante des vampires, la fièvre de la guerre… bref, je me demandais si c’était aussi évocateur en français. 

Un coup de coeur, donc!

9,5/10

(24 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. A_girl_from_earth

    Aïe aïe aïe! Direction LAL… Je ne suis pas très histoire de vampires classique avec ail etc, mais la saga de Anne Rice m’avait déjà transportée par son originalité dans l’image et l’essence du vampire. Si ici on est loin de l’image classique, ça m’intéresse!

  2. Pimpi

    Alors si c’est un coup de coeur pour toi, il faut que je le lise, c’est incontournable ! Bon, pour le moment, je suis dans une autre « mood », donc je vais attendre un peu, mais je compte bien le lire un de ces quatre. Là, ma moitié m’a offert le coffret de Narnia’s Chronicles pour la St Valentin alors je vais commencer à les lire en attendant que tu reçoives Drood !!! Il commence sérieusement à m’appeler très fort, ce livre !!! Vivement que ton exemplaire arrive entre tes mains !!! Bon, j’arrête là les digressions ! Bonne journée !!!

  3. Isil

    Je l’ai noté il y a très longtemps celui-ci. Heureusement que j’ai une piqure de rappel assez régulière 🙂

  4. Céline C.

    Contente que ça t’ai plu !! Je suis une grande fan du trône de fer, et j’aime beaucoup les histoires de vampires, donc imagine ma réaction quand j’ai vu que le George nous avait pondu ça !! Pour répondre à ta question, le bateau dans la trad’ française s’appelle le « Rêve de Fèvre » et est donc la traduction littérale de Fevredream. Pourquoi avoir nommé le bouquin Riverdream, je sais pas trop pour le coup… Les mystères de la traduction surement !

  5. Manu

    A la base, l’histoire ne m’aurait pas trop tenté, du moins la partie bateaux, milieu masculin etc. mais ton commentaire m’attire et le fait que ce soit un tel coup de coeur me donne envie de m’y plonger. Surtout que nous avons pas mal de coup de coeur communs ! Je note donc !

  6. Karine :)

    A girl from earth: Il y a des points communs, c’est certain mais disons que c’est quand même différent! Il ne faut pas s’attendre à une grande romance non plus, ce n’est pas du tout ça! Mais j’ai adoré et je relirai certainement cet auteur! Pimpi: En effet, vaut mieux respecter le mood du moment! T’en fais pas pour Drood, j’ai engagé mon bébé-frère pour venir pelleter mon entrée pour que le facteur soit certain de passer demain! Il devrait y être!!! Les chroniques de Narnia, c’est un beau cadeau!! Isil: Nous sommes pas pire pour les piqûres de rappel, en effet! :)) Céline C.: Je ne comprends pas non plus le titre du bouquin en français… bizarre… mais c’est pas la première fois que c’est bizarre donc!!! Fèvre/Fièvre… ça se ressemble quand même un peu!!! Manu: Avoir su que c’était vraiment juste masculin, je ne sais pas si j’aurais été si tentée… j’avais comme zappé ce détail!! Au début, on se demande où l’auteur veut en venir avec les descriptions de bateau mais quand on connaît mieux le personnage d’Abner, on comprend!! Et oui, on a pas mal de coups de coeur communs, en effet!

  7. Laetitia la liseuse

    Il n’y a qu’un tome ? vampires ! vous avez dit vampires ? ^^

  8. SBM

    Pour moi c’est fait : ce livre est au panthéon de mes lectures imaginaires !

  9. Karine :)

    Laetitia la liseuse: Oui, vampires! Et oui, un seul tome, qui se suffit amplement à lui-même! SBM: Il vient d’y entrer aussi!! Je vais chercher à lire autre chose de Martin, d’ailleurs!!! Loved it!

  10. fashion

    Ah, je suis ravie que tu aies aimé, c’est un grand coup de coeur pour moi aussi! Le titre original est intraduisible en français, mais le titre français n’est pas français, ce qui m’horripile toujours un peu… Oui, je pinaille, et alors ? :))

  11. Julie GravelR

    Oh! Mon dieu. Mais il n’y a pas si longtemps, tu as même eu un 10/10! Seigneur… Un 9.5, ça frôle aussi la perfection! Encore une fois, je me dis que je ne pourrai pas tout lire dans une seule vie. Mais lire tes résumés m’épargne sans doute l’ignorance crasse de l’existence de ces chefs-d’oeuvre!

  12. Karine :)

    Fashion: C’est certain que tant qu’à traduire le titre, ils auraient pu trouver un titre en français… parce que Riverdream bon… c’est pas mal mais ça ne veut pas dire la même chose! J’ai adoooré en tout cas… et c’est un peu ton billet qui m’a donné le « go » final… faudrait que j’aille le relire après tout ce temps! Julie GravelR: Oui, j’ai eu un 10 il y a peu… je suis dans une bonne période, faut croire!! Comme tu sais, je ne note pas la valeur des livres mais mon plaisir de lecture… et j’ai vraiment aimé lire ce livre… pas certaine que ça fasse partie de tes thèmes de prédilection, par contre… d’après ce que j’ai pu lire sur ton blog, en tout cas!

  13. Céline C.

    Si tu cherches un autre truc de Martin, y’a sa grande saga principale : le Trône de Fer. J’ai fait un billet qui en cause sur mon blog, ça peut t’intéresser ! Par contre, c’est du lourd, avec beaucoup de tomes à la clef. Mais très bon !

  14. deliregirl1

    Je l’ai dans ma PAL maintenant je n’ai plus qu’à le lire et ton commentaire aide assez pour le mettre en haut de la liste.

  15. Karine :)

    Céline C: Oui, je suis allée lire ce que tu as écrit sur le Trône de Fer. Je l’ai noté pour un peu plus tard (en raison de l’aspect « série »!) mais je l’ai définitivement noté! Deliregirl: Oui, j’ai hâte de voir ce que tu vas en penser! J’ai vraiment adoré, malgré l’absence de personnages féminins (normalement, ça me fait moins apprécier mais là, pas du tout!!)

  16. keisha

    Attends là c’est celui qui a écrit Le trone de fer et ses 12 volumes … à ce jour !

  17. yueyin

    Toi aussi, parès fashion ah tant pis tiens !!! celui-là je le veux et zut pour mon régime sans livre na !

  18. Karine :)

    Keisha: 12 volumes… myyyyy god!!! Ok, on va dire que je vais les prendre un à la fois! Yueyin: Gnak gnak gnak… nous sommes d’horribles briseuses de régime littéraire!! Et j’aime bien ce rôle!

  19. Lael

    mais pourquoi!! pourquoi!! je le note, je suis obligée tu m’as tellement donné envie de le lire que maintenant je suis forcée de le noter!! dis il est sorti en français???

  20. Karine :)

    Lael: Je suis terrible, je sais! :)) Oui, il est traduit en français. Le titre, c’est Riverdream!!

  21. maijo

    Ce n’est que maintenant que je viens lire ton très beau billet sur ce livre. En ce qui me concerne, je l’ai lu cet été et, comme pour toi et Fashion, ce fut un total coup de coeur. Difficile de ne pas entrer dans l’atmosphère, difficile de ne pas admirer Marsh et York, difficile de ne pas redouter l’autre vampire. Fashion fait le forcing pour que j’écrive mon billet. Si ça peut être déclencheur de lectures pour d’autres blogueuses, en effet, pourquoi se priver de partager ce magnifique moment.

  22. Karine :)

    Maijo: Je ne peux que seconder Fashion! J’ai adoré les personnages, le méchant est vraiment méchant et les bons ont vraiment quelque chose qui accroche, vu qu’ils ne sont pas parfaits… Comme toi, un réel coup de coeur! Et j’attends ton billet! :))

  23. Choupynette

    c’est Le rêve de Fevre en français, le nom du bateau (je sais pas si quelqu’un t’as déjà répondu à ce sujet, donc désolée si j’ai fait doublon). je me suis régalée pour cette lecture!

    1. Karine :)

      Choupy: Aaaaah, je suis hyper contente que tu aies aimé.  J’en garde un excellent souvenir de lecture!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils