«

»

Jan 30 2009

Photo du profil de Karine:)

The mystery of Edwin Drood (Le mystère d’Edwin Drood) – Charles Dickens

Résumé
Edwin Drood et Rosa Bud, tous deux orphelins, ont été fiancés par leurs parents depuis l’enfance et, lorsqu’ils découvrent qu’une certaine obligation a remplacé l’affection, ils décident de rompre leur engagement.  Peu après, au milieu d’une tempête un soir de Noël, Edwin disparaît, ne laissant rien sauf quelques effets personnels, une forte suspicion à l’égard de Neville Landless, un jeune homme avec qui il s’était querellé ainsi qu’une soif de vengeance incroyable chez son oncle, John Jasper. 

Charles Dickens est mort avant de compléter l’écriture de Edwin Drood et le roman reste à jamais inachevé.

Commentaire
C’est une sombre conspiration de Pimpi qui m’a fait acheter et lire ce roman immédiatement.  En effet, elle m’a annoncé, dans un grand état d’excitaition, la sortie prochaine d’un roman de Dan Simmons (que je ne connais absolument pas, soit dit en passant…), auteur qu’elle vénère, qui parlera des cinq dernières années de la vie de Dickens vues par Wilkie Collins.  Bizarrement, ce roman s’appellera « Drood ».  De là la lecture de ce livre!

  Tout d’abord, il faut savoir que nous parlons ici d’un roman policier inachevé, mais vraiment inachevé!  Il ne manque pas que la toute fin… mais carrément la moitié du roman (6 épisodes sur 12 ont eu le temps de paraître)!   Vous pouvez donc deviner que c’est horriblement frustrant… et que je nage dans les spéculations (et dans la lecture des dossiers contenus dans mon édition et sur le net) depuis que j’ai refermé le livre!!  Mais malgré tout, Dickens demeurant Dickens, j’ai beaucoup aimé cette lecture parce que qui dit Dickens dit « plume de Dickens », avec tout ce que ça implique de scènes qui sont presque des nouvelles en soi, de détails qui semblent inutiles mais qui prennent toute leur importance plus tard, d’ironie face à certaines institutions et à certains traits de caractère et de charme désuet.  Dans ce livre, les philantropes prennent une bonne claque!

Ce roman-ci se situe dans la « Old Cathedral Town » de Cloisterham, un petit village dominé par la tour sombe de la cathédrale et où, selon certains, le sol serait carrément rempli de tombeaux depuis des centaines et des centaines d’années.  C’est sombre à souhait, on se promène dans des demeures assez lugubres, un cimetière, une crypte, des maisons d’opium…  Tout pour nous mettre dans l’ambiance du roman policier.    Par ailleurs, les personnages sont très Dickensiens.  Plusieurs reprochent à Dickens ses personnages un peu unidimentionnels et caricaturaux: moi, j’aime Dickens exactement pour ça, entre autres!  J’adore ses personnages.  J’ai failli mourir de rire avec Mr. Sepsea (tellement imbu de lui-même, c’est fou!) et Durdles (c’est que si il sort trop tard le soir, un jeune garçon lui lance des roches… et il le PAIE pour ça!) et la scènes avec les philantrophes Londoninens est vraiment drôle.  Je me suis rapidement prise d’affection pour Neville et Helena Landless ainsi que plusieurs autres.  Edwin Drood en soi n’est pas particulièrement aimable et Rosa est adorable dans son rôle d’enfant gâtée!  Quant à Jasper, l’oncle vengeur, je le trouve carrément terrifiant!!!

Quant au mystère en soi (Edwin Drood a-t-il été assassiné et par qui? Est-il seulement parti?  Qui serait l’assassin), ce n’est pas ce qui m’apparaît le plus mystérieux.  En effet, pour avoir lu quelques autres Dickens dans la dernière année, on remarque certaines ressemblances entre des scènes particulières ou des attitudes qui nous guident vers une certaine piste.  Ca, ça me semble assez clair.  Ce qui l’est mois, c’est COMMENT on va le retrouver (bon… ok, on a aussi de bons indices), que va-t-il arriver aux personnages auxquels on s’est attaché et surtout, surtout, QUI est celui qui, vraisemblablement aura le rôle du « détective » dans tout ça!!  Ce personnage-là m’intrigue terriblement et je crois avoir tout supposé ce qu’il était possible de supposer!  Malheureusement, je n’aurai jamais la réponse!  Et pour ça, je suis carrément frustrée!!!

Mais malgré ce sentiment d’inachevé, j’ai encore une fois beaucoup aimé ma lecture et je ne la regrette aucunement!  Reste à voir ce que je vais penser du fameux Drood, au début de février (what a shame… je vais être obligée de passer une nouvelle commande internet… et devoir compenser avec certains titres pour arriver à 39$ pour avoir la livraison gratuite!!)

8,5/10

(23 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. keisha

    Ah la frustration, que je n’aime pas les romans inachevés ! Dis donc tous les motifs sont bons pour acheter ! (pas de pb, je fais pareil !)

  2. Isil

    Pimpi a raison, Simmons c’est bien et bizarrement, j’attends aussi son « Drood » avec impatience 🙂 Grâce à lui en plus, je ne serai plus la seule à avoir lu ce « Mystère d’Edwin Drood » et à ressentir cette frustration.

  3. fashion

    Oui, Dan Simmons est un auteur à lire d’urgence, tout ce que j’ai lu de lui m’a emballée et « Hypérion » est la dernière grande claque SF que j’ai éprouvée dans ma vie de lectrice. Les romans inachevés, c’est quand même trèèès frustrant.

  4. Jules

    Je ne suis pas prête à vivre la frustration d’une fin sans fin… :/

  5. Anne la provinciale

    Dickens et moi, ça a toujours été une rencontre un peu ratée, alors si’il y en plus lecturus interruptus, ça ne va pas aller du tout !

  6. Karine :)

    Keisha: Oui, une grande frustration! Je ne les lis jamais mais là, c’était Dickens… et c’était pour la bonne cause!! 🙂 Isil: 9 février pour le fameux Drood!! Je suis curieuse de savoir ce que tu penses au sujet du fameux personnage qui s’annonce « détective »!! Fashion: Bon… alors en plus de Drood, je vais noter Hyperion! Quand y faut y faut! Quand à ce roman inachevé oui, c’est vraiment très frustrant!! Jules: Comme je dis, c’est bien parce que c’est Dickens!! Anne la provinciale: En effet, si tes rencontres avec Dickens ne sont pas concluantes… je ne te conseille pas ça duuuu tout!!!

  7. Pimpi

    Je plussoie des millions de foi Fashion, Hypérion, c’est vraiment à lire tellement c’est bon!!! Tu devrais approfondir Dan Simmons, je suis persuadée que tu aimerais les univers qu’il crée ! Moi, j’ai commencé par Hypérion… et la suite, Endymion. J’ai totalement accroché et je me tâte pour relire toute la saga bientôt ! Quant à Dickens et The Mystery of Edwin Drood, tu en parles bien mieux que moi! La frustration et le plaisir de lire en même temps…

  8. Cryssilda

    « Drrooooood »! :o))) Moi aussi je vais l’acheter, forcément! Pour le « Drood » de Dickens… hum… innachevé ça me plait pas…. mais qui sait?

  9. Manu

    Kire un livre inachevé ! Impossible, c’est au-dessus de mes moyens. Par contre, je compte bien lire mon premier Dickens cette année !

  10. Karine :)

    Pimpi: Ah non, alors… vous ne vous y mettrez pas à deux!!! Impossible de vous résister à toutes les deux!! Quant à ce livre, c’est exactement ça… frustration et plaisir de lire! Cryssilda: Oui, il y a Wilkie Collins… forcément tu liras Drood!! :)) Quant à celui-ci, il faut se préparer à une certaine frustration, disons!! Manu: Pour commencer, je ne le conseillerais définitivement, mais définitivement pas!!! En fait, je le conseillerais seulement aux vendues d’avance à Dickens!!

  11. Catherine

    Karine, j’ai vu ton commentaire sur Chaplum concernant le défi Littérature policière sur les 5 continents. Alors, tu participes ? Toutes les informations sur ce défi sur http://defi5continents.over-blog.com/

  12. Isil

    Je suis en train de lire un roman dont le sujet est ce roman et je vais pouvoir te dire mon sentiment au sujet du détective bientôt parce que là, ce n’est pas très clair dans ma tête. Je me souviens juste m’être posé des questions quand je l’ai lu mais ça remonte.

  13. Karine :)

    Catherine: Merci d’être passée! Pour finir, non, je crois que je participerai pas au défi… je me contente d’un seul cette année, qui est le blog-o-trésors. Je vais suivre le déroulement de votre défi, par contre! Isil: Quel roman?? Je suis hyper curieuse, là!! Parce que, bien entendu, je veux le lire!! Mais quand tu te seras remis le tout en mémoire, je serais ravie de partager les hypothèses!!

  14. Isil

    « L’affaire D. » de Fruttero et Lucentini. Un colloque intitulé « Completeness is all » permet à tous les grands détectives de la littérature de plancher sur la fin du roman.

  15. Isil

    Mais il n’est plus édité (il se trouve assez facilement en occase heureusement)

  16. yueyin

    JE n’ai aps encore abordé Dickens alors je vais plutôt commencer par un roman « terminé » :-)))

  17. Karine :)

    Isil: Je vais voir si je ne le trouverais à cet été en Europe… parce qu’ici, je peux toujours rêver!!! 🙂 Ca semble bien intéressant! Merci de l’info! Yueyin: Très, très sage!!!

  18. lael

    tu me donnes très envie d ele lire!! je n’ai encore rien lu de Dickens oui je sais ô misère, quelle honte! je voulais commencer par David Copperfield et un conte de Noel!!!! rhoo là là je ne m’en sortirais jamais!! je note celui ci !!

  19. Karine :)

    Lael: Je je sais pas si je te conseillerais celui-ci pour commencer par contre! En fait, quelque chose de « fini » serait plus facile à apprécier!! Je me dis depuis un bon moment qu’il faut que je relise David Copperfield et Oliver Twist… ça fait tellement longtemps!!! Les grandes espérances est très bien pour commencer, aussi, selon moi!

  20. rory

    Encore un Dickens que je rajoute à ma PAL. C’est l’auteur que j’ai enve de mieux connaitre en ce moment

  21. Karine :)

    Rory: Je ne peux que t’encourager vu que j’adooore Dickens!! Mais ce n’est pas le livre par lequel je te conseillerais de commencer, toutefois!

  22. Ori

    Je serais trop frustrée de lire ce livre sans la fin! Mais par contre je vénère aussi Dan Simmons, et je te conseille pour arrive rà la somme de ta commande sa série Hypérion j’adore!

  23. Karine :)

    Ori: Vous vous y mettez à plusieurs pour que je complète ma commande avec Hyperion! Et je sens que vous allez réussir!!!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils