«

»

Déc 10 2008

Photo du profil de Karine:)

In the woods (La mort dans les bois) – Tana French

Résumé
« Vous avez douze ans.  Ce sont les vacances d’été.  Vous jouez dans les bois avec vos deux meilleurs amis.  Il arrive quelque chose.  Quelque chose de terrible.  Et les deux autres ne sont jamais revus ensuite.

Vings ans plus tard, Rob Ryan – l’enfant qui est revenu – est détective dans la police de Dublin.  Il a changé son nom.  Personne ne connaît son passé.  Lui-même n’a aucun souvenir de ce qui s’est passé ce jour-là. 

Mais le corps d’une fillette est retrouvé sur le site de l’ancienne tragédie et Rob doit faire à nouveau face à ce mystère.  Pour lui et sa partenaire, Cassie, chacune des pistes recèle des sous-entendus.  La famille de la victime, en apparence normale, cache plusieurs secrets.  Et toutes les pistes les ramène inexorablement… dans les bois. »

Commentaires
J’ai lu ce livre parce qu’on m’a vivement conseillé la suite!  Bizarre, vous dites??  Je sais!!  En plus, c’est l’un de ces livres que la blogosphère anglophone aime généralement… et que la blogosphère francophone a presque unanimement descendu en flèche!   Et moi dans tout ça?  Disons qu’il m’a empêchée de dormir, que je l’ai lu presque d’un coup sans pouvoir le reposer et qu’en général, j’ai beaucoup beaucoup aimé, même si, de façon objective, je ne lui trouve pas que des qualités.  Mais je sais pourquoi j’ai aimé, par contre, je commence à me connaître assez pour ça!!

Il s’agit d’un roman policier se déroulant en Irlande, aux alentours de Dublin.  Par contre, l’arrière-plan socio-politique global de l’endroit n’a pas une très grande place dans l’histoire, qui est très, très centrée sur l’investigation de l’équipe de détectives et la psychologie des personnages.   Le  rythme est lent, nous avons droit aux interrogatoires, aux recherches, aux fausses pistes… Ceux qui cherchent des meurtres à répétition et du gore aux deux pages, ce n’est pas le livre pour vous!  Ceux qui veulent aussi que chacun des petits mystères soient résolus et expliqués seront aussi déçus… parce que certaines choses restent vagues.

Je dois avouer que pour ma part, j’ai ressenti à certains moments certains des feelings que m’a apporté « Le maître des illusions », à un moindre degré.  Soyons clairs… le premier est l’un de mes livres favoris à vie… ce n’est pas la même chose ici mais quand même!  Mais à chaque fois qu’un livre me plonge dans cet état, j’aime généralement.  J’aime cette nostalgie qui ressort à certains endroits, j’aime quand un personnage idéalise une certaine période de sa vie et la regarde ensuite avec un pincement au coeur… j’aime aussi ces romans où il y a ces « anticlimax » – mot qui revient à plusieurs endroits dans le roman, d’ailleurs – ces points de non-retour, quand les choses finissent, juste comme ça.  Bizarrement, ça me vire à l’envers à chaque fois, ces fins.  Et c’est probablement pour ça que j’ai aimé ce roman. 

De plus, j’ai apprécié la narration, avec ses pointes d’humour noir (bon, j’admets que parfois, j’avais du mal à croire que c’était un homme qui est le narrateur… mais ça peut quand même passer) et ses sauts dans le futur (je n’ai que le terme anglais « foreshadowing » qui me vient en tête…) où il jette un regard plus détaché sur le passé.   Bon, j’ai comme d’habitude deviné assez rapidement une partie de la réponse au mystère… mais avec moi, c’est normal!!  J’ai ausssi réussi à m’attacher aux personnages principaux, Rob et Cassie (leurs soirée me rappellent des souvenirs d’adolescence… c’est peut-être pour ça!), même si Rob est tellement « fucked up » que certains actes me paraissent presque incompréhensibles.  J’ai eu maintes fois le goût de le secouer mais d’un autre côté, on a parfois l’impression qu’il n’a jamais passé le cap de l’âge adulte, qu’il ne fait que semblant et qu’en fait, il est resté dans ces fameux bois.  Les personnages sont fouillés et ont plusieurs facettes, on a l’impression qu’ils existent pour vrai.  J’ai fini par avoir un peu pitié de Rob et certains passages m’ont carrément peinée.

En gros, une lecture bien apprécié malgré quelques frustrations et une fausse piste un peu « grosse » mais je suis consciente qu ça ne plaira pas à tout le monde.  Et… je ne crois pas que je choisirai un autre livre tout de suite… j’ai besoin de réfléchir sur celui-ci encore un peu.   On pourrait les psychanalyser, ces personnages!

8,5/10

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Leiloona

    Brrrrrrr je n’aime pas du tout le thème. Je suis une trouillarde. 😉

  2. erzébeth

    Le livre a une jolie couverture, qui met bien dans l’ambiance, je trouve… Rien que pour ça, j’ai envie de le lire ! Mais si ça empêche de dormir, brrr…!

  3. Joelle

    Un roman policier psychologique … et qui se lit sans pouvoir le reposer ! Je suis preneuse 😉

  4. kesalul

    Moi franchement, tu m’as totalement convaincue… peu importe ce qu’en a dit la presse française, je suis preneuse!!

  5. Karine :)

    Leiloona: Le thème est un peu bizz, en effet… mais bon, moi, ça m’a plu! Erzébeth: Je suis la pire peureuse de la terre… et c’est surtout le début qui m’a empêchée de dormir, après, c’était moins pire un peu! C’est surtout l’ambiance que j’ai aimée… Joelle: Moi, je n’ai pu le reposer, d’autres se sont ennuyés… comme de quoi tout est relatif!! Kesalul: Avertissement: je parle la presse et des bloggueurs francophones, pas juste de la presse!! ;)) Mais bon, j’assume ma bizarrerie!! Parce que moi j’ai aimé… et je lirai l’autre livre de l’auteur que j’ai chez moi « The likeness » assez bientôt!

  6. Manu

    Je ne connais pas du tout mais tu me donnes envie de le lire. Et comme je n’ai pas vu les critiques négatives, je ne suis pas influencée :p

  7. Karine :)

    Manu: Si tu aimes les rythmes lents, ça pourrait te plaire! En tout cas, avec moi, ça a fonctionné!

  8. Flo

    Je passe !!

  9. Karine :)

    Flo: Si ça ne te dit rien en partant, tu as probablement raison!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils