«

»

Nov 07 2008

Photo du profil de Karine:)

Le chemin des sortilèges – Nathalie Rheims

Résumé
« Un jour, il est parti.  Lui qui l’avait vue naître et accompagnée depuis toujours, il s’est retiré dans la solitude. 

Dix ans plus tard, elle retrouve sa trace et le rejoint pour comprendre ce qui s’est passé.  Dans une maison aux apprences trompeuses commence un huis clos où les cauchemars se confondent avec le réel. 

Les souvenirs ressurgissent à travers les contes de fées qu’une main invisible dépose chaque soir à son chevet.  De l’éveil de La Belle au bois dormant au crépuscule de La Petite marchande d’allumettes, elle franchit les étapes d’une étrange initiation qui lemène à un secret bouleversant.  Aura-t-elle la force d’aller au bout de la vérité, de sa vérité?  Sur le chemin des sortilèges, le destin attendait son heure. » 

Commentaire
Je suis dans une période « contes de fées » ces temps-ci.  J’ai des passes comme ça!  Alors, lorsque j’ai reçu l’offre de « Chez les filles » me proposant ce roman, j’ai lu les titres de contes de fées et j’ai tout de suite accepté.   

Finalement, j’ai trouvé du bon et du moins bon dans ce livre. J’ai mis quelques pages à m’adapter au style de l’auteur mais après un moment, j’ai trouvé qu’il collait assez bien à l’univers révélé par bribes, à cette maison pleine de fantômes, de souvenirs et de contes de fées.   J’ai bien aimé cet univers fou, onirique, ce voyage à travers soi pour retrouver la partie qu’elle a occultée.  Une fois que j’ai eu accepté de ne pas naviguer dans un univers réaliste, une fois que j’ai compris que je comprendrais plus tard certaines choses, je me suis intéressée à l’histoire et j’ai accepté de me laisser porter par cette histoire de châteaux oubliés, de portes fermées à clé et où on ne doit pas entrer, de bruits de rouets et de mystérieux enfants qui en savent trop.  Et bon, j’en ai compris beaucoup tout de suite… mais aussi plus tard!  J’ai eu l’impression d’assister à la psychanalyse (en fait, Roland, le personnage qu’elle va revoir, était psychanalyste) d’une femme qui doit apprendre à apprivoiser et accepter ses souvenirs.

Toutefois, l’élément même qui m’avait attirée au départ, soit les contes de fées, est celui par lequel j’ai été déçue.  J’ai trouvé leur utilisation superficielle… un peu scolaire.  En fait, les parallèles sont intéressants et l’analyse de ces contes me fascine depuis un bon moment.  Mais j’ai eu l’impression que les liens étaient trop clairement étalés.   J’aurais préféré voir apparaître les personnages plus discrètement, les voir me faire des clins d’oeil plutôt que présentés en pleine lumière, avec explication.  Les liens sont pertinents, on voit ce que chaque conte vient faire dans l’histoire, on voit pourquoi ils ont été choisis… mais je l’ai un peu « trop » vu. 

Tout de même, contrairement à d’autres, je ne me suis pas ennuyée au cours de ma lecture.  Plus la réalité et le temps devenaient flous, plus je me sentais prise dans cet univers de rêve, plus on réalise qu’on approche de sa vérité à elle à coups d’images, de symboles et de tâtonnements.   On la sent perdue, fragile, presque éthérée, toute à reconstruire.   Même si je n’ai pas été réellement bouleversée par ce roman, je crois que je relirai l’auteur car l’univers dans lequel elle apparaît évoluer me plaît bien!

Merci à Suzanne de  Chez les filles   ainsi qu’aux éditions Léo Scheer de me l’avoir fait parvenir!

6/10

(27 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Joelle

    Je vais sûrement le commencer aujourd’hui ou demain 🙂 Autant dire que je n’ai pas encore lu ton billet … je suis juste allée voir ta note finale !

  2. fashion

    Je n’ai pas aimé du tout. J’ai trouvé cette psychanalyse (car pour moi aussi c’en est une) inintéressante au possible et l’utilisation des contes de fées tient nettement plus de la paraphrase que de l’analyse. Et j’avais tout de suite compris quelle serait « la chute ». Heureusement qu’il est court.

  3. maijo

    Dès le courrier de Suzanne j’ai senti que je risquais de ne pas accrocher, alors comme j’ai une PAl et une PAL d’urgence astronomiques, je ne l’ai pas pris. Sans regret finalement.

  4. saxaoul

    J’ai bien aimé ce livre et comme toi, je pense qu’il faut accepter d’entrer dans un univers étrange, mystérieux et peu rationnel pour l’apprécier.

  5. Karine :)

    Joelle: Hmmmm… je suis dubitative sur ce que tu vas en penser!!! Mais nous verrons, je suis curieuse! Fashion: Je n’ai pas aimé l’utilisation des contes de fées (très littérale selon moi( mais j’ai quand même apprécié l’atmosphère. Et contrairement à toi, je n’avais pas deviné la chute. Si ça avait été le cas, j’avoue par contre que je n’aurais pas pu apprécier non plus. Je ne suis pas du tout surprise que tu en aies pensé ça!! Maijo: Au contraire, les mots « contes de fées » m’ont tout de suite tentée. Saxaoul: En effet, quand on ne sait pas trop où ça va nous mener, on peut apprécier!

  6. Cécile

    Je n’ai pas lu ton commentaire puisque j’ai commencé ce livre ce matin mais j’ai vu la note : 7/10 c’est pas mal… Au fait, je t’ai envoyé mes réponses par mail pour le questionnaire dont je me souviens plus le nom (arghhh c’est la vieillesse qui m’attaque je pense).

  7. Brize

    La magie des sortilèges n’a malheureusement pas opéré sur moi…

  8. Pimpi

    Mmmm, malfér tes quelques retenues, ça m’intéresse bien, ce livre. Moi, dès qu’il s’agit de contes de fée et de psychanalyse, je craque… tiens, ça fait longtemps que je n’ai pas lu un roman qui parle de l’un ou de l’autre!!!! Une nouvelle question me brûle les lèvres… comment font les bloggeuses pour recevoir des livres gratuits?????

  9. Pimpi

    il fallait lire « malgré » au début de mon billet… mes yeux ne sont pas encore bien ouverts…

  10. Karine :)

    Cécile: J’hésitais entre 6 et 7… j’ai mis 7 parce que je ne me suis pas ennuyée et que je n’avais pas tout vu venir!! Et oui, j’ai vu tes réponses! Je m’occupe de ça en fin de semaine! Brize: au début du livre, je pensais que je n’aimerais pas du tout. Mais au coin du feu chez mes parents, l’ambiance était comme propice!!! Pimpi: je me demandais bien quel mot tu avais inventé là!!! En fait, ce n’est pas le côté psychanalyse ni contes de fées que j’ai apprécié… c’est plus l’univers de rêve. J’aime ça, généralement quand c’est flou. Contes de fées, je te conseille vraiment « The book of lost things ». Vraiment vraiment!!! Et pour recevoir des livres gratuits, je ne sais pas trop, je ne suis pas de clles qui sont sollicitées beaucoup. Et pour ça je n’ai strictement rien fait pour, un mail est arrivé dans ma boîte!!

  11. sylire

    Je viens de le finir et j’ai bien aimé moi aussi. Comme toi je ne me suis pas ennuyée une seconde et j’ai trouvé très originale l’utilisation des contes pour revisiter son passé. Un jolie découverte pour moi.

  12. Leiloona

    Je partage ton point de vue. J’ai aimé l’histoire qui glisse vers le fantastique, mais l’exploitation des contes de fées est à revoir. 🙂

  13. Pimpi

    Bon alors je vais devoir me procurer The Book of lost things rapidement alors…. alors que je viens d’acheter des livres… quel dommage, il va falloir que je retourne chez Indigo pendant une de mes pauses lunch! Vraiment, que ne faut-il pas faire!

  14. lily

    Hello Karine 🙂 Je survole ton billet, comme bcp d’entre nous, je suis en train de le lire ! J’aime assez !

  15. Karine :)

    Sylire: Je suis un peu moins enthousiaste que toi (l’utilisation des contes m’a déçue) mais je ne me suis pas ennuyée!! Leiloona: Exactement! Ca me rejoint tout à fait! Pimpi: C’est horrible, n’est-ce pas, ce magasinage obligé?? Mais je vais quand même t’encourager à le faire!!! Lily: J’irai bientôt lire ton billet… quand j’aurai à nouveau un ordi qui fonctionne!!!

  16. BlueGrey

    Comme beaucoup apparemment, j’ai bien aimé le style de Nathalie Rheims qui tend vers le fantastique et l’onirisme, j’ai moins aimé son exploitation très superficielle des contes de fées…

  17. Karine :)

    BlueGrey: En effet, je crois que c’est une observation qui revient souvent! Je suis tout à fait d’accord, en tout cas!

  18. sylvie

    très joli billet ! je suis presque tentée ! la démarche m’intéresse, j’aime aussi les contes et leur interprétations…

  19. Karine :)

    Sylvie: Je ne suis pas certaine que mon billet reflète vraiment ce que j’ai ressenti… pour une raison bizarre, je me considère comme mitigée (ayant aimé l’atmosphère et pas du tout l’exploitation des contes de fées) mais ça ne ressort pas vraiment dans mon billet. Sur le sujet des contes, j’ai nettement préféré « The book of lost things »!

  20. sylvie

    as-tu fait un billet sur ce livre, la traduction est-elle le livre des objets perdus ?

  21. Karine :)

    Sylvie: Oui, j’ai fait un billet (l’auteur est Jack Connolly) et je crois qu’il est actuellement en traduction! Comme c’est vraiment bien, j’espère qu’il sera bientôt traduit!

  22. Véronique D

    Merci pour votre avis! De mon côté, j’ai beaucoup aimé… sans doute parce que je suis personnellement dans une phase de deuil!

  23. Karine :)

    Véronique D: J’imagine que le moment où on lit ce livre doit aussi compter. Quant à moi, certains aspects m’on plu et d’autre moins… mais j’ai tout de même apprécié!

  24. sylvie

    merci karine pour ce conseil de lecture. Je vais attendre la traduction donc, bonne nouvelle 🙂 J’ai étrangement reçu la proposition de recevoir ce livre peu après avoir posté mon message sur ton blog. J’ai donc répondu par l’affirmative, et je l’ai lu. Je n’ai pas été déçue. Ce livre m’a touchée.

  25. Karine :)

    Sylvie: Contente que tu aies aimé. C’est un livre du type « ça passe ou ça casse », je crois!!

  26. akialam

    je suis un peu passée à côté je pense, j’ai eu l’impression d’une multitude de figures psychanalytiques, sans vraiment les comprendre, n’étant pas versée dans cette discipline…

  27. Karine:)

    Akialam: En fait, c’était très, très expliqué et je ne sais pas s’il y avait quelque chose d eplus à comprendre que ce qui était clairement écrit.. .mais bon, peut-être ai-je manqué un truc!!  Je n’en ai pas beaucoup de souvenirs, plusieurs mois après…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils