«

»

Nov 01 2008

Photo du profil de Karine:)

Brooklyn Follies – Paul Auster

Résumé
« Nathan Glass a soixante ans.  Une longue carrière dans une compagnie d’assurances à Manhattan, un divorce, un cancer en rémisison et une certaine solitude qui ne l’empêche pas d’aborder le dernier versant de son existence avec sérénité.  Sous le charme de Brooklyn et de ses habitants, il entreprend d’écrire un livre dans lequel seraient consignés ses souvenirs, ses lapsus, ses grandes et petites histoires mais aussi celles des gens qu’il a croisés, rencontrés ou aimés.  Un matin de printemps de l’an 2000, dans une librairie, Nathan Glass retrouve son neveu Tom Wood, perdu de vue depuis longtemps.  C’est ensemble qu’ils vont poursuivre leur chemin, partager leurs émotions, leurs faiblesses, leurs utopies mais aussi et surtout le rêve d’une vie meilleure à l’hôtel Existence…

Un livre sur le désir d’aimer.  Un roman chaleureux, où les personnages prennent leur vie en main, choisissent leur destin, vivent le meilleur des choses – mais pour combien de temps, encore, en Amérique?… »

Commentaire
Je ne pensais sérieusement pas le finir à temps pour le Blogoclub de lecture, celui-ci!!  Vraiment, je me suis surprise moi-même à plonger dans cette année de la vie de Nathan Glass, de son neveu Tom, de son boss Harry, de la petite Lucy et de tous ceux qui gravitent autour d’eux.  Comme je suis dans du léger pour cause de cerveau survolté ces temps-ci, je craignais un peu une lecture trop sombre, trop sérieuse mais en fait, j’ai vraiment aimé ce livre et je l’ai presque lu d’une traite.  

Contairement au « Livre des illusions » (seul autre titre lu de l’auteur), la structure est différente, moins de ces fameux tiroirs, moins d’histoires dans l’histoire mais plutôt la vie, tout simplement, de divers personnages qui se croisent ou se retrouvent dans un quartier de Brooklyn, qui pourrait devenir leur hôtel Existence à eux.  Ce concept m’a particulièrement plu car même si ce n’est pas ce que je qualifierais de roman optimiste, il y a quand même une note d’espoir, un petit quelque chose qui dit qu’il y peut y avoir un petit quelque chose de nos grands rêves dans notre quotidien.  Bref, cet aspect m’a plu. 

Pourtant, les personnages ne sont pas des grands optimistes au départ… pas des héros américains type tout puissants, en tout cas!  Nathan, qui s’est éloigné d’à peu près tout le monde, veut un endroit pour finir sa vie sans trop de tracas, Tom, à 30 ans, a renoncé aux grandes exaltations de la vie, Harry a fait de la prison et Lucy, 9 ans, arrive comme ça, chez son oncle, livraison spéciale de la Caroline-Caroline, fermement décidée à ne pas articuler un mot.   Lucy est particulièrement attachante et Harry est haut en couleur.  J’ai eu une tendresse particulière pour ces deux personnages, d’ailleurs…  Mais des hasards et des coïncidences vont bousculer leur univers et les emmener ailleurs.   Le tout dans un univers de livres et de discours qui nous emmènent de Poe à Kafka (parce qu’ils sont morts presque au même âge).  

Auster en profite également pour parler de fanatisme religieux (ceux qui trouvent que le discours tenu est improbable, sachez que j’ai entendu pratiquement le même – et encore plus improbable – dans la bouche d’une personne de ma connaissance, qui m’avait toujours semblé très… normale avant de rencontrer un so charismatic gourou.  Tout le monde a le droit de croire en ce qu’il veut, je respecte ça, mais certaines choses me font définitivement frémir… mais bon, c’est une autre histoire) et de politique américaine (qui est d’accord avec moi pour supposer qu’il est démocrate et qu’il ne porte pas Bush dans son coeur??).  

Même si j’ai beaucoup aimé la traduction, je regrette quand même de ne pas l’avoir lu en anglais car les jeux de mots, même très bien traduits, perdent définitivement de leur mordant.  Je m’en souviendrai pour une prochaine fois car il y aura très, très certainement un prochain Auster.  Sa plume me charme définitivement!

8,5/10

(46 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. stephanie

    pfff dans ma pal également un jour… je dois avouer qu’en ce moment, l’envie n’est pas là

  2. Manu

    C’est vrai que c’est un Auster un peu différent de ce qu’il écrit habituellement mais un superbe livre (comme d’habitude, j’ai envie de dire !) Pour un prochain, j’ai envie de te conseiller « Moon palace », mon préféré. Et pour la politique, tu as vu juste : Paul Auster est bien un démocrate anti Bush ! Un des seuls qui a osé s’élever contre sa politique dès le début :-D.

  3. Leiloona

    La plume d’Auster me plaît aussi. Je suis toujours conquise par ce que je lis de lui. 🙂

  4. Lilly

    Je savais que tu pouvais le faire ! ;o)) J’ai adoré le seul Auster que j’ai lu, mais bizarrement je ne l’ai encore pas repris. L’année prochaine nomalement.

  5. deliregirl1

    Voici probablement mon livre préféré de Paul Auster, ravie qu’il t’ai plu aussi.

  6. Florinette

    Ce n’est pas mon préféré, mais ce livre garde quand même l’empreinte austérienne que j’aime tant ! 😉

  7. Ori

    Ah oui le gourou et le mari de Rory m’ont traumatisée!

  8. Jules

    Je suis aussi sous le charme ma chère!! J’ai acheté deux autres Auster: Léviathan et La musique du hasard, mais tout le monde a son préféré!! Je vais peut-être finir par tous les acheter!!!

  9. Grominou

    C’était mon premier Auster, lu l’an dernier, et je l’ai vraiment adoré! Comme tu dis, ce sont les personnages si attachants qui font toute la force de ce roman!

  10. keisha

    Un roman qu’on ne lâche pas à la lecture, comme les autres de P Auster d’ailleurs, même s’ils sont un peu différents …

  11. Alice

    Moi aussi, j’ai relevé : le fanatisme religieux et je suis entièrement d’accord avec toi! Je trouve bon dieu! tout à fait véridique comme je le dis dans mon billet cela fait peur ! Très peur car c’est il me semble très répandu en Amérique du Nord mais aussi en Europe et cela touche tout le monde ! Il faut être vigilant face aux sectes cela n’a rien avoir avec la religion !

  12. cocola

    Aaaah… moi j’ai un souvenir extraordinaire du seul Auster que j’ai lu, mais comme Lilly, je n’ai pas encore repris…. Mais il reste dans un coin de ma tête…

  13. Liyah

    J’ai hate de le lire celui-la ! En plus je n’ai encore jamais lu de livre de Paul Auster !

  14. praline

    CHère Karine, ce cher Auster est tout à fait anti Bush et si nous en doutions, le dernier livre de cet auteur, Man in the Dark, nous le confirme… Lecture édifiante sur la politique US.

  15. virginie

    Je viens justement de l’acheter en anglais, après l’avoir lu en français lors de sa sortie en France. J’avais envie de me replonger dans l’atmosphère austerienne, mes souvenirs de ma première lecture s’étant un petit peu émoussés.

  16. sylire

    Pour ce qui est de la traduction, même si rien ne vaut une lecture originale, je trouve qu’elle est particulièrement réussie.

  17. Lucie

    Je les ai tous lus… Ah! ce cher Paul!

  18. anjelica

    Comme toi, j’ai apprécié la marque d’espoir que laisse Auster dans cette chronique familiale ‘mal partie’ au départ. Un très agréable lecture qui me donne envie de découvrir peut-être un peu plus cet auteur.

  19. Karine :)

    Stéphanie: S’il n’y avait pas eu le club de lecture, je ne crois pas que je m’y serais mise non plus… ça dépend des « passes » faut croire!!! Manu: « Moon Palace » est aussi sur ma liste! Et si c’est ton préféré, je souligne (ya une éternité qu’une de mes copines me tanne pour que je le lise!!’) Leiloona: Il a quelque chose de particulier, en tout cas!! Lilly: Ca n’a même pas été juste, en fait!!! Je l’avais fini vers 10h le matin!! Ca m’arrive aussi d’adorer un livre d’un auteur et de mettre de côté pour un moment après, le temps de décanter… peut-être que ça permet d’apprécier davantage ensuite! Deliregirl: C’est vriament bien… cette fragilité de la vie qu’on ressent à toutes les pages… c’est vraiment bien! Florinette: Et ton préféré, c’est lequel?? Ori: C’est traumatisant, en effet! Jules: Je crois que j’en ai un autre chez moi… le voyage de quelque chose… C’est un auteur que je vais certainement lire encore, en tout cas! Grominou: En effet… malgré leur côté « pas parfait » et cynique, on s’attache quand même. Keisha: C’est vrai que ça se lit facilement… on veut savoir ce qui va arriver même si ce n’est pas fuuull action! Alice: C’est fou, n’est-ce pas. Les sectes et le fanatisme sous toutes ses formes, ça fait carrément peur… Cocola: J’ai aussi attendu un an avant de relire un autre livre de cet auteur… ça valait la peine, je crois! Liyah: Mais il faut essayer! Il a vraiment quelque chose de spécial! Praline: Je me souviens l’avoir noté, ce dernier livre (chez toi, peut-être??). J’ai bien hâte de voir comment elles vont revirer cette fois, les élections américaines! Virginie: J’ai hâte de voir ce que tu vas dire de tes deux lectures comparées! Sylire: Tout à fait d’accord. Même si j’aurais aimé l’original (manie à moi), j’ai aimé la traduction, ce qui est un fait qui mérite d’être noté!! Lucie: Tous tous? C’est vrai qu’il a une plume un peu magicienne! Anjelica: Il a plusieurs facettes, je crois. Et je crois aussi qu’il vaut la peine d’en découvrir plusieurs!

  20. Pimpi

    J’ai encore jamais lu Paul Auster. L’envie n’était pas là…. un jour, peut-être!

  21. yueyin

    ton billet me rassure, depuis la trilogie new yorkaise (seul oeuvre de l’auteur que j’ai abordé – en fait je n’ai lu que les deux premiers) j’hésite à retenter… pourtant j’ai moon palace dans ma pal 🙂

  22. Florinette

    « La nuit de l’oracle » que je te recommande chaudement ! 😉

  23. Karine :)

    Pimpi: Quand l’envie n’est pas là, aussi bien d’attendre! Ca vaut la peine, par contre pour celui-ci! Yueyin: Je n’ai jamais lu la trilogie New Yorkaise et je crois que c’est ce qui me tente le moins dans Auster. Mes deux prochains seront certainement Moon Palace et La nuit de l’oracle. Celui que j’ai dans ma pile me tente un peu moins! Florinette: C’est l’un de ceux qui me tentent beaucoup! Merci de la suggestion!

  24. belledenuit11

    Je suis contente de voir que finalement tu as aimé ce livre et que tu n’as pas été en retard pour le Blogoclub 😉

  25. Fantômette

    Un de mes Auster préférés. Sa façon de frotter des petits caillous pour faire du feu me plait infiniment, même si j’ai le roman lu dans sa traduction française et suis sans doute passée à côté de subtilités linguistiques. J’aime aussi ses descriptions de New York et surtout de Brooklyn (que je vais aller visiter dans les mois à venir, hiiiiiiii !!! ). Un autre titre à lire ? « Mr Vertigo ».

  26. roxane stoner

    Le dernier Auster est sorti en Aout: Man in the Dark. J’ai pense que celui ci peut vous interesser.

  27. Karine :)

    Belledenuit: Oui, je suis arrivée en temps! Et j’ai aimé en plus!!! Fantômette: Chanceuse, aller à New York… ça fait un an au moins que je me promets d’y retourner!!! Roxane Stoner: En effet, le dernier me tente bien… je crois bien que je vais bientôt craquer!!

  28. maijo

    C’est horrible, car je me souviens l’avoir lu il y a longtemps et même l’avoir bien aimé, mais ce que tu racontes ne me parle plus… Faudra recommencer…

  29. Karine :)

    Maijo: Ca arrive des fois! Et c’est un commentaire que j’ai lu chez plusieurs dans ce blogoclub: lu mais peu de souvenirs. Quant à moi… je verrai bien!

  30. Nanne

    Je crois que dès que je vais commencer un Paul Auster, ce sera par celui-ci qui me tente énormément, Karine 😉 Mais j’attendrais encore un peu avant sa lecture …

  31. Joelle

    Je sens qu’on risque de voir fleurir des billets sur les romans de Paul Auster dans les prochains mois 🙂 Et je ne serais pas dans les dernières sur ce coup-là ! mdr !

  32. Lune de pluie

    Ce livre est à la « mode ». Plusieurs blogs en parlent. Bon je vais peut-être le lire (je ne suis pas « fan » d’Auster) mais je veux bien essayer à nouveau 🙂

  33. Karine :)

    Nanne: Il parait que celui-ci est un peu différent du reste de son oeuvre mais surtout très accessible. Je me demande ce que tu vas en penser! Lune de Pluie: C’est certain qu’avec le club de lecture, tu as dû le voir un peu partout!! Lequel tuas déjà lu de Auster?

  34. Karine :)

    Joelle: Je le sens aussi!!! 🙂

  35. arlette

    Le concept de l’hôtel existence m’a plu. J’ai trouvé les personnages vrais avec leurs faiblesses et leurs richesse. Une belle lecture

  36. Karine :)

    Arlette: Tout à fait d’accord avec toi. Comme je l’ai mentionné à la suite de ton billet, nos ressentis sont comparables, je trouve.

  37. mammig

    je partage ton avis, j’ai aimé aussi l’histoire de cette vie en apparence banale mat qui au fil des pages nous tient en haleine 🙂

  38. Karine :)

    Mammig: Tout à fait d’accord! La plume d’Auster a réellement un petit quelque chose de spécial!

  39. Mirontaine

    Très enthousiaste aussi en refermant ce livre…

  40. Karine :)

    Mirontaine: C’est définitivement un auteur que je relirai!!

  41. Mylene GUILBOT

    Je l’ai lu l’an dernier, dans le texte, très facile et très agréable à lire. Je suis d’accord avec toi concernant les personnages, pas typiquement américains car peu optimistes et peu ambitieux mais malgré tout tous très attachants. J’ai pris bcp de plaisir. Je n’avais rien lu de Paul Auster avant : tu me conseilles d’autres de lui qui me plairait ?

  42. Karine :)

    Mylene Guilbot: En fait, je n’ai pas lu tant de livres d’Auster que ça.  Juste celui-ci et « Le livre des illusions ».  JE suis donc un peu mal placée pour te conseiller!  Mais sur « Austerblog », il y a plein de chose sur cet auteur!!

  43. Antoine

    J’aime beaucoup Paul Auster (à quelques exceptions près !). Si tu ne l’as pas lu, je te recommande aussi Leviathan.

    1. Karine :)

      Antoine: Je n’ai pas lu Leviathan encore… mais je pense que je veux lire tous les auster!!

  44. Antoine

    Il y a de quoi faire, il a écrit déjà beaucoup de livres mais il y a souvent de très bonnes surprises.

    1. Karine :)

      Antoine: Oui, en effet!  Auster a été assez prolifique pour m’occuper un moment! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils