«

»

Oct 26 2008

Photo du profil de Karine:)

Les portes du sommeil – Fabrice Bourland

Résumé
« Paris, 1934.  Andrew Singleton et James Trelawney sont chargés d’enquêter sur une étrange affaire.  Un spécialiste du sommeil et un poète surréaliste, dont le seul point commun semble être l’intérêt pour l’étude des rêves, ont été retrouvés littéralement morts de peur dans leur lit.  Fait troublant, un énigmatique « personnage en noir » a visité chacune des victimes quelques jours avant leur disparition.  Mais qui est cet homme de l’ombre?  Quelle terrible machination prépare-t-il?  Et que signifient les visions de cette belle inconnue qui hantent les nuits d’Andrew?  Cette course-poursuite palpitante conduira nos jeunes détectives des milieux surréalistes parisions jusqu’à un mystérieux château sur les bords du Danube.  Au-delà des portes du sommeil. 

Commentaire
J’avais bien apprécié « Le fantôme de Baker Street » et son atmosphère littéraire et victorienne.  Il ne m’en fallait pas davantage pour déposer doucement le deuxième tome des aventures d’Andrew Singleton et de James Trewlaney dans mon panier (je suis certaine que personne ne s’en est aperçu!!).  Nous sommes toujours dans les années 30 mais à Paris cette fois… et un peu à Vienne également.  Ils ont laissé les fantômes et les brumes de Londres derrière eux mais cette aventures demeure définitivement dans le domaine du surréalisme dans tous les sens – réels et tirés par les cheveux – du terme! 

En fait, Andrew n’atterit pas à Paris pour se plonger dans les méandres du sommeil et des rêves.  Il est parti afin de résoudre – rien de moins – le mystère de la mort du poète de Nerval, armé des six volumes de ses « oeuvres complètes » ainsi que d’une biographie.  Sauf que bon… ça ne se passe pas comme ça.  Une vieille connaissance (et commissaire de la Sûreté Nationale) enquête sur la mort d’un éminent chercheur explorant les sommeil.  Et par n’importe quelle mort… il est mort de peur dans son sommeil.  Quand un journaliste fait le lien entre cette mort et une autre selon un schéma sembable, Trewlaney le rejoint et les voilà sur la piste d’une grande machination. 

On a encore affaire ici à un roman à la narration assez formelle, de style « reportage », pleine de notes de bas de page.   L’enquête en tant que telle est assez classique (hormis le côté un surnature et onirique), les rebondissements et les poursuites assez attendues… mais bon, ce n’est pas ce qui prend le plus de place dans le roman.  De plus, les dialogues sont assez ampoulés, assez académiques… difficile d’imaginer que des gens parlaient réellement de cette manière à leurs copains!!  En fait, ce qui m’a surtout plu, c’est de ma balader à nouveau dans les rues d’un Paris (je suis bébé… j’étais toute contente quand je reconnaissais un endroit où je m’étais moi-même baladée) des années 30 (qui a ma foi beaucoup de charme), avec ses nuits exaltées et ses cafés hantés par André Breton et les Surréalistes.  En effet, si on quitte la littérature victorienne, nous demeurons plongés dans un monde très littéraire et nous passons ces deux cent quelques pages accompagnés des écrits de Nerval, de Breton, de plusieurs « spécialistes des rêves ».   Les mythes reliés aux rêves et aux créatures élémentaires sont également présents.    Puis, en prenant l’Orient-Express, nous sommes transportés dans une Vienne en pleine montée du Nazisme.   Bref, ne serait-ce que pour ce petit voyage, j’ai beaucoup apprécié ma lecture!

Commentaires un peu hors-sujet numéro 1 : Je crois qu’Andrew Singleton est encore plus increvable que moi!  C’est qu’il en fait, de la distance à pieds dans ce roman!!!!  C’est fou!!

Commentaire un peu hors-sujet numéro 2: J’aime bien Singleton… mais j’ai un peu déchanté quand j’ai lu qu’il pesait seulement… 125 livres!!!!   Ca me donne toujours des complexes (et des envies de régime) quand un homme pèse moins que moi!!   Anyway… je les préfère disons… plus massifs… surtout au niveau des abdos!!!

8/10

(23 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. yueyin

    c’est incroyable mais j’ai égaré les fantômes de baker street, je l’ai cherché partout dans ma pal (ou il est censé être bien tranquille à m’attendre) et rien !!! évidemment je suis frustrée, juste au moment ou j’avais décidé de le lire :)))

  2. yueyin

    c’est incroyable mais j’ai égaré les fantômes de baker street, je l’ai cherché partout dans ma pal (ou il est censé être bien tranquille à m’attendre) et rien !!! évidemment je suis frustrée, juste au moment ou j’avais décidé de le lire :)))

  3. Grominou

    Le surréalisme est un mouvement que je connais très peu… Est-ce nécessaire pour apprécier ce roman, à ton avis?

  4. jumy

    Je ne sais pas pourquoi mais ce livre ne m’attire pas. Déjà le premier ne m’attirait pas. Je crois que c’est le style « reportage » qui me bloque…je déteste les notes de bas de page!!!! Je passe donc mon tour!!!

  5. lael

    je me trompe ou tu est dans ta periode enquete policière!!?? cest très bien parce que je ne my connais pas du tout!! et le policier et moi ca colle pas! mais jai pris plaisir à lire ton billet et je reste convaincue par ton avis sur L’etrangleur de Cater Street!!

  6. Cécile

    Je crois que je ne connais pas cet auteur. Encore un à rajouter à la liste, arghhhhh !!!

  7. Céline C.

    Ah, moi qui aime bien tout ce qui est littérature policière, ça me tente bien ! Mais si alors en plus y’a toute une époque particulière, c’est encore mieux !! Faudra d’abord que je me procure le premier tome par contre, j’aime bien faire les choses dans l’ordre !

  8. Karine :)

    Yueyin: Bon… va falloir invoquer Sherlock pour t’aider à le retrouver, alors!! C’Est fou, ces PAL, parfois!! Grominou: Moi non plus je ne connais pas vraiment beaucoup le mouvement, je connaissais les figures marquantes, principalement. Mais on explique suffisamment dans le roman, ça ne devrait pas nuire vraiment. Jumy: En effet, si tu n’aimes pas le style reportage, je crois bien que ce n’est pas pour toi!!! Lael: Dans ma passe « polars historiques » je crois, oui!! Et passe « chick litt » aussi! J’ai des buzz, comme ça, parfois! Cécile: Je pense qu’il n’y a pas d’autre roman de sorti dans cette série pour l’instant… juste deux, ça ne fait pas trop mal à la LAL! Céline C.:Moi aussi j’aime bien faire les choses dans l’ordre… j’ai des côtés psychorigides!!! Si tu aimes les policiers un peu classiques et les époques particulières, je crois que ça pourrait te plaire!

  9. kesalul

    J’étais tentée après ton billet sur le fantôme de Baker Street, et je continue de te suivre sur ce coup là.

  10. Karine :)

    Kesalul: Ce n’est pas le genre de livre qui est un grand coup de coeur mais j’ai passé un très bon moment et j’aime bien les romans policiers de ce style!

  11. kesalul

    Je vois tout à fait ce que tu veux dire. J’aime ce type de livre aussi…

  12. betty

    woupff! je crois que je vais en rester là avec cette série (à moins que ce soit une excellente affaire ou qu’on me l’offre) Je reconnais ce que j’ai ressenti avec le premier : c’est génial de se promener au milieu de personnages & endroits connus mais j’aurais aimer une enquête un peu plus poussé!

  13. Karine :)

    Kesalul: Je crois que ça te plaira, alors! Betty: En effet, les deux romans, quoique très différents, sont bâtis un peu sur le même principe. Tu risques de ressentir la même chose dans celui-ci.

  14. Florinette

    Avant de noter celui-ci, j’ai très envie de lire « Le fantôme de Baker Street » ! 😉

  15. Manu

    Aaaaah soupiiiiiiiir cette série me tente aussi. C’est affreux n’est-ce pas? 😉

  16. anjelica

    T’inquiète pas tu n’es pas la seule à être ‘bébé’ de temps en temps 🙂 Je suis allée à un concert Vendredi soir et tu aurais vu mon air ‘extatique’;) Quand au roman historique qu’il soit polar ou pas, même si l’histoire nous emballe pas, c’est bien de changer de cadre d’environ et d’imaginer comment ces gens pouvaient vivre.

  17. anjelica

    T’inquiète pas tu n’es pas la seule à être ‘bébé’ de temps en temps 🙂 Je suis allée à un concert Vendredi soir et tu aurais vu mon air ‘extatique’;) Quand au roman historique qu’il soit polar ou pas, même si l’histoire nous emballe pas, c’est bien de changer de cadre d’environ et d’imaginer comment ces gens pouvaient vivre.

  18. Karine :)

    Florinette: Bonne idée! Ca pourra te familiariser avec le style de romans… et tu pourras rencontrer plein de personnages de romans victoriens!! Anjelica: Concert? Tu en parles sur ton blog? (je suis super en retard dans ma lecture de blogs..) Et oui, j’adore voyager un peu dans le temps à travers les romans! C’est pas comme si l’occasion pouvait se présenter autrement!

  19. pom'

    moi qui aime ces series 10/18, j’ai trouvé celle ci moyen, d’ailleurs j’en garde peu de souvenirs

  20. Karine :)

    Pom’: Je ne sais pas si j’en garderai des souvenirs inoubliables… mais je suis certaine que le fait de me balader à nouveau dans les rues de Paris a joué beaucoup dans mon appréciation!

  21. Nanne

    J’ai « Le fantôme de Baker Street » qui m’attend depuis mon « London Swap ». Mais, dès qu’il est terminé, je me plonge dans « Les portes du sommeil ». J’ai hâte, mais hâte ;-D

  22. niki

    j’avais vraiment apprécié « le fantôme de baker street » – j’ai celui-ci aussi dans ma PAL, ainsi que « le diable du crystal palace » – ce qui me ferait plaisir pour mon prochain anniversaire, ce serait qu’on m’offre quelques vies supplémentaires pour pouvoir finir ma PAL

    évidemment, certains me diront de cesser d’acheter des livres – c’est malin comme conseil ! comme si j’allais le suivre

    1. Karine :)

      Niki: Ah oui hein.. ça ça serait bien, des vies de plus!  Mais cesser d’acheter des livres… neeeeeeeeeever!!! ;))

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils