«

»

Oct 18 2008

Photo du profil de Karine:)

The Guernsay Literary and Potato Peel Pie Society (Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates) – Mary Ann Shaffer et Annie Barrows

Résumé coup-de-coeur.gif
« Janvier 1946:Londres émerge de la deuxième guerre mondiale et l’auteure Juliet Ashton est à la recherche de son prochain sujet de livre.  Qui aurait pu imaginer qu’elle le trouverait dans une lettre provenant d’un homme qu’elle n’a jamais rencontré, natif de Guernesey,  une île brittanique ayant été occupée par les Nazis. Il a lu son nom et son adresse à l’intérieur d’un livre de seconde main de Charles Lamb.  Il n’y a plus de librairie sur l’île, peut-être pourrait-elle lui indiquer où il pourrait trouver autre chose de l’auteur?

Alors que Juliet correspond avec cet homme, elle est entraînée dans son monde ainsi que celui de ses amis, tous membres de la « Guernsay Literary and Potato Peel Pie Society », un cercle de lecteurs uniques formé pour échapper aux Nazis. »

Commentaire
La fin de semaine passée, je suis arrivée à Montréal avec cet objectif principal: mettre la main sur ce livre!  Je m’imaginais déjà engageant un détective privé et écumant toutes les librairies montréalaises pour le dénicher mais oh surprise, il était dans le stant des nouveautés et des coups de coeur dans la première librairie dans laquelle je suis entrée! Bon, en fait, la deuxième… mais dans la première, j’étais trop  prise par l’urgence de la situation (je vous rappelle que mes valises étaient dans l’entrée à 500 km de là et que j’étais sans lecture) pour vraiment chercher!

C’est donc le premier livre de l’énorme pile rapportée (sans commentaires… je déprime juste à penser que j’ai pu acheter tout ça!!!) que j’ai ouvert… et je suis tombée sous le charme!  Tout d’abord, j’adore les romans épistolaires.  Ca commençait donc très bien!  Nous découvrons dans ce livre une correspondance variée entre divers personnages mais surtout Juliet, écrivaine un peu en avance sur son époque (j’imagine qu’une dame se comportant de la sorte devait être une véritable attraction dans le Londres des années 40!) armée d’une plume définitivement comique!  J’ai beaucoup apprécié le fait de découvrir les personnages par le biais de leurs écrits dont le style varie selon qui en est l’auteur présupposé.  J’ai eu l’impression d’ouvrir une boîte de vieilles lettres et de m’installer confortablement pour les lire!

Le personnage de Juliet (et ce que les autres en disent) m’a beaucoup plu de par son humour, ses réactions (le pot de thé par la tête du critique, je l’ai vraiment ri!) et son sens de l’autodérision.   Plusieurs autres personnages me sont également très sympathiques, notamment Isola, la liseuse de bosses sur la tête (je l’imaginais tellement, avec ses grandes convictions… c’est vraiment l’une de mes favorites!) et Sidney, l’éditeur et meilleur ami de Juliet.  L’échange entre ces deux derniers est d’ailleurs assez particulier!  Je pouffais de rire à chaque fois qu’Isola se vantait d’avoir eu envie de dire que… mais de ne pas l’avoir fait!!! Cette dame est définitivement haute en couleur!  Je me suis sentie parfois très proches de ces personnages vivant sur leur petite île tels les membres d’une grande famille qui se donnent un coup de main comme ils peuvent en ces temps difficiles. 

Et malgré le côté comique souvent évoqué dans la correspondance, il y a aussi un côté beaucoup plus sombre relié à l’occupation mais traité sans tomber dans le mélodramatique.  Bien sûr, à part l’existence même de l’île de Guernsey (j’ai déjà dit que j’étais inculte, je crois, hein???), je n’ai pas vraiment appris de choses sur cette période… on sait qu’il y avait des camps, on sait que les gens étaient affamés, coupés du monde… on savait déjà toutes ces choses.  Mais ça ne m’a pas dérangée du tout.  Oui, la période d’occupation est décrite mais par le biais du quotidien de personnes simples ainsi que du personnage d’Elizabeth, absente mais qui semble présente partout et toujours.   Toutes les petites anecdotes sont racontées de façon à reconstruire par petites touches cette époque difficile.  J’ai aussi assez aimé que l’auteur évite le ‘tout blanc/tout noir »… bon, j’aurais aimé en savoir un peu plus sur l’histoire de Christian et d’Elizabeth… mais ça c’est la midinette en moi!!!

Et finalement, ces gens très peu littéraires au départ ont dû lire quelques livres, question d’être un peu crédibles!  Quelques réflexions sur les grands auteurs sont vraiment adorable et quand même particulières car pas nécessairement érudites mais souvent bien justes.   Ce club de lecture leur aura apporté bien d’autres choses qu’un alibi, finalement… J’ai donc bien apprécié les clins d’oeil à Jane Austen, Shakespeare, Wordsworth, Dickens et compagnie.  Je sais, je suis bébé, je suis toute contente dès qu’on mentionne un auteur que je connais dans  un roman!

Bref (je vous entends penser: « Bref?  elle a dit « bref »??  Elle a écrit pendant l’équivalent de 3 pages écrites serrées!!  Depuis quand elle fait « bref », elle?) une très agréable lecture sans prétention.  J’ai vraiment passé un bon moment dans cette correspondance, au point de tout lui pardonner, même le fait d’être juste « moyennement british »!!!  J’ai d’ailleurs découvert par la suite que les auteures étaient américaines.  D’ailleurs Mary Ann Shaffer est décédée avant que son livre se retrouve sur les tablettes… c’est sa nièce, Annie Barrows, auteure de livres jeunesse, qui a fait les derniers ajustements.  Dommage, j’aurais bien lu autre chose de cette dame!

9/10

(40 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. cathulu

    Quelle rapidité pour fondre sur ta proie !:)La patatite gagne, super!:)

  2. Leiloona

    Ce livre semble faire l’unanimité, malheureusement en France, on ne peut le trouver qu’à France Loisirs. Grmblblbblbl J’attendrai une sortie nationale. 🙂

  3. kathel

    Je vais aussi m’armer de patience en attendant une sortie « hors réseau » qui me permette de le trouver!

  4. Lilly

    J’ai vraiment hâte de le lire, il a l’air absolument génial !

  5. fashion

    je savais que c’était un roman pour toi! :)))

  6. keisha

    Ah tu l’as lu ! Je suis encore en train d’attendre de le recevoir, et en anglais tellement j’ai hâte de le lire…

  7. saxaoul

    Je suis pas capable de le lire en anglais (pas envie de faire de GROS efforts, la fainéante…)alors je vais devoir attendre qu’il sorte ailleurs que chez France loisirs

  8. A_girl_from_earth

    Ouh la la il me le faut! C’est là que je vois que je ne suis plus à la page côté nouveauté car je n’ai jamais entendu parler de ce livre. Bon ben je vais m’organiser un petit safari en librairies prochainement!

  9. A_girl_from_earth

    Ouh la la il me le faut! C’est là que je vois que je ne suis plus à la page côté nouveauté car je n’ai jamais entendu parler de ce livre. Bon ben je vais m’organiser un petit safari en librairies prochainement!

  10. Anne

    Les avis restent unanimes…ce qui a le don d’exaspérer ceux qui ne le possède pas encore;-(((

  11. Pimpi

    Il me le faut, il me le faut… je l’ai repéré chez Indigo il y a déjà un bon moment, mais j’ai réussi à résister à l’impulsion de l’acheter…. je ne crois pas pouvoir résister beaucoup plus longtemps!!!!

  12. Karine :)

    Cathulu: Au contraire, j’ai trouvé les deux semaines d’attente bieeen longues!!!! 😉 Mais ça valait le coup! Leiloona: En français, peut-être mais j’ai lu aussi plusieurs commentaires assassins tout à l’heure côté anglo! Est-ce que ça t’aide à attendre?? Kathel: Ah oui, il n’est dispo que chez France Loisirs, en Europe? Ca arrive souvent, des trucs pareils? Lilly: En tout cas, pour moi, ça a vraiment fonctionné. J’adore les romans épistolaires (et tout ce que ça implique) d’avance! Fashion: Tu avais vu juste! Keisha: Ouiiii je l’ai lu! J’étais tellement curieuse!! J’ai hâte de voir ce que tu vas en penser! Saxaoul: L’avantage d’avoir toujours été exposée aux deux langues, c’est que ça ne me demande pas un si gros effort que ça de lire en anglais… mais j’ai aucun mérite! C’est drôlement cruel, ça, des livres uniquement dispo chez France Loisirs!!! A girl from Earth: Avant les quelques billets d’abord en anglais, ensuite chez les abonnées d’un certain club de lecture, je n’en avais jamais entendu parler non plus! Je ne suis pas ce qu’on appelle super à jour! Anne: J’avoue que c’est exaspérant! J’étais exaspérée moi-même avant de pouvoir le lire! Mais comme je disais plus haut, les commentaires ne sont pas si unanimes que ça dans les blogs anglo, surtout en Angleterre (j’arrive tout juste de les lire) si je ne m’abuse. On l’accuse d’être facile, convenu, mal écrit, de ne pas avoir d’histoire et de prendre les gens pour des imbéciles!!! Bon, moi je pas trouvé ça… mais si ça peut t’aider à attendre!! Pimpi: Ah mais tu n’aurais pas dû résister!!! Il est sur la table en avant chez Indigo, au cas où tu changerais d’idée!! 🙂

  13. Grominou

    Il est sur ma LAL… J’espère que la bibliothèque de Mtl va l’acheter…

  14. Suzanne

    Je file immédiatement faire quelques achats dont celui-ci. Merci pour le tuyau.

  15. Manu

    Je n’ai pas lu ton billet et n’ai vu que les petits coeurs car c’est ma prochaine lecture :-))). Je suis déjà impatiente de le commencer !

  16. maijo

    Ce livre me fait de plus en plus envie. Je l’ai noté sur ma wishlist pour Noël, ça m’évitera de manquer d’idées quand on me demandera ce que je veux 😉

  17. ALaure

    Salut la miss, un petit tag musical t’attend chez moi.

  18. Karine :)

    Grominou: C’est un genre de best seller aux États Unis… je ne suis pas inquiète que ta biblio l’achètera! Suzanne: Mais de rien! Ca me fait toujours plaisir de jouer les tentatrice auprès des blogueuses! Manu: Super! J’ai hâte de voir ce que tu vas en penser! Maijo: Bonne idée pour la wishlist! Je fais exactement la même chose pour certains titres de la rentrée qui ne sont carrément pas achetables ici!!! ALaure: Je vais voir ça! 🙂

  19. deliregirl1

    C’est dans ces moments-là où je regrette de ne pas réellement pouvoir lire l’anglais vraiment bien. Je dirai aussi que je n’ai jamais réellement essayer mais bon.

  20. Karine :)

    Deliregirl: Mais il faut essayer!! Si ça peut t’encourager, ma mère a commencé il y a quoi… 2 ans et maintenant, elle lit autant en français qu’en anglais. Ca se développe!

  21. uncoindeblog

    Coucou Karine. Je viens de lire ton billet et de découvrir que le virus avait pris chez toi également :)Quel bon choix dans tes achats tu as fait lol

  22. Karine :)

    Uncoindeblog: En effet, le virus a très bien fait son travail!!! J’ai beaucoup, beaucoup aimé!!

  23. amiedeplume

    Est-ce un gros livre? Je pourrais peut-être le lire bientôt. Il a combien de pages?

  24. Karine :)

    Amiedeplume: En anglais, il a 278 pages… je ne l’ai pas sous la main en français donc je ne pourrais pas dire. Mais j’en aurais bien pris quelques pages de plus!

  25. Karine

    J’attends de le recevoir… J’ai hate de le lire !!!

  26. Karine :)

    Karine: Je crois que ça te plaira!

  27. Joelle

    Et voilà, tu l’as lu et aimé toi aussi 🙂 Les personnages excentriques sont toujours un régal pour moi et là, on est servi ! mdr !

  28. Karine :)

    Joelle: Oui, j’ai lu et beaucoup, beaucoup aimé!!! Isola est craquante, non!!!

  29. amiedeplume

    Je n’ai pas accroché sur ce livre. Pourtant, j’aime habituellement les romans épistolaires…

  30. Karine:)

    Amiedeplume: J’ai tellement aimé que ça me déçoit un peu que tu n’aies pas accroché du tout!  Quels sont tes romans épistolaires favoris?  j,adore le style alors j’en cherche toujours!

  31. amiedeplume

    Que ton coeur te portes par Susanna Tamaro. Si tu essaies une recherche avec Tamaro tu trouveras. Je ne me rappelle plus du titre exact. Je l’ai lu il y a 10-12 ans.

  32. Karine:)

    Amiedeplume: ca doit être « Va où on coeur te porte »… il me semble qu’il traîne en quelque part chez moi mais je ne sais plus si je l’ai lu ou non!  Je vais aller voir ça!

  33. Loizo

    Je me suis fait violence en lisant ce roman épistolaire. J’ai trouvé le livre très décevant et l’histoire insignifiante. J’en attendais sans doute beaucoup. Comme quoi, en littérature, l’unanimité n’existe pas…

    1. Karine :)

      Loizo: En effet, et c’est ce qui est intéressant dans la blogo, la diversité des avis.  Quand j’ai lu ce livre, il y avait quelques avis positifs mais pas tant que ça alors mes attentes étaient moins grandes mais je garde le souvenir d’un roman doudou que j’ai beaucoup aimé!

  34. Laurence

    Zou, il est dans la valise pour les vacances ! Comme c’est pour 4 semaines, j’embarque d’autres livres, même si l’expérience prouve que j’en emporte toujours trop, pffff … 

    Merci pour tous tes articles, toutes tes lectures (et bonne lecture de « Guerre et Paix » !)

    1. Karine :)

      Laurence: J’espère qu’il va te plaire!  C’est un parfait livre de vacances!  Et Guerre et Paix en est à la moitié!

  35. Laurence

    Ouiiiii, il m’a plu (la période de vacances sans internet a été suivie par une panne de connexion, pfff) !! Comme tu le dis, c’est un livre qui convient tip top pour des vacances. Je l’ai lu, ou plutôt avalé ! Je n’ai pas vu les pages passer !

    1. Karine :)

      Laurence: Idem pour moi.  Il s’est lu tout seul, ce livre!

  36. Géraldine

    Mieux vaut tard que jamais, j’ai enfin lu ce livre. Beaucoup aimé, même si j’étais contente de le finir.

    1. Karine :)

      Géraldine: Ah oui, tu étais contente d’en avoir fini?  Je vais aller lire ton avis!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils