«

»

Oct 11 2008

Photo du profil de Karine:)

C’était nous – tomes 3-4-5 – Yuuki Obata

Résumé
Yano et Nanami se sont rencontrés à l’école et sont tombés amoureux.  Toutefois, l’ombre de Nana, l’ancienne petite amie de Yano décédée, hante toujours les pensées du garçon et Nanami ne vit pas bien avec cette réalité.  De plus, elle se demande réellement ce qu’il y a vraiment entre Yano et Yuri, la petite soeur de la première Nana.  Et que dire de Takeushi, meilleur ami de Yano secrètement amoureux de Nanami!

Commentaire
Je vous résume ça comme ça parce que j’ai allumé à la fin du tome 5 qu’il y avait un an d’écoulé entre ces trois tomes… et que je ne l’avais jamais compris!!  En fait, je pense que j’ai du mal à saisir le contenu de ce manga.  J’ai l’impression de voir des flashes émotifs, des moments forts des relations, mais pas ces petites choses qui font leur charme.  La preuve, je pensais que Nanami et Yano étaient ensemble depuis quoi… une semaine!!!  J’allais dire que ça traînait horriblement en longueur, cette semaine… mais non, un moment donné, Nanami mentionne que « ça faisait un an que Yano lui avait fait sa déclaration »!  Heu… ok!  Contrairement au manga « Le sablier », qui s’étale aussi sur une longue période de temps, je n’ai pas eu l’impression de m’attacher aux petits rien qui font les personnages et je n’ai vu que leur façade.  En fait, oui, j’avoue, je suis un peu déçue par ces trois tomes.  

Pourtant, l’histoire est jolie (l’éternel « triangle » commence tranquillement… traaaaanquillement à s’établir), le personnage de Yano est bien ainsi que celui de Takeushi.  Même que je réussis à les distinguer!!  On sent l’ambiance un peu nostalgique, les amours adolescentes, avec tous leurs excès, leurs « pour toujours » et leurs grandes peines sont bien représentées.   De plus, les images sont vraiment jolies… sans parler des couvertures, qui me plaisent toujours autant… si je finis la série, ce sera certainement pour les couvertures… du moins en partie!!!

 

De plus, j’ai une question pour les maniaques de mangas… Nanami se fait appeler Nana par ses copines… mais son amoureux l’appelle toujours Takahashi (l’autre nom qui vient après Nanami).  Même chose pour Yano, qui est appelé parfois ainsi, parfois Moto (diminutif de Motoharu).  Pourquoi?  Quel est le prénom, quel est le nom de famille?  Bref, je n’y comprends rien! 

 

Je n’ai donc pas encore décidé si je poursuivrais ma lecture de ce manga… je suis allée fouiner (bien entendu… de la très, très saine curiosité) pour voir de quoi il en retournait et la série semble se dérouler sur plusieurs années.  Du coup, je suis vraiment curieuse…  Sauf que j’ai souvent du mal à comprendre qui parle, à quel moment on est… et j’ai du mal à démêler les deux Nana, autant en raison des dessins que des noms semblables… J’ai eu l’impression de voir des flashes… mais il m’a manqué un élément liant.  Malgré tout, le manga a des qualités et ce n’est pas « mauvais » pour autant.  Reste à savoir si je vais lire le manga… ou si je vais lire les résumés sur le net (je sais, je sais, c’est maaal… mais des fois, faut prendre les grands moyens!!!  Vous me conseillez quoi à ce sujet?

(19 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. fashion

    Malgré tous les avis positifs, j’ai abandonné ce manga en cours de route : il est beaucoup trop confus, je n’aime pas ne pas tout comprendre… Donc, je ne peux pas te conseiller… :))

  2. choupynette

    bon, ben je passe, j’ai déjà en tête à lire 20th century boys et Death note alors…

  3. deliregirl1

    Généralement au Japon et donc dans les mangas le nom de famille est en premier par exemple dans le mangasBleahc une fille s’appelle Kuchiki Rukia sont prénom c’est Rukia et son nom de famille Kuchiki. Après le problème qui se pose aussi c’est que les éditeurs de mangas ne respecte pas cette tradition donc là je dirai que le prénom de l’héroïne c’est Nanami et son nom de famille Takahashi donc l’autre logique. Voilà j’espère d’avoir aidé avec mon roman.

  4. Florinette

    Difficile de te conseiller, quand j’ai dû mal rentrer dans l’histoire je préfère abandonner, car je n’y prends plus plaisir. Refais peut-être un autre essai et tu vois ce que ça donne !

  5. Virginie

    Au Japon, il est plus commun d’appeler les gens par leur nom de famille. Les prénoms sont utilisés par la famille proche et les amis proches. Et pour les noms trop longs, c’est comme nous on utilise des diminutifs;o)

  6. Karine :)

    Fashion: Oui, c’est confus… on s’habitue un peu mais bon, il y a tout plein de flous… et je demande conseil mais bon… il m’est arrivé un pépin hier (je raconterai à mon retour… je bats des records de stupidité, des fois) et j’ai fini par acheter (et lire) le tome 6. Je veux savoir ce qu’il va arriver même si je reste toujours sur une sensation d’imprécision et de flou… weird. Choupynette: Il a gagné plein de prix… mais ce ne sera pas mon préféré, on dirait que j’ai un problème avec le rythme. Mais les relations adolescentes sont assez réalistes… Deliregirl: Ok… je pense que je commence à comprendre… c’est bizz que son copain l’appelle par son nom de famille!! Florinette: Des fois, je fais preuve d’une obstination stupide! C’est plus fort que moi! Et oui, je fais un autre essai :)) Virginie: Merci… je pense que je commence à être moins mêlée!!

  7. Manu

    Tiens, je l’avais noté, ainsi que « Le sablier », mais je crois que je vais plutôt rester sur ce dernier ! Pour les noms japonais, je pense comme Virginie ! Mais pas toujours évident de s’en sortir !!!

  8. jumy

    Suite à ce que tu dis, je passe ce manga…….par contre je te conseille Nana de Ai Yazawa. Deux Nana qui font passer le temps très très vite…beaucoup trop à mon goût!!!J’ai dévoré les 19 tomes et j’attends avec impatience la suite!!!!

  9. maijo

    J’en suis à peu près au même point que toi. L’histoire n’est pas mal, mais c’est vraiment confus! Du coup, comme le tome 5 est introuvable (chacune son tour de galère, hein?) je ne meurs pas d’impatience. Je pense que je suis bonne pour replonger dès le début quand j’aurai trouvé le tome manquant.

  10. firmus

    Je me régale avec vos écrits. je promet d’apporter une contribution prochainement. EN ATTENDANT JE VOUS LIVRE un ecrit que j’ai effectué à la hate certes… SVP DITES MOI CE QUE VOUS EN PENSEZ en laissant un petit commentaire. merci http://fruits-de-normandie.over-blog.com/

  11. Karine :)

    Manu: J’ai préféré « Le sablier », en effet… il y a un petit je ne sais quoi de plus… et en plus j’y comprends davantage quelque chose!! Jumy: Oui, il parait que ces deux Nana sont addictantes! Mon seul problème est de trouver le premier tome! Maijo: En fait… j’ai fait pareil… j’ai déjà craqué pour le tome 6, même si je ne suis pas ‘pâmée’… en fait, j’espère finir par y comprendre quelque chose! Firmus: J’irai faire un tour quand je serai de retour chez moi et que j’aurai plus de temps!

  12. Joelle

    Compte tenu que j’ai déjà une liste de titres de mangas impressionnante, autant ne pas noter celui-là, vu qu’il n’a pas eu ton vote 🙂

  13. Karine :)

    Ce n’est pas mon préféré… mais il doit y avoir un petit quelque chose parce que je pense que je vais quand même lire la suite… juste pour savoir ou ça s’en va! (dsl pour la faute, je suis chez une copine et je ne sais pas comment faire le « u » accent de grave!)

  14. Ori

    Pour compléter ce qui a été dit sur les noms des personnages de manga. Les personnages s’appellent par leurs noms de famille et jamais par le prénom sauf si ce sont des amis très proches. Souvent dans les mangas d’ailleurs quand les deux héros ont « consommé » ils s’appellent par leur prénom. Je me souviens d’un manga où on comprenait le passage à l’acte simplement grâce à ce changement!

  15. Karine :)

    Ori: Haaaaaaa… je vais guetter ça, d’abord!! (Quoi, moi, obsédée?? ;)) ) Merci Ori!

  16. lael

    je ne peux pas t’aider hélas, j’ai remarqué ce manga, attirée par les magnifiques couvertures mais jene me suis pas plus renseignée, du coup je lis ton billet qui me tente! mais tout ca m’a l’air complexe! enfin je pense que quand on a lu clover de Clamp, on peut aborder c’était nous sans trop de difficultés! tu m’as convaincue mais pour l’instan rien n’y fait je ne suis pas du tout en période manga!

  17. Karine :)

    Lael: Clover est sur ma liste mais je ne l’ai pas encore lu… c’est compliqué? Ce manga n’est pas « compliqué » en soi… mais il me manque des indications (genre qui dit quoi et le temps qui passe!) C’est vrai que les couvertures sont magnifiques!

  18. lael

    Clover est un manga très riche: très onirique, son accès ou plutot sa compréhension reste personnelle je pense! retour au passé, relations spéciales entre les héros de la série! chants symboliques! il est très bien mais on en sort un peu perdu pour ma part, bisous

  19. Karine :)

    Lael: Haaa ok, merci! En fait, je ne crois pas que ce soit le même genre ici… juste difficile à cerner, pour des raisons techniques, d’après moi!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils