«

»

Oct 08 2008

Photo du profil de Karine:)

Les Catilinaires – Amélie Nothomb

Résumé
« La solitude à deux, tel était le rêve d’Emile et de Juliette.  Une maison au fond des bois pour y finir leurs jours l’un près de l’autre.

Étrangement, cette parfaite thébaïde comportait un voisin.  Un nommé Palamède Bernardin, qui d’abord est venu se présenter, puis a pris l’habitude de s’incruster chez eux chaque après-midi, de quatre à six heures.  Sans dire un mot, ou presque.  Et cette présence absurde va peu à peu devenir plus dérangeante pour le couple que toutes les foules du monde… »

Commentaire
J’ai lu ce livre à ce moment précis en raison de son épaisseur.  En effet, il ne restait de la place dans mon sac que pour un tout petit livre… et c’était le plus près!  De toute façon, depuis le temps qu’il attendait, c’était probablement son tour!!!

En fait, il m’est difficile de parler de ce roman.  Je conviens qu’il a un côté décalé et qu’il est rempli d’humour noir (ce qui normalement me plaît) mais dans ce cas précis, le fameux voisin parasite, avec son impolitesse et son attitude désagréable m’a teeeeeeellement tapé sur les nerfs que j’ai été incapable d’apprécier ma lecture.   Je vois parfaitement ce qui a pu inciter plusieurs copains à me conseiller vivement ce roman, je vois ses qualités mais pour ma part, ça n’a pas fonctionné.  J’ai trouvé que la première partie s’essouflait et j’avais le goût de secouer Émile et Juliette, complètement embourbés dans leurs fausses politesse et de leur crier: « Mais dites-lui donc qu’il dérange à la place!!! »

Les Catilinaires, si ma mémoire est bonne, ce sont des discours assez véhéments adressés à Catilina par Cicéron il y a un bon paquet d’années (eh oui, j’ai appris de telles choses dans mes « années latin »… et en plus, j’ai un copain un peu maniaque de classiques qui peut en discourir pendant des heures de façon très auto-suffisante… mais faut croire qu’on finit par retenir des trucs de certains « bruits de fond » ;)) ).  Dans le cas de ce couple, engoncés dans les conventions, leurs catilinaires prennent une autre forme.  Par divers stratagèmes, ils tentent de faire comprendre à demi-mots à cet homme qui ne répond que par « oui » et « non » qu’il dérange.  C’est d’ailleurs ce que j’ai le plus aimé dans ce livre: leurs diverses tentatives de plus en plus élaborées et abracadabrantes!  Certains discours très académiques, dans le but d’emmerder l’emmerdeur, entre autres… J’avoue que c’était bien pensé!!  Et les réflexions d’Emile sont parfois assez comiques… et parfois pas si folles que ça (celle sur l’Emmerdeur, entre autres… c’est quand même assez bon!)  Ils sont carrément dépassés par les événements et ne savent plus à quel saint se vouer!

Par contre, au bout d’un moment, j’en avais un peu assez et je n’avais qu’une hâte: que ça aboutisse!  L’histoire d’amour fou un peu naïf d’Émile et Juliette, commencée dans l’enfance, m’a moyennement convaincue (deux personnes qui n’ont jamais rien connu d’autre parce que « mariés depuis l’âge de 6 ans » et qui passent leur vie à attendre leur retraite pour pouvoir se retirer du monde… j’ai un peu de difficulté à me reconnaître en eux.) même si, au départ, ils font un peu pitié.  J’imagine aussi qu’il y a une réflexion sur les divers systèmes de valeurs et le roman commence et finit avec des réflexions sur la connaissance de soi… ou plutôt la non-connaissance de soi.  Peut-être que là est le problème… moi non plus, je ne les « connais » pas, Émile et Juliette.  J’ai eu l’impression de deux petits oiseaux frivoles et fragiles, ne pensant qu’à eux… mais je ne savais pas trop qui ils étaient. 

Bref, si on en croit mes critères habituels, ça aurait dû me plaire… mais je suis définitivement passée à côté.  À tous ceux qui se reconnaîtront… NE PAS TAPER!!!

6/10

(35 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. erzébeth

    M’en fiche, j’aime vraiment pas trop ce roman-là. Le voisin est marié aussi, non ? (je m’en souviens très mal…) Du coup, tu parles de choses que j’avais oubliées, mais je comprends entièrement que ce roman laisse un goût mitigé en bouche…

  2. maijo

    Je n’ai jamais été tentée par cette auteure. C’est mal, je sais, mais il y a déjà tant de choses qui me tentent vraiment…

  3. bladelor

    Je rejoins assez ton point de vue, et ce n’est vraiment pas mon roman préféré de Nothomb.

  4. Brize

    Je me souviens très bien de ce roman d’Amélie Nothomb : je pense qu’il m’a d’autant plus marquée qu’il m’a passablement agacée. A mon sens, il n’était absolument pas crédible de supporter la présence de ce voisin et, passés (comme pour toi) les premiers temps de l’amusement (relatif) lié à la situation incongrue, le livre m’a pesé.

  5. Lilly

    C’est le premier Nothomb que j’ai lu, pour un cours de français au collège, et j’en garde un bon souvenir pour ma part.

  6. Anne

    L’humour Nothomb fait souvent grincer des dents: on adhère ou pas…Pas de quoi, t’en tenir rancune en tout cas 😉

  7. monbricabrac

    J’ai adoré ce roman pour la situation, le huis clos: comment deux heures par jour suffisent à gâcher la vie de deux personnes. Merci pour l’explication du titre, je t’avoue que je n’y avais pas réfléchi.

  8. Florinette

    Je serais mal placée pour t’en vouloir, car, de cette auteure jusqu’à présent, je n’ai lu et aimé que «stupeur et tremblement» le reste m’étant tombé des mains…

  9. Laetitia la liseuse

    Je n’ai jamais été tentée par cet auteur mais si je devais lire un de ses ouvrages, je choisirais « journal d’une hirondelle » qui colle plus à mes lectures.

  10. Céline

    Je n’ai encore jamais lu de roman d’Amélie Nothomb, bien que je sois curieuse de m’y mettre vu sa notoriété ! J’avoue que la description que tu en fais ne m’enchante pas des masses. J’en profite au passage pour avoir vos avis sur le roman le mieux « adapté » (après, les gouts et les couleurs hein) pour commencer Nothomb… Merci Et très chouette blog au passage ! 😉

  11. Stéphanie

    Je n’avais jamais entendu parler de ce livre de Nothomb. Je vois que les avis sont mitigés :-s

  12. anjelica

    Je l’ai vu une fois à la télé, elle m’a agacée prodigieusement. Depuis je l’ai rayé de mes auteurs à lire. Je sais c’est un peu catégorique !

  13. Gambadou

    MOi aussi j’avais envie de secouer le couple !

  14. Karine :)

    Erzébeth: Ouuuuffff!!! J’avais presque peur que tu me renies!! Et oui, le voisin est marié avec une dame gentiment surnommée « le kyste » par notre petit couple! Maijo: Je n’ai vraiment pas tout lu de Nothomb… et je la lis davantage par curiosité je crois!!! Donc, ce n’est pas si « Mal » que ça! Bladelor: Et c’est lequel, ton préféré? Brize: C’est un peu ça pour moi aussi… je rejoins pas mal ton point de vue. Lilly: C’est le Nothomb préféré de deux copines et elles ont aussi amorcé leur découverte de l’auteur avec ce livre. Je vois bien ce qui peut plaire… mais je n’ai pas vraiment adhéré. Anne: Fiou! 😉 J’aime souvent l’humour un peu noir ou grinçant… mais sur ce coup, on dirait que ça n’a pas vraiment fonctionné. Monbricabrac: Oui, j’ai apprécié cette partie aussi. Du moins au début. De voir comment un petit détail peut tout gâcher, ainsi que les tentatives pour s’en sortir. C’est à la longue que j’en ai eu assez! Florinette: J’ai bien aimé « Stupeur et tremblements » aussi. C’est mon préféré d’elle à date! Laetitia: Le journal d’hirondelle fait partie des derniers livres, je crois? Je me rappelle avoir lu des billets à ce sujet mais je ne me rappelle plus du tout de quoi il s’agit!! Céline: D’abord, bienvenue ici! Je ne suis pas une grande connaisseuse de Nothomb mais j’ai bien aimé (sans pour autant adorer) Stupeurs et tremblements, Mercure ainsi que La métaphysique des tubes… mais je n’en ai pas lu tant que ça!! Stéphanie: Il date d’un bon moment, je crois! Comme on dit, je suis en retard!! Anjelica: Faut parfois être catégorique!! 😉 Il y a tant à lire! Gambadou: Exactement! Un peu plus et je leur parlais à voix haute en lisant!

  15. yueyin

    En général les romans de Nothomb me laisse sur un ressenti mitigé, j’aimerai bien mais ça m’agace trop en même temps y a de bonnes choses mais… enfin 🙂

  16. Manu

    Je déteste Amélie Nothomb et le personnage qu’elle joue m’agace prodigieusement. Je pense que nous avons d’autres auteurs qui valent la peine en Belgique, alors pourquoi toujours la ramener avec elle, je ne comprends pas. Mais bon, je sens que je ne vais pas me faire des amis sur ce coup-là.

  17. Fleur

    Premier roman que j’avais lu d’Amélie Nothomb j’avais bien aimé mais à ce jour je n’en garde aucun souvenir…

  18. Laetitia la liseuse

    Arf ! Je me suis trompée. c’est « journal d’hirondelle ». c’est l’histoire d’un mec qui, à la suite d’un chagrin d’amour, va changer de vie en devenant tueur à gages.

  19. sylire

    J’avais bien aimé ce livre quand j’étais dans ma période NOTHOMB. Je l’avais trouvé original. Mais je me suis lassée des livres d’Amélie Nothomb. Je lirai peut-être le dernier quand-même car ma fille l’a dans sa bibliothèque.

  20. Fantômette

    C’est le souci avec NOTHOMB, de ces romans, on ne garde qu’un petit truc, une impression ou une image construite à partir d’une phrase qui finalement se contente de faire écho à un souvenir perso… De celui-ci, je me rappelais la forêt (pour qui pourquoi, va savoir…). D’un autre, les WC (« Stupeur et tremblements »), ou encore la photo de couv’ du livre de poche (le bébé de « étaphysique des tubes »)… Au final, ça fait plein de trucs, c’est sûr à coup d’un roman à chaque rentrée des classes ! Mais, au final toujours, j’ai arrêté de lire NOTHOMB. L’impression d’ « à peu près » ne laissant toujours insatisfaite. (PS : je ne parle même pas de l' »excellente » campagne de com’ menée par l’auteur depuis des années, qui ne saurait certes expliquer à elle seule le succès de la brunette, mais bon, trop c’est trop parfois, non ? )

  21. ALaure

    Je n’ai pas encore lire cet auteur, ses couvertures de livres, me donnent la chair de poule… Mais promis, un jour j’en lirai un… Au fait, je t’ai tagué…

  22. Karine :)

    Yueyin: Je pense que je comprends ce que tu veux dire. Tu vois qu’il y a du bon là-dedans… mais ya toujours un « mais »!!! Manu: Tu as bien le droit de ne pas aimer!!! Il y a des personnages avec qui on accroche et d’autres non… je ne l’ai jamais vue en entrevue (en fait, je ne savais même pas que c’était elle sur ses livres avant il y a quoi… 2 mois!!!) donc je ne peux pas vraiment parler de son personnage public… elle fait quoi?? Fleur: j’ai bien hâte de voir ce qui va en rester… Comme Fantômette, il me reste généralement une « image » des livres de Nothomb… on verra bien ce que sera celle-là! Laetitia la liseuse: Heu… ok! Bon, ça peut quand même être intéressant de voir comment elle traite ça! Sylire: Effectivement, on a tous des « passes »!! J’aime la couverture du dernier, par contre, même si le sujet me tente plus ou moins! Fantômette: Tout à fait d’accord! Et j’ai exactement la même image que toi pour « Stupeurs et tremblements »! Les toilettes!!! Et… c’est quoi la campagne? Ici, je pense qu’elle ne s’est pas rendue ou alors c’est moi qui vit sur une autre planète (j’opte plutôt pour la dernière option, en fait!!!) ALaure: J’aime bien la couverture du dernier!! Mais en effet, certaines font carrément peur!!

  23. Joelle

    J’avais plutôt aimé … justement parce que le voisin m’avait fortement énervée et que finalement, j’avais trouvé ça réussi 😉 Mais il ne me reste que ce souvenir-là de ce livre !

  24. pom'

    c’est mon préféré d’A Nothombs

  25. fashion

    Je n’aime pas Nothomb : 3 essais, 3 échecs. je trouve que c’est un auteur « facile » (dans l’écriture, dans les procédés, dans les thématiques râbachées), artificiel dans le décalage (qui me paraît tenir plus de la posture que de l’acte créatif) et ennuyeux (malgré la brièveté des romans, ils sont toujours trop longs à mon goût). Tu vois, tout le monde n’aime pas! :)))

  26. Karine :)

    Joelle: Je suis bizarre… quand un personnage m’énerve trop, j’ai du mal à trouver du plaisir à ma lecture. Mais pour être énervant… il l’est!! Pom’: C’est aussi le cas de 3 de mes copines. C’est pour ça que je suis déçue de ne pas avoir accroché. Fashion: En effet, il en faut pour tous les goûts. A part « Stupeur et tremblements » j’avoue que je les toujours trouvé longs à lire malgré leur brièveté… mais ça, c’est moi! Et… va falloir que tu m’expliques ta distinction dans les décalages… je pense que je saisis mais je ne suis pas certaine certaine!!

  27. fashion

    Pour le décalage, je veux dire par là que c’est une auteure qui fait semblant d’être originale et décalée alors qu’en fait elle n’écrit pas très bien et elle traite de thèmes rebattus ou à la mode. Ses romans ont un côté artificiel comme elle (le côté, je ne porte que des chapeaux, je picole en public, je raconte que je mange mon vomi…, ça sent le jeu je trouve, j’ai l’impression qu’elle joue avec ses névroses (réelles ou imaginaires) pour se bâtir un personnage qui vend). Et d’ailleurs ça marche.

  28. sybilline

    Eh bien, il semble que que pas mal de bloggeurs n’aiment pas du tout l’ Amélie! Il faut dire que son mordant acerbe, sa suffisance et sa psychologie à quatre sous ne me ravissent pas non plus, et donc, je ne lirai sûrement pas ce roman (mon portefeuille, ma LAL et tutti quanti t’en remercient)

  29. Karine :)

    Fashion: Hein, elle raconte ça? Ewww! Ok, je vois ce que tu veux dire… quelque chose comme une originalité « étudiée »… Comme je te dis, je ne connais absolument pas son personnage public! Sybilline: On dirait que Amélie Nothomb, on aime ou on déteste… moi je suis comme « au milieu »!

  30. Géraldine

    J’ai lu ce livre il y a quelques années lors d’une journée de travail. J’étais tellement prise que j’ai du bacler les quelques clients qui s’étaient approchés de moi en ce dimanche là. Oui, j’avais adoré mais je ne suis peut-être pas objectif car fan de nothomb !

  31. Karine :)

    Géraldine: Fan ou pas fan, ton opinion a de la valeur parce que ce livre a su t’atteindre! Oui on est parfois biaisées… mais il vient de quelque part, ce biais, tout de même!! Ceci dit… pauvres clients!!!! :))

  32. arlette

    Ton peu de conviction conforte dans l’idée de passer son tour surtout lorsque la PAL atteint déjà une bonne hauteur.

  33. Karine :)

    Arlette: Dans mon cas, le livre ne fera en effet pas partie des indispensables!! (J’en connais qui vont m’arracher les yeux pour avoir dit ça!!)

  34. Sébastien

    je ne désapprouve pas ton commentaire, je n’en ai de toute façon pas le droit ^^, mais je pense que c’est justement l’énervement suscité par le voisin qui s’incruste littéralement et par le couple mou à souhait qui montre que c’est un bon roman. puisque grâce à son écriture, elle parvient à nous plonger à fond dans le roman (tu as eu envie de les secouer, et je suis sûr que l’idée de frapper ce c** de voisin t’es également venue !). perso, j’adore !

    1. Karine :)

      Sébastien: Ah non, jamais eu l’envie de frapper mon voisin!!  Oui, il m’a fait réagir, mais je n’ai pas eu de plaisir de lecture… et je sais, je suis un gros bébé… mais c’est ce qui compte le plus pour moi!!! ;))  Plusieurs me l,avaient conseillé et on adoré!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils