«

»

Août 28 2008

Photo du profil de Karine:)

The pillars of the earth (Les pilliers de la terre) – Ken Follett

Résumé
« Dans l’Angleterre du XIIe siècle ravagée par la guerre et la famine, des êtres luttent chacun à leur manière pour s’assurer le pouvoir, la gloire, la sainteté, l’amour, ou simplement de quoi survivre. Les batailles sont féroces, les hasards prodigieux, la nature cruelle. Les fresques se peignent à coups d’épée, les destins se taillent à coups de hache et les cathédrales se bâtissent à coups de miracles… et de saintes ruses. La haine règne, mais l’amour aussi, malmené constamment, blessé parfois, mais vainqueur enfin quand un Dieu, à la vérité souvent trop distrait, consent à se laisser toucher par la foi des hommes.

Abandonnant le monde de l’espionnage, Ken Follett, le maître du suspense, nous livre avec Les Piliers de la Terre une oeuvre monumentale dont l’intrigue, aux rebonds incessants, s’appuie sur un extraordinaire travail d’historien: Promené de pendaisons en meurtres, des forêts anglaises au coeur de l’Andalousie, de Tours à Saint-Denis, le lecteur se trouve irrésistiblement happé dans le tourbillon d’une superbe épopée romanesque dont il aimerait qu’elle n’ait pas de fin. »

Commentaire
Emeraude et moi avions discuté de ce livre sur le parvis de Notre-Dame, lors de mon voyage à Paris.  Je craignais un peu sa lecture en anglais (vu ses 991 pages écrites en caractères minuscules et le vocabulaire architectural utilisé) mais pour finir, ça se lit tout seul et j’ai drôlement bien fait de me laisser tenter par cette grosse brique qui traînait dans « the pile » depuis plus d’un an. 

Les pilliers de la terre, c’est une grande fresque historique autour du petit village fictif de Kingsbridge, en Angleterre.  Là, le rêve et le courage de plusieurs hommes fera apparaître la première église gothique en Angleterre.  Cathédrale fictive, bien sûr parce que village n’existe pas vraiment.  Tout est sorti tout droit de l’imagination de Ken Follett. 

L’histoire s’étale sur une période de 50 ans mais la majeure partie se déroule pendant les 20 ans suivant la mort du roi Henri 1er.  Il s’agit d’une période instable pour l’Angleterre où tout semble permis au puissants, sans punition aucune.  En effet, le roi est à la guerre et a d’autres chats à fouetter.  Nous rencontrons donc plusieurs personnages (mais pas trop) qui tentent tant bien que mal de faire leur place dans ce monde où il n’y a pas de justice, où la trahison est monnaie courante et où l’épée fait la loi. 

Il y a Tom Builder, qui rêve de construire une cathédrale magnifique qui va jusqu’au ciel et qui erre de village en village avec sa femme et ses enfants, Alfred et Martha.  Ellen, indépendante et fière.  Jack, le fils d’Ellen, sculpteur de génie.  Aliéna, fille d’un comte déchu (earl, j’imagine que ça veut dire comte!), pleine de courage.  Richard, son frère.  Il y a Philip, jeune prieur de Kingsbridge intelligent et droit.  L’évèque Waleran Bigod, un peu moins droit (« un peu » étant un euphémisme).  William et sa famille, qui ne souhaitent que le pouvoir, à n’importe quel prix.  Toute cette galerie de personnage prend vie sous nos yeux, dans un Moyen Âge qui très vivant et qui imprègne chaque ligne du roman. 

J’ai beaucoup, beaucoup aimé ce roman.  On part en voyage dans ce Moyen Âge.  Vers la fin, je commençais à mieux comprendre le contexte politique et ce qui me paraissait incroyable au début devenait maintenant possible.  Le système de référence est très différent.  En lisant, j’avais dans la tête et dans les yeux les images des différentes cathédrales vues en France, ainsi que celles des églises de l’époque que j’ai pu visiter.  Le livre grouille de personnages et de vie, à l’ombre de ces magnifiques structures que sont les cathédrales bâties pour la gloire d’un Dieu alors omniprésent.  J’ai été transportée par cette histoire.  Le fait d’avoir pu visiter une abbaye en France et d’avoir fait le tour guidé m’a permis aussi d’apprécier divers élément de la vie monacales et de saisir tout de suite.  J’adoooore quand je peux faire des liens comme ça!  Et j’ai beaucoup aimé la façon dont les personnages sont nommés, l’évolution des noms de famille…très intéressant!

Bien sûr, il y a des trucs qui m’ont un peu moins plu.  Certains méchants « trop » méchants, par exemple (JAMAIS je n’appellerai un enfant William après cette lecture!  JAMAIS!!!).  Les péripéties sont un peu répétitives (parfois, la suite de malheurs et de méchancetés, on voudrait que ça s’arrête) et certaines particularités du style ne m’ont pas toujours plu (par exempe, un truc comme « Mais Waleran ne l’endait pas de cette manière et ajouta »… Il me semble que c’est clair qu’il ne l’entendait pas de cette manière… pas besoin de préciser!).  Mais malgré tout, il s’agit d’un roman enlevant et foisonnant qui a réussi à me transporter!

8,5/10

(42 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. stephanie

    heureuse visite à Royaumont alors 🙂 tiens j’y retourne le 20 septembre pour un concert dans la salle des moines 🙂

  2. maijo

    Je l’avais lu l’année dernière et j’avais adoré. C’est vrai que c’est magnifique quand on peut faire le lien avec la vraie histoire ou avec des monuments (réels ou équivalents). J’en garde un souvenir tout ébloui.

  3. monbricabrac

    Je l’ai dans ma bibliothèque (c’est à ma moitié), je vais le mettre dans ma LAL alors!

  4. Lisa

    Ce coup-ci c’est sûr, il FAUT que je le lise!

  5. alain

    J’ai adoré ce livre et je l’ai fait lire à des tas d’amis..

  6. Emmyne

    J’ai aussi beaucoup aimé ce livre, cette plongée historique.

  7. Gambadou

    Super livre qui nous fait plonger dans la vie des batisseurs de cathédrale

  8. keisha

    Ah ! il est dans ma PAL depuis …mai et il parait que la suite est sortie. Je dois me dépêcher.

  9. Karine

    Stéphanie: En effet, très heureuse visite qui m’a permis de tout comprendre tout de suite! Un concert à cet endroit ça doit être magnifique. La salle à manger a une super sonorité! Maijo: J’adoooore faire ce genre de liens. Je deviens toute énervée (dans le bon sens!). C’est une très belle saga!!! Monbricabrac: Ca mérite d’être lu, sans aucun doute… surtout si tu n’as qu’à piochez chez toi!!! Lisa: Oui, oui, il faut! 😉 Alain: C’est une lecture très agréable. On fait littéralement un voyage dans le temps! Emmyne: Ca se lit tout seul, en plus! Je pensais en avoir pour deux éternités mais non! Gambadou: Juste le mot « cathédrale » m’éblouit (combien de fois je me suis extasiée sur Notre-Dame cet été!)… imagine lire tout un livre là-dessus!!! Je n’ai pas vu St-Denis, qui sert de modèle à la cathédrale de Kingsbridge, par contre :(( Keisha: Oui, la suite est sortie, mais elle se passe 200 ans plus tard… Donc, pas une suite immédiate. Et… il était dans ma PAL depuis septembre dernier! ;)) Mai, je considère encore ça comme récent! (Je sais, ça en dit long sur l’état de la dite PAL!)

  10. kathel

    Ton enthousiasme pourrait me donner envie de le lire, et pourtant ce n’est pas un livre vers lequel j’irai de moi-même !

  11. Nélimuse

    Tu me donnes envie de le relire!

  12. Mirianne

    J’en ai lu 25%, là où j’arrête quand c’est trop ZZzzzzzz…4 personnes me l’avait vivement conseillé! Bizarrement, mon beau-père, qui n’est pas porté sur la culture m’a dit que c’est le meilleur lilvre qu’il a lu de sa vie!

  13. Pimpi

    Comme je suis contente qu’il t’ait plu ! Et tu vois, tu n’as pas mis si longtemps que ça à le lire ! Je ne pensais pas voir ton billet si rapidement ! La dernière fois que je l’ai relu, il m’a fallu à peine une semaine pour le lire… un livre culte. Qu’on apprécie encore plus la seconde fois !

  14. Flo

    Je l’ai à la bibliothèque mais malgré les retours enthousiastes des lecteurs, je n’ai pas encore pris le temps d’y jeter un coup d’oeil. Sachant qu’un coup d’oeil serait insuffisant ….

  15. yueyin

    C’est quasi un classique celui-là :-)))

  16. Manu

    Je n’arrive pas à me décider pour celui-là. Je n’aime pas la période du moyen-âge et donc une brique qui se passe à cette période, ça m’effraie !

  17. Grominou

    Merci de m’avoir rafraîchit la mémoire sur les personnages: Jack, Aliena, William, etc. Je viens de commencer World Without End; comme tu l’as dit ci-dessus, cela se passe 2 siècles plus tard et les personnages sont les descendants de ces familles!

  18. bladelor

    Ce bouquin fait partie des titres incontournables que je compte bien lire un jour et c’est un gros coup de coeur d’une de mes amies.

  19. chiffonnette

    J’ai adoré ce roman!! Quelle magnifique fresque!

  20. Emmyne

    Comment ça :  » il paraît que la suite est sortie « . Tu peux nous en dire plus ( le titre par exemple ), je ne voudrais pas manquer ça ( parce que, comme toi, je n’ai jamais rien à lire …)

  21. Yohan

    Je l’avais déjà noté grace à Pimpi sur biblioblog et chez Emeraude, mais là, ça devient de la provocation, toute cette incitation à lire ce roman ;-). Bon, je pense que cela ne m’empechera de m’y plonger un jour !

  22. Karine

    Kathel: Je l’avais acheté sur les conseils de plusieurs personnes mais je n,étais pas certaine duuu tout quand je l’ai ouvert! Une bonne surprise, finalement! Mirianne: il y a des fois, comme ça, où ça ne colle tout simplement pas! Hop, on passe à autre chose! Pimpi: Non, pas si longtemps… mais quand même presque une semaine. J’avoue que ton avis enthousiaste, en plus de celui d’Emeraude, m’avait beaucoup incitée à me « botter le derrière » et à m’y mettre!!! Flo: En effet… il faudrait un long long coup d’oeil!!! Yueyin: En effet… c’est un livre qui date d’il y a plusieurs années (début des années 90 je pense… ou fin 80) et il plaît encore… c’est bon signe pour du un peu plus long terme! Manu: C’est sur qu’on est vraiment, vraiment au Moyen âge dans ce livre. Pas moyen d’en douter! Par contre, je t’avouerai que je commence tout juste à apprécier cette période en lecture… avant j’avais l’impression que ça se limitait à empester et à se massacrer!!! Grominou: J’ai hâte de voir ce que tu vas penser de cette suite. Pimpi l’a beaucoup aimée aussi! Bladelor: Ca vaut la peine d’être lu, selon moi!! Chiffonnette: En effet… une grande fresque sur fond de cathédrale… ça fait rêver!!! Emmyne: La suite s’appelle « World without end » et s’appellera, je crois, « un monde sans fin » en français. Et je comprends touuuut à fait l’horrible sentiment de n’avoir plus rien à lire!!! Yohan: Mais je suis une grande provocatrice!!! Et j’espère bien que ça ne t’empêchera pas de le lire, toute cette propagande! Nous ne sommes pas payées par l’auteur, ne t’inquiète pas!!! :))

  23. Laetitia la liseuse

    Si j’achète ce livre – que l’on m’a à plusieurs reprises chaudement conseillé – ce sera avec l’édition où l’on voit les gargouilles de Paris. J’aime bien l’édition France loisirs. Dans le même genre de fresque médiévale, j’ai dans ma pile les 4 premiers tomes du Cycle d’Augier d’Argouges de Pierre Naudin. Il y a 7 tomes en tout mais je me les garde pour plus tard. Je crois que j’aurais pas la ptience de tout lire.

  24. Karine

    Laetitia la liseuse: En fait, le roman est principalement en Angleterre… mais je les aime bien aussi, les fameuses gargouilles!!! Jene connais pas la série dont tu parles… je fais aller fouiner!!

  25. hydromiel

    Ha j’ai adoré ce bouquin.

  26. Karine

    Hydromiel: Il a plu a beaucoup de gens, en effet! Accessible, foisonnant, au Moyen Âge… il a beaucoup d’atouts!

  27. Emeraude

    j’ai beaucoup de retard dans ma lecture des billets de blog, voilà pourquoi je ne vois ton billet sur cet excellent livre seulement maintenant ! j’adore la façon dont tu commences « Emeraude et moi en parlions sur le pavis de Notre-Dame », ça fait très pilier de la terre, justement! 😉 Mis à part ça, ravie que tu aies aimé, vraiment. figure toi que j’ai commencé la suite ce matin (en vo donc, comme toi je me suis dit que j’allais me lancer!) pour l’instant, c’est tout aussi bien que le 1er opus, mais à peu près la même chose dans le style… à voir dans 1000 pages ! 🙂

  28. Karine

    Emeraude: En effet, ça fait soooo pilliers que d’en parler sur le parvis de Notre-Dame!!! J’ai hâte de voir ce que tu vas penser du second volume. Je pensais avoir du mal avec le vocabulaire technique mais pas du tout!!!

  29. Joelle

    J’avais adoré il y a quelques années (en fait, au moins 15 ans ! mdr !) et je veux le relire pour enchainer avec la suite !

  30. Karine

    Joelle: J’ai hâte de voir ce que tu vas penser de la suite! Je pense que sur le site de l’auteur, il y a un genre d’arbre généalogique qui nous explique qui est qui par rapport aux deux romans… c’est bien!

  31. Roxane

    Ahh j’attendais ton biller sur Les Pilliers de la Terre. Il est très bien. C’est un roman qui m’a beaucoup plu à moi aussi, une vraie plongée de centaines de pages dans le Moyen Age. Et je suis d’accord avec toi pour les méchants trop méchants hihihi A bientot, Roxane

  32. Karine

    Roxane: Tu as raison, c’est un réel voyage dans le moyen-âge… un voyage bien agréable à faire, ma foi!

  33. Nicolas

    Les Piliers de la terre ont en effet quelques défauts (manichéen, répétitif, voire un peu long), mais quel régal! quel talent de conteur de Ken Follett! On entre dasn l’univers de Tom le batisseur, Philip de Kingsbridge avec un grand bonheur. Rarement je n’aurais lu un roman avec autant de plaisir. A lire abolsument.

  34. Karine :)

    Nicolas: Je suis tout à fait d’accord.  On aime malgré les défauts et on le dévore!

  35. Lylou

    J’avais ADORE ce roman !
    J’ai lu récemment la suite, Un monde sans fin, et j’ai été un peu déçue. D’un côté, je m’y attendais un peu, pensant qu’il était difficile que je sois autant sous le charme que pour le premier. Mais il reste en tout cas un très bon roman.

  36. Karine :)

    Lylou: Je n’ai pas encore lu le tome 2, un peu pour les raisons que tu cites… j’ai peur d’être déçue.  Mais le premier était vraiment bien!!

  37. Sébastien

    Un livre recommandable!!! j’en suis à la 700eme page. Je déguste ce livre, il est tellement délicieux.

    Nous sommes sur le point, de réaliser notre « cathédrale » (c’est un symbole, qu’on l’entende!), où beaucoup de personnes s’y trouvent dans notre jeu virtuel qui en devient immensément réel. Il vous suffirait de taper le renard enchainé sur Google, pour suivre nos aventures, c’est un journal très constructif, et pas satirique du tout.

    Nous avons comme objectif un jour, de faire un jeu, mais patience.

    En tous les cas, les pilliers de la terre ont leur jeu, et comme j’aime les jeux de société, je ne vais pas tarder à me l’acheter.

    Bonne lecture, à toutes celles et ceux qui le lisent, et bonne lecture à celles et ceux qui vont le découvrir.

    Sébastien et les renards de Nanterre.

    1. Karine :)

      Sébastien: Ca m’a beaucoup plu, en tout cas.  Merci pour l’info, je ne suis pas super « jeux » mais je vous souhaite de trouver beaucoup d’adeptes!

  38. Lylou

    Malgré son grand nombre de page, je l’avais dévoré ! J’avais du mal à reposer le livre une fois pris en main, avec son action mêlant « les tensions entre le pouvoir monarchique convoité par l’Église, les réalités historiques, et les rivalités familiales et amoureuses entre des personnages issus de milieux sociaux très différents, allant du hors-la-loi au comte en passant par l’artisan en quête de travail ». On a plaisir à suivre l’ensemble de ces personnages, dont certains sont attachants, d’autres bien méprisables, mais tous dépeints avec beaucoup de réalité, tant par leur caractère que par leurs émotions. Les décors et contextes sont palpables tout aussi facilement, grâce à un style fluide mais en même temps profond.
    On ne s’ennuie pas, les rebondissements sont nombreux, et même si c’est une Angleterre difficile, austère, pleine de famine, de malheurs, de superstitions, qui y est décrite, une trame d’espoir se glisse tout au long de ce roman.
    C’est une belle histoire, avec beaucoup d’action, de belles descriptions aussi, qui nous font plonger dans les différents milieux de cet univers médiéval qui nous tient en haleine.

    1. Karine :)

      Lylou: Exactement.  C’est un gros livre, mais il se lit tout seul!  Plein d’action, des personnages un peu typés… on y plonge!  Et les cathédrales!!!!

  39. Damouredo

    Je suis en train de le terminer. Dernière ligne droite…plus que quelques pages. 2 supers romans lus bout à bout avec le Sarah Waters. Je vais avoir du mal à me trouver autre chose à lire d’aussi bien maintenant. Je vais aller fouiller dans ton blog. 😉

    1. Karine :)

      Damouredo: Je l’ai beaucoup aimé aussi, celui-là.  C’est un monde en soi!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils