«

»

Août 27 2008

Photo du profil de Karine:)

The boy in the striped pajamas (Le garçon en pyjama rayé) – John Boyne

Résumé
« Si vous commencez à lire ce livre, vous partirez en voyage avec un jeune garçon de 9 ans nommé Bruno (même si ce n’est pas un livre pour les jeunes de 9 ans).  Et tôt ou tard, vous arriverez avec Bruno à une clôture.

De telles clôtures existent encore sur terre.  Nous espérons que vous n’en rencontrerez jamais une. »

Commentaire
L’auteur mentionne que l’idée pour ce livre lui est venue en raison d’une image qui lui a traversé l’esprit: celle deux deux garçons assis de part et d’autre d’une clôture.  Ainsi est donc né ce récit, récit d’une époque terrible vue par des yeux d’enfant.  Des yeux d’enfants extrêmement naïfs, d’ailleurs, ce qui rend la perspective adoptée très intéressante. 

Bruno est un enfant de 9 ans surprotégé.  Il vit avec sa famille dans un beau quartier de Berlin, où vivent aussi ses trois meilleurs amis du monde entier.  Il adore sa maison à 5 étages (si on compte le sous-sol et la petite pièce du haut où on voit tout Berlin si on se lève sur le bout des pieds) et qui contient la rampe d’escalier la plus géniale du monde pour faire des glissades.    Mais soudain, il est arraché à tout ça et part, en train, vers une autre maison, beaucoup moins belle.  Il laisse derrière tous ses amis, toute sa vie.  Il n’a aucune idée d’où il s’en va ni pourquoi il s’en va.  Il ne sait pas qui sont tous ces gens en pyjamas rayés.  Impossible pour lui d’imaginer l’inimaginable.  Mais il y aura une histoire d’amitié aussi.  Une vraie, qui durera jusqu’à la fin, malgré tout. 

L’adulte que nous sommes comprendront très rapidement de quoi il est question, même si les endroits et les personnes ne seront jamais nommés directement.   À travers les yeux d’enfants ignorants de tout ce qui se passe, tout est suggéré, peu est réellement décrit.  Mais nous, on imagine.  Cette candeur, opposée au contexte, est particulièrement déstabilisante.  Possible?  Difficile à dire avec nos yeux du 21e siècle… était-ce si limpide à ce moment?  Probablement pas.

Certaines phrases portent à réfléchir… sur le pouvoir, sur l’enfance et l’innocence, sur la relativé des choses, sur l’histoire, sur cette partie de l’histoire, sur ceux qui ont regardé, de l’autre côté de la clôture.  J’ai apprécié la plume de l’auteur, ses chapitres courts, ses phrases « de neuf ans ».  Par contre, peut-être parce que je me suis auto-blindée quand j’ai compris de quoi il s’agissait, mais je n’ai pas été aussi touchée que plusieurs, alors que je m’y attendais.  Je n’ai pas versé de larmes – même si on sait que je suis plutôt facile à faire pleurer quand il est question de livres – mais j’en suis ressortie songeuse.  Une belle lecture tout de même. 

Par contre, je ne crois pas que j’aurais pu tout comprendre si j’avais lu ce livre à 10-11 ans (la section où il était classé en librairie), sans doute en raison de mon bagage culturel.  Peut-être un adulte devra-t-il expliquer certains aspects du roman au jeune qui souhaite le découvrir!

8,5/10

(32 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Mirianne

    Un autre à ajouter à ma liste à lire de déjà 10 pages /cry

  2. Grominou

    10-11 ans ça me semble un peu jeune pour un tel sujet, même si un adulte donne des explications… J’avais je crois 13 ou 14 ans quand j’ai lu le Journal d’Anne Franck, et ça m’avait fait une très forte impression!

  3. virginie

    Il y a un certain nombre de livres jeunesse très bien écrits parus sur cette période très sombre. Cependant, comme Grominou, je pense que 13-14 ans serait un âge plus approprié pour conseiller cette lecture. Ce livre est publié en France (avec la même couverture) et est souvent classé dans la tranche d’âge 9-12 ans, ce qui me paraît juste considérant le sujet. A 10 ans, on est souvent plus emporté par l’aspect romanesque d’une histoire que par la réalité de l’Histoire. Je suis tentée par cette lecture et la garderai pour ma fille quand elle sera en âge.

  4. Karine

    Mirianne: tu veux un truc? Arrête de numéroter les pages!!! 😉 Grominou: Entièrement d’accord. Je verrais plus ça pour les 13-14 ans, même si Bruno n’a que 9 ans. Je ne suis pas certaine que la portée en serait comprise de toute façon. Virginie: En effet, j’ai souvent aimé la façon dont la littérature jeunesse traite de cette période. Mais oui, c’est un livre que je n’hésiterais pas à conseiller. (Et pour ceux qui se poseraient la sur mes habitudes de sommeil, LÀ, il est effectivement 3h du matin chez moi… et c’est la faute d’un bouquin si je ne dors pas, bien entendu!)

  5. maijo

    Je ne connais pas, mais je note volontiers.

  6. Ys

    J’ai trouvé ce livre très émouvant et c’est vrai que l’âge recommandé peut faire débat. Chez nous, on l’a tous lu !

  7. Ori

    J’avais entendu parler de ce bouquin, là je le note, c’est quand même une période sur laquelle j’aime lire des histoires, malgré le côté affreux…

  8. Leil

    J’ai plein de collègues qui l’ont reçu en « cadeau ». Elles m’ont dit que c’était une histoire émouvante et très belle. D’après le programme de français en France, le livre serait plus pour des élèves de 14-15 ans. 😉

  9. lasandrou

    Ah, ma curriosité est attisée. Bon, il ne me reste plus qu’à le rajouter sur ma liste des livres à lire 😉

  10. Karine

    Maijo: Je crois que ça pourrait te plaire, en effet! Ys: En effet, le 10-11 ans (du moins c’est dans ce rayon qu’il était chez moi) peut faire tiquer. Mais j’ai beaucoup aimé… faut dire que j’ai plus de 11 ans!!! :)) Ori: Si tu aimes cette période, je crois que c’est un livre èa lire!!! Leil: 14-15 ans, ça a déjà plus de bon sens!!! J’ai beaucoup aimé le point de vue de l’histoire en tout cas. C’est d’une naïveté incroyable, on se dit que ça ne se peut pas… mais on embarque quand même! Lasandrou: Bonne idée!

  11. Emeraude

    j’avais tellement aimé que ce fut mon premier cadeau lotobook ! 🙂 pour ce qui est de l’âge, tout dépend tjrs de la maturité de l’enfant…

  12. stephanie

    en voyant, il y a moins d’une semaine, la bande-annonce de l’adaptation américaine, je l’ai ressorti de ma pal pour vite le lire mais bon en ce moment, tu sais dans quoi je suis plongée 🙂

  13. Manu

    Je ne connaissais pas du tout. J’aurais sans doute beaucoup apprécié de le lire à l’époque où j’ai lu et relu Anne Frank !

  14. Groniqueur

    A lire également :  » La nuit, je suis un zèbre « 

  15. Flo

    Je le note également !!

  16. Karine

    Emeraude: J’avoue que la maturité de l’enfant et son bagage par rapport à cette période peut beaucoup influencer. Probablement qu’il y a une grosse différence entre l’Europe et ici (pas pour la maturité… ya qu’à me regarder pour voir combien les Québécoises sont soooo matures!!!). Mais c’est un livre que je conseillerais sans hésiter! Au fait, comment ils ont traduit « Fury » et « Out with »??? Stéphanie: Pourquoi je saurais dans quoi tu es plongée, moi??? (je blague! Edward va toujours bien??) Je ne savais pas qu’il y aurait une adaptation par contre! Merci de l’info! Manu: En effet! Et possiblement que tu l’apprécierais encore aujourd’hui! Groniqueur: J’imagine que c’est une joke… I guess… Flo: Bonne idée. Je pense que ça pourrait te plaire!

  17. Reno

    Sans vouloir être rabat-joie, je n’ai pas lu ce livre. Il avait en effet provoqué un vif débat chez les libraires et les bibliothécaires, dont vous pouvez trouver trace ici : http://lsj.hautetfort.com/archive/2006/11/26/le-garcon-au-pyjama-raye.html

  18. Karine

    Reno: Je suis allée lire le débat qui est ma foi très intéressant. C’est fou comme les ressentis peuvent être différents. C’est sur que pour moi, qui est quand même loin et qui n’a découvert l’ampleur de l’horreur sur le tard, je suis peut-être moins « choquée » que plusieurs. Cette naïveté est-elle plausible? Probablement pas. Est-ce que ça corrobore le fait que les gens ne savaient pas? Ou ne voulaient pas voir? Ne pouvaient pas s’imaginer? Pas tant que ça non plus… à part Bruno, tout le monde est au courant. Je comprends les arguments mais ça ne m’a pas dérangée et j’ai quand même apprécié la lecture, dont l’aspect « fable » ne m’as pas dérangée!!!

  19. Reno

    Oui, tu as tout à fait raison. Ce qui compte, c’est ce que chacun ressent. Je me souviens avoir bien aimé « Maintenant c’est ma vie » de Meg Rosoff, alors que d’autres pas du tout. J’en profite pour demander pardon car je viens de relire mon commentaire précédent et je trouve le ton très sec. J’espère que je n’ai vexé personne 🙁

  20. Karine

    Reno: Je n’ai pas trouvé ça sec! Au contraire, la discussion que tu as mise en lien était très intéressante!!!

  21. Cécile

    Je n’ai pas du tout lu ton commentaire parce que mon père vient de me prêter ce livre que ma petite sœur (qui vit au Pays de Galles) lui a passé. En fait, ça va être ma 1ère lecture en anglais alors je ne voulais pas être influencée, j’ai seulement regarder ta note : 8,5/10 j’espère qu’il me plaira autant. 🙂

  22. Karine

    Cécile: J’ai bien hâte de voir ce que tu vas en penser! L’antlais se lit bien, tu devrais t’en sortir!

  23. Emeraude

    aucune idée, je l’ai lu en anglais! 🙂

  24. Karine

    Emeraude: J’ai fouiné… et je préfère les mots en anglais qu’en français… c’est plus significatif, je trouve.

  25. Joelle

    Je suis d’accord avec toi pour la tranche d’âge ! Je n’ai pas versé de larmes à la fin non plus mais le thème et la façon de le traiter portent à réfléchir !

  26. Karine

    Joelle: En effet… ça nous oblige à nous questionner, on a pas le choix!

  27. Karine :)

    Mirianne: Merci de l’info, je ne savais pas du tout! Bien entendu, je vais aller le voir! Parlant ciné à Montréal, as-tu des infos si Twilight sort bientôt en VO??

  28. Mirianne

    un site pour le ciné à Mtl http://www.cinemamontreal.com, Twilight sort justement la journée que tu arrives, quelle coincidence!:P http://www.cinemamontreal.com/aw/crva.aw/que/Montreal/f/15869/Twilight__La_Fascination.html

  29. Karine :)

    Mirianne: Niiiiiiice!!! Je sens que je vais traîner un certain copain au ciné, moi!!!

  30. Mirianne

    Je viens de louer le film, my god que je pleurais à la fin!

  31. Karine:)

    Mirianne: En effet, la fin est vraiment, vraiment triste… Je n’ai pas encore vu le film, je ne sais pas si je saurai voir ça en images!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils