«

»

Août 23 2008

Photo du profil de Karine:)

Twelve Sharp – Janet Evanovich

Résumé
Stephanie Plum, chasseuse de primes, est dérangée dans son travail de chasse aux FTA’s plus cinglés les uns que les autres par une femme (aussi plus cinglée que pas mal de gens), tout habillée de noir et d’armes à feu, qui la traque et qui affirme être… la femme de Carlos Manoso, street name… Ranger!

Sauf que la découverte d’un corps amène le FBI et la police à suspecter fortement le dit Ranger… qui fait appel à Stephanie – après ses exploits, on se demande d’ailleurs pourquoi! – pour l’aider dans une mission qui lui tient particulièrement à coeur. 

Commentaire
Quoi?  Déjà un autre Stephanie Plum?  Comment ça, ça devient plate, de lire des billets répétitifs sur la série les uns après les autres?  Pffffff!!!  Mais comment pouvais-je faire autrement!?!?!  Si vous aviez eu la mauvaise idée de lire le premier chapitre de ce volume (qui se trouve toujours à la fin du volume précédent… je suis certaine qu’il n’est pas là pour rien, en plus!), que vous êtes une Ranger-girl au point d’être à la veille de vous faire faire un T-Shirt – ou autre chose – avec son nom dessus, et que vous voyez apparaître comme ça, tout bonnement… LA FEMME DE RANGER… vous faites quoi, dites??  Et bien je vais vous le dire… vous faites exactement comme moi et vous sautez sur le tome suivant… surtout s’il est dans votre pile à lire et que vous savez à peu près où creuser pour l’en retirer!!!

En fait, je me suis pendant un moment posé la question à savoir si j’avais fait un bon « move » vu que l’intrigue est quand même longue à se mettre en place.  On devine rapidement qu’il y a quelque chose de louche mais avant la découverte du corps, c’est un peu routinier.  Par contre, après… aoutch!

Ce volume est un peu différent du reste de la série selon moi.  Il est moins drôle, il contient moins de scènes complètement désopilantes (bon, il y en a quand même quelques unes… imaginez Grandma Mazur et Lula habillées en poupées Madonna-sado-maso assorties… et ça peut vous donner une bonne idée!) mais j’ai été plus accrochée à l’intrigue, que j’ai suivie avec davantage d’intérêt. Bon, on se doute de la fin (c’est quand même Stephanie Plum) mais je voulais quand même savoir comment ils allaient se tirer de ce pétrin.  Ok, ok, j’admets que le fait que ce soit du Ranger all the way a pu jouer en ma faveur!!  Evanovich s’attarde ici au personnage de Ranger et on en découvre davantage sur ce mystérieux – et soooo hot – superhéro.  Il est présent tout au long du roman… très présent même.  Présent à certains endroits où il ne devrait probablement pas être selon Morelli!  Je sais que je me répète, mais je ne sais pas pourquoi Stephanie tente de lui résister… si elle a besoin d’une doublure, j’applique pour la job im-mé-dia-te-ment!!!

Bref, j’ai beaucoup aimé la lecture de ce tome qui détonne un peu du reste de la série.  Léger mais un peu moins.  Drôle mais un peu moins.  Mais certains personnages sont un peu plus fouillés, un peu moins en surface.  Et ça s’adonne que c’est Ranger!  Quel drame, n’est-ce pas!

Le seul problème… il ne m’en reste qu’un seul (et un « between the numbers ») à lire en poche.  Et après ça, je devrai acheter en grand format.  Le problème n’est pas le coût… mais plutôt le fait que, chose terrible, ces livres ne fitteront plus avec le reste de ma collection!!!  Avouez que c’est dramatique!

8,5/10

(17 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. fashion

    Ah, je suis entièrement d’accord avec toi sur ce volume! Il est moins drôle mais on en apprend plus sur Ranger, aaaaaaaaah… Pour la collection, je ne partage pas ton avis : j’en ai en français, en anglais en poche édition américaine, édition anglaise, en grand format anglais et en grand format américain : le bazar total! :))))

  2. Karine

    Fashion: Moins drôle… mais comme Ranger compense, je n’ai au aucun problème avec ça! Par contre, pour celles qui sont complètement Morelli, ça a dû être un peu moins « aaaaaah »!!!! Et je vais commencer à me faire à l’idée d’en avoir en grand format… c’est certain que je n’arriverai pas à attendre jusqu’en juin prochain pour que le 14e sorte en poche!

  3. Pimpi

    ça y est, tu es arrivée au même niveau que moi. Je n’ai pas encore pu acheter Lean mean thirteen en poche… mais moi aussi, toute ma collection est différente : j’en ai quatre en français, un en allemand et les autres en anglais, mais dans deux éditions différentes…. j’attends de pouvoir dénouer les cordons de ma bourse pour compléter la collection avec les « in-between », le 13 et le 14…

  4. Fantômette

    Pleure pas, va ! Moi qui ne sais pas lire en anglais (jamais essayé, mais bon, je ne vais pas au devant d’un échec prévisible, je lis donc en français), je m’économise un max : je n’ai lu que les quatre premiers tomes, les trois suivants attendent que je les exhument d’un carton de déménagement (l’un de ceux notés « PAL », mais lequel ?? ). En attendant, je renouvelle totalement ma PAL, grâce en particluier aux efforts louables de Fashion que je ne remercie donc pas. Aaaargh ! (PS : on est vraiment obligée de choisir entre Morelli et Ranger ? )

  5. Danaee

    Oh! Pas drôle comme problème, une série dépareillée!!! 😉

  6. Lisa

    Eh bien nous sommes plutôt « raccord » au niveau des lectures! Moi qui suis plutôt Morelli, j’avais moins accroché au n°12, mais le n°13 m’a rassuré (indépendamment de la vie amoureuse de Stephanie!)

  7. Karine

    Pimpi: En allemand… ça c’est de la variété!!! Pour compléter la collection, il me manque Plum Lucky et Fearless Fourteen pour l’instant, qui ne sont pas sortis en poche! Je suis définitivement fan! Fantômette: Fashion est une horreur pour le porte-monnaie!!! 😉 Et tu sais, je n’ai pas fait exprès de choisir entre Ranger et Morelli… ça s’est imposé un moment donné! Sinon, je vote pour garder les deux bien sur! EN fait, Stéphanie a le meilleur des deux mondes! Danaee: En effet, c’est THE problème du siècle!!! Lisa: C’est un peu ce que je me disais… pour une fan de Morelli, il doit être moins intéressant celui-là parce qu’il y a beaucoup de Ranger et qu’en plus, il est moins drôle! J’ai déjà hâte de lire les autres!!!

  8. hydromiel

    QUOI ?! La femme de Ranger ?!

  9. Karine

    Hydromiel: En plein ça… quand tu lis quelque chose comme ça, tu veux savoir de quoi il en retourne!!!

  10. Pimpi

    Mmmmmm – pas pu résister. Je viens de lire Lean mean thirteen. J’attends que tu le lises avec une impatience à peine contenue pour pouvoir comparer mes impressions avec toi!

  11. Karine :)

    Pimpi: Ohhhhhhhhh pas juuuuuuuuuuste!!! Allez, je le remonte en haut de la pile! Je finis Brooklyn Follies dans la semains (en fait, je viens de le commencer et je suis comme hyper débordée ces jours-ci…) et je me mets dans 13 dès le week-end!!

  12. fashion

    Comment, Karine, toujours pas lu Lean mean thirteen ??? Aaaaaaaaaaaah, Ranger!!!! :))) Et Pimpi, tu as lu Fearless Fourteen ? Aaaaaaaaaaaaaaah, Morelli!!!! :)))

  13. Karine :)

    Fashion: Ben non, je ne l’ai pas lu… je le gardais en réserve! Mais bon, si c’est ahhhhh Ranger, je me demande même si je ne vais pas interrompre ma lecture en cours (ce qui signifie que je ne serai pas à temps pour le blogoclub (en fait, je crois que peu importe ce qui arrive, je ne serai pas à temps… je suis complètement débordée)) pour aller voir ce so sexy man! C’est que je n’ai pas encore le 14e!!

  14. Pimpi

    Fashion: non, je n’ai pas encore acheté Fearless fourteen… j’espérais pouvoir attendre la sortie en poche, en fait. Mais là, je ne sais pas, je vais peut-être craquer…. l’as-tu déjà lu??? Est-ce que c’est Morelli qui est à l’honneur? y’a trop de sexy and hot men dans les livres, je ne sais plus où donner de la tête…. Karine: bon, alors, si tu le lis dès ce week-end, je garde mes réflexions pour moi encore un peu… 😀

  15. Karine :)

    Pimpi: Si je me rappelle le billet de Fashion, oui, c’est Morelli qui est à l’honneur dans le 14! Et dès cette fin de semaine, je me mets à 13… je n’ai aucune concentration pour quoi que ce soit de sérieux anyway… je suis pas mal certaine que je n’arriverai pas à temps pour le club de lecture!!!

  16. yueyin

    pfff là c’est le pompom, de quoi virer Rangergirl grave, moi qui n’est jamais voulu choisir 🙂 l’avantage c’est que je vais pouvoir m’acheter la suite dans pas longtemps à Montréal yesssssssssss ! j’ai adoré ce tome là mais bon y’avait du hot ranger à tous les étages alors…

  17. Karine :)

    Yueyin: J’ai presque le goût de les relire, avec tes commentaires!!!  Quant à moi, je suis une Rangergirl finie, anyway!!!  Le 14e tome est commandé!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils