«

»

Août 18 2008

Photo du profil de Karine:)

Le potentiel érotique de ma femme – David Foenkinos

Résumé

« On dit souvent qu’il existe des hommes à femmes, on peut considérer qu’Hector est un homme à objets.  Bien loin de comparer la femme à l’objet, nous notons toutefois d’évidentes similitudes, et les angoisses de notre héros pourront se refléter dans les angoisses des infidèles, et de tous les hommes transpercés par la rareté féminine.  

 

Après avoir collectionné, entre autres, les piques apéritif, les badges de campagne électorale, les peintures de bateaux à quai, les pieds de lapin, les cloches en savon, les bruits à cinq heures du matin, les dictons croates, les boules de rampe d’escalier, les premières pages de roman, les étiquettes de melon, les œufs d’oiseaux, les moments avec toi, les cordes de pendu, Hector est tombé amoureux et s’est marié.   Alors, il s’est mis à collectionner sa femme. »

 

Commentaire

Sans une certaine personne qui semble collectionner les auteurs chouchous (quoi qu’elle se limite héroïquement à deux, aux dernières nouvelles), jamais je n’aurais eu l’idée de lire ce livre, produit de l’imagination de l’auteur chouchou #1 de la demoiselle en question.  En fait, je me sentais plutôt inculte de ne pas connaître cet auteur dont il est impossible de ne pas entendre parler quand on visite les bloggueuses parisiennes!  Je n’avais pas le choix de me lancer, faute de me sentir complètement « out »!

 

J’ai donc amorcé ma découverte avec « Le potentiel érotique de ma femme » (parce que c’est le seul que j’ai trouvé) et là, j’espère que Caro[line] va oublier de passer sur mon blog pour un moment… (ou qu’elle va passer, mais qu’elle sera pour une raison X (comme dans « raison inconnue »… pas « raison trois X »… pfff faut tout préciser, sur ce blog!) dans un état de béatitude intense et qu’elle ne m’en voudra pas trop) parce que j’ai certaines réserves.  Voilà, c’est dit… et je suis encore en vie!  Du moins pour quelques heures!
 

En fait, j’ai beaucoup aimé les deux premiers tiers du livre.  Je me disais que ce David Foenkinos était un être complètement capoté (dans le bon sens du terme) et les délires d’Hector et de ses congénères m’apparaissaient tous plus fous les uns que les autres.  Et comme j’adore quand c’est trop con pour être vrai, j’ai vraiment accroché à cette partie.  La collectionnite donne lieu à des moments empreints d’une drôlerie qui m’a fait souvent sourire.  Et en plus, j’ai bien aimé la narration.  Comme je suis fan des parenthèses (qui ne s’en était pas déjà aperçu!), j’ai pu savourer celles de l’auteur qui m’ont vraiment fait sourire.  On n’est pas niveau Christopher Moore côté « déjantéidude » mais il faut avouer que l’histoire est quand même plus réaliste (quoique…)

 

En fait, j’ai commencé à décrocher vers la fin où soit la narration s’essouffle, soit je me suis lassée.  En fait, j’attendais quelque chose d’autre, quelque chose de plus punché.  Et là, ça m’a fait l’effet d’un ballon qui dégonfle.  Pas pour rendre ma lecture désagréable…   juste pour dire que ça ne finit que sur une note « ordinaire ».  

 

Tout de même, j’ai apprécié l’originalité du début (sérieux, faut avoir des idées un peu bizarres pour inventer toutes ces collections!) et je retenterai certainement ma chance avec autre chose de l’auteur.  

 

7/10

(27 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Emeraude

    faut pas avoir peur de Caro[line] ! tu as le droit de ne pas aimer, surtout si tu penses en lire d’autres! 😉

  2. valdebaz

    Même « tiédeur » que toi avec ce titre (et unique). Même conclusion mais je n’ai pas encore récidivé !

  3. monbricabrac

    Je suis parisienne et je ne connais pas di tout;) Bon, je note, mais pas en priorité alors.

  4. Caro[line]

    Attends, je fais si peur que ça ? A ce jour, je n’ai mangé aucune personne n’ayant pas aimé un livre de Foenkinos ! (Surtout qu’il y a plein quand même…) Enfin bon, revenons à nos moutons. Si tu aimes le côté déjanté de Foenkinos, je te recommanderai alors plutôt de te tourner vers un de ses premiers romans, mais – honte sur moi ! – je ne sais plus lequel des deux… attends, vais voir… (je reviens…) Ca y est, j’ai retrouvé ! C’est « Entre les oreilles » que j’ai préféré à « Inversion de l’idiotie ». Les deux sont loufoques et décalés. Et sinon, si tu aimes bien les parenthèses, tu devrais lire « Le chameau sauvage » de Philippe Jaenada ! C’est LE roi de la parenthèse !

  5. Emmyne

    Je te rassure, je suis aussi inculte que toi à propos de cet auteur : jamais lu.

  6. jumy

    Moi c’est pareil….je me suis dis aussi que je devais lire cet auteur plein de fois…vu qu’il était sur plein de blogs…mais ton commentaire me donne moins envie!!!!!

  7. Gambadou

    Ca fait deux ans qu’il est sur ma LAL!!! bon, il ne va pas remonter

  8. Karine

    Emeraude: Ben non, j’avais pas siiii peur que ça (mais un peu tout de même!!!) ;)) Valdebaz: Je risque de récidiver… mais je ne sais pas trop quand!! Monbricabrac: C’est un livre distrayant et il y a des côtés comiques! C’est tout de même à découvrir! Caro[line]: C’est surtout drôle de faire croire que tu fais vraiment peur!!! 😉 Et je n’ai pas « pas aimé » mais je suis plus « tiède » pour reprendre le terme de Valdebaz. Je note celui des oreilles! Et je crois que « Le chameau sauvage » est en quelque part dans les entrailles de ma bibliothèque… il faudrait que je fouine… c’est vrai que j’aime bien les parenthèses!! Emmyne: Oufff, je ne suis pas la dernière… c’est toujours ça!!! 🙂 Jumy: Plusieurs ont adoré, d’autres sont moins emballées mais n’empêche que je ne regrette pas du tout ma lecture! Gambadou: Il était dans la pile depuis un bon moment! Duuuur de passer à côté de Foenkinos quand on est bloggueuse, n’est-ce pas!!! 🙂

  9. cathulu

    Pas encore lu cet auteur choucou , mais je confirme: Jaenada est hilarant !:)

  10. Michel

    Je peut donc mettre cet auteur entre () !

  11. nath

    Hum-Hum, ce livre est dans ma PAL et je le fais remonter pour le lire dès sept. Ma liste de lectures pour le mois d’août est déjà établi ! Merci pour ton avis, je verrais ce que j’en pense… J’avais acheté ce roman car Anne (insatiable lectrice) en avait parlé un jour sur son blog et parce que le titre à l’époque m’avait amusé. Je verrais… En tout cas, je t’invites à lire « Ker Violette » de K. Fougeray, c’est un très très beau roman… Bonne journée ! Bises

  12. sylire

    Je suis assez d’accord avec toi sur la dernière partie du roman, mais j’ai tellement aimé la première qu’il reste dans mon souvenir un excellent roman.

  13. Karine

    Cathulu: Il faut que je lise Jaenada, donc! Vite, à la recherche de!!! Michel: Sait-on jamais, peut-être que tu ferais partie de ceux qui adoreraient! Nath: Pour Ker Violette, il est introuvable ici… mais ne t’inquiète pas, il est noté! Sylire: Bizarre que je sois restée sur cette impression « bien » alors que j’ai pourtant beaucoup aimé la première partie… bizarre bizarre! Je devrais aller consulter, tu penses??? ;))

  14. Manu

    Jamais lu non plus (mais je ne suis pas parisienne, ni même française !) Mais je ne sais pas pourquoi, ce roman ne m’a jamais trop attiré malgré les critiques élogieuses. j’ai peut-être eu raison 🙂

  15. Karine

    Manu: En fait, la première partie est très bien, plutôt drôle! Il va falloir que je sois plus enthousiaste pour te tenter dans mes prochains billets!!! 😉

  16. stephanie

    mon préféré est « qui se souvient de David Foenkinos » mais je suis déjà curieuse de lire le nouveau

  17. Karine

    Stéphanie: J’avais noté « qui se souvient de David Foenkinos » il y a un moment. Mais j’avais oublié qu’il y en avait un nouveau qui allait bientôt sortir! Honte à moi! Caro[liiiine]… j’avais oublié! Tu ne dois pas faire assz de pub!!! ;)))

  18. Liyah

    Je l’ai note sur ma LAL suite a de nombreuses bonnes critiques lues ici et la, mais suite a ton billet je me tâte encore !

  19. sylire

    Peut-être après quelque temps le meilleur te restera t’il en mémoire. Si ce n’est pas le cas tu pourras toujours consulter… ton libraire !

  20. InFolio

    Pour le coté déjanté délirant n’importe quoi, je me le note… pour l’essoufflement, je verrai bien 🙂 ou un autre titre de cet auteur que (chhhuuut, les parisiennes) je ne connais pas…

  21. Karine

    Liyah; Je crois que ça vaut la peine d’être lu, tout de même! J’ai décroché à la fin mais les 3/4 du temps, j’ai passé un bon moment!! Sylire: Possible! Et j’adooooore ta suggestion! InFolio: Bonne idée que de voir par toi-même! Surtout si tu aimes les trucs un peu à côté de la plaque!

  22. Marie

    Je garde un bon souvenir de ce livre totalement déjanté !

  23. Karine

    Marie: J’ai aussi beaucoup aimé le côté déjanté! C’est ce dont je me souviendrai de ce livre!

  24. Yv

    Je viens de le finir et je suis d’accord, bonne idée qui s’essouffle, malheureusement

    1. Karine :)

      Yv: Oui et c’est dommage parce que j’aime beaucoup l’humour de Foenkinos.

  25. Clara

    Si je peux te conseiller un livre de cet auteur, c’est « La délicatesse », que je viens de terminer. C’est absolument délicieux, et je vais me mettre à lire « Le potentiel… » en espérant aimer tout autant, mais je te conseille vivement « La délicatesse », ça se dévore !

    1. Karine :)

      Clara: Ah oui, je l’ai lu, « La délicatesse » et je l’ai vraiment beaucoup aimé!  Davantage que « Le potentiel » même!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils