«

»

Août 14 2008

Photo du profil de Karine:)

You suck – a love story – Christopher Moore

Résumé
« Etre mort, ça fait ch…  Parlez-en à Thomas C. Flood.  En sortant d’une nuit d’amour incroyable, il découvre que sa copine, Jody – la femme de ses rêves – est un vampire.  Et surprise!  Il en est un aussi!

Pour plusieurs couples, ça aurait été fatal.  Mais Tommy et Jody sont en amour et tentent de résoudre leurs problèmes.  En plus, il y a la servante (gentiment appelée un minion en anglais… aucune idée de comment traduire ça… mais on saisit l’idée générale) de Thomas, Abby, 16 ans, goth de son état, parce que quelqu’un doit bien faire les courses pendant le jour, n’est-ce pas!

Résoudre leurs problèmes de couple ne sont touefois pas le principal souci de Tommy et Jody pour le moment.  En effet, les copains de Tommy, fervents adeptes de turkey-bowling (traduction libre: bowling-à-la-dinde) ont décidé de l’attraper, à la demande d’une prostituée teinte en bleu appelée… Blue!

And that really sucks »
(Note: ceci est une traduction-adaptation libre de la jaquette du livre… pas toujours facile à traduire!)

Commentaire
Christopher Moore est un grand malade.  Il suffit de lire l’un de ses livres pour s’en douter… quand on en lit deux, on en est certain!!!  Je suis pas mal certaine qu’il a le même fournisseur que Jean Leloup (quand il s’appelait encore comme ça et qu’il a composé – par exemple – « les fourmis » ou « Le monde est à pleurer ») et que c’est du maudit bon stock!  Ça n’a comme aucun bon sens, toute cette histoire!!!  C’est un délire total!

En fait, j’ai attrapé ce livre par hasard (parce qu’il était à genre 70% de rabais dans le rack « en spécial » chez Chapters… vous savez, celui qu’ils mettent à côté de la file d’attente pour passer à la caisse) mais en fait, c’est le deuxième volume… il y avait un premier tome avant. Mais je ne m’en suis aperçue qu’aux trois quarts en fait, quand les références sont devenues plus directes.  En effet, dans n’importe quel autre livre, on se demanderait pourquoi le vilain vampire a été moulé dans le bronze en compagnie d’une snapping turtle et de la dulcinée du mec (mais elle a réussi à sortir par les trous qu’il avait faits pour qu’elle puisse l’entendre quand même) et qu’il décore maintenant l’appartement des tourteraux… mais c’est du Christopher Moore ici alors on se dit que c’est genre… normal et on ne se pose pas trop de questions!!

L’histoire dans ceci?  Ben… je ne sais pas trop en fait… Tommy et Jody sont des vampires, il y a des caves qui veulent les attraper, il y a aussi des policiers qui veulent les attraper (mais qui veulent surtout ouvrir une bouquinerie à leur retraite) et il y a aussi un vampire moulé dans le bronze qui leur en veut à mort… Ah oui!  Ils ne savent pas trop comment être des vampires, aussi!  Mince, vous dites? Je sais!  Mais ce n’est pas ça qui fait que j’ai bien aimé ce livre… c’est plutôt les détails.  Christopher Moore est l’as des « détails-qui-tuent » et qui nous font pouffer de rire… ou encore rouler les yeux au ciel tellement c’est con!  Les copains de Tommy, employés de nuit dans une épicerie, qui sont soit saouls, soit gelés et qui s’amusent à jouer au paintball avec comme cible un copain accroché sur une croix ou encore qui utilisent une dinde comme balle de bowling…  Un « huge shaved cat » nommé Chet qui porte un chandail (j’adore Chet le huge cat!!!)  Une prostituée teinte en bleu de façon permanente qui s’est envoyée en l’air pour 600 000$ avec les copains de Tommy… Chaque personnage est trop débile pour être vrai! 

Ce qui m’a fait le plus rire?  Les passage du journal de Abby Normal (Allison, de son nom d’esclave-de-jour), totalement goth et totalement adolescente-qui-se-prend-totalement-au-sérieux.  Son monde est complètement décalé (ou alors moi, je suis vieille… ou un peu des deux) avec ses règles bizarres.  La demoiselle mi-goth mi-emo est bien entendu ravie de devenir l’esclave de son « Dark Lord » et de la « Contesse »!    Il faudrait compter le nombre de « I was like… » dans ces pages-là, ça doit être effrayant!  Mais sa vision ado était vraiment comique!

Pour ma part, j’ai un peu moins aimé que « Le lézard lubrique de Melancholy Cove« , probablement en raison du contexte (livre interrompu pour événement majeur: l’acquisition prématurée de Breaking Dawn… je sais, je sais, mes billets sont dans un ordre assez étranges, ces jours-ci).   Il n’est pas nécessairement nécessaire (je sais, c’est pas super beau comme tournure de phrase!) de lire le premier tome, mais j’imagine que ce serait mieux!  Je ne crois pas le lire mais comme j’ai un autre roman de Moore dans ma PAL, je relirai volontiers l’auteur… pour délirer encore un peu!

8/10

(28 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. fashion

    Un roman de Christopher Moore que je ne connais pas (comment est-ce possible, vu que je le vénère ?) : noté, noté, noté!

  2. virginie

    Encore des vampires ! Tu es décidément complètement « mordue » ! Ce Christopher Moore a l’air carrément délirant. Je vais me renseigner un peu sur l’individu. Malgré les nombreuses critiques positives sur le lézard lubrique et maintenant la tienne sur « You suck », je crois bien que je vais passer cette fois-ci. Mais, as-tu déjà lu « Breaking Down » ?

  3. Leil

    Waow ! Le livre a l’air vraiment barré ! Aucune traduction pour l’instant par contre ?

  4. Karine

    Fashion: Il est sorti l’an passé, je crois… et c’est la suite d’un truc paru en 95. C’est débile avec cet auteur… il n’y a pas vraiment d’histoire… et on se bidonne quand même!!! Les personnages sont tellement… cons et font tellement tout tout croche! Sur les blogs anglo, il y en a qui ont détesté la fin… mais bon, j’avoue que dans le cas de Moore, peu importe la fin, je m’en fous un peu!!! C’est juste délirant! Virginie: C’est un peu un « adon » pour le thème de celui-ci… Et ce sont des bizarres de vampires. Pas nécessairement aussi attachants que dans « Twilight »! Tu parles de « Breaking dawn » (oui, je l’ai lu) ou « Breaking down » (dans ce cas, je ne sais pas c’est quoi!!!) Leil: Je ne sais pas trop mais je crois que non. Je ne sais trop quels livres de Moore ont été traduits… je crois que Fashion le saurait plus que moi!!

  5. Karine

    Leil: un ajout… si tu as le goût de lire cet auteur, je te conseillerais plus « Le lézard lubrique de Melancholy cove » (que j’ai préféré) et qui est traduit en plus!

  6. Caro[line]

    Rhooooooooooooooo ! Un roman délirant avec des vampires ? IL ME LE FAUT ! Vais essayer de me procurer le 1er tome. :-)))

  7. cathulu

    Il explore des univers très variés donc !

  8. Manu

    Je n’ai pas tout compris mais je crois que c’est normal ! Je ne connaissais pas du tout et je crois que je vais continuer à ne pas connaître. Ca me fait un peu penser à un film série Z, mais peut-être que je passe à côté de quelque chose. Tant pis, ma PAL me remerciera pour une fois 😉

  9. Karine

    Caro[line]: Ouaip, délirant avec des vampires. On se demande où ça s’en va (et on se le demande encore à la fin d’ailleurs!!)! Cathulu: Varié mais souvent un peu fantastique et toujours très bizarre, d’après ce que j’ai pu en lire!!! Manu: Oui, c’est normal… même après avoir lu le livre, on est pas certains de tout avoir compris! Et pour le film de série Z, je crois que tu as la bonne comparaison!!!

  10. saxaoul

    Cette histoire est vraiment loufoque ! Je ne connais pas cet auteur…

  11. Sandrine Andrieux

    Salut Karine un petit coucou en passant car j’ai vu ton blog sur celui de Girl from Earth. Je ne m’attarde pas chez toi car j’ai une sacrée pile de bouquins à lire et il ne faut surtout pas que je trouve d’autres idées !!!! A très bientôt

  12. Manu

    Bon, j’ai craqué et je suis allée sur le site d’amazon voir ce qu’on racontait sur l’autre livre dont tu parlait « Le lézard lubrique de Melancholy cove » et comme je suis faible et que celui-là avait l’air plus attrayant, je l’ai noté … Faible je suis, faible je reste … Et en plus, en écrivant mon commentaire, je vois q’il est dans ta liste de livres commentés et ta note a achevé de me décider 😀

  13. Karine

    Saxaoul: Loufoque, c’est le mot! Tu peux aller voir la chronique du lézard lubrique… c’est aussi le genre! Faut aimer! Sandrine Andrieux: Pour ma part, j’adooooore allonger ma liste à l’infini!!! Manu: En effet… nous autres LCA avont un intellect très très faible!!! 😉 J’espère que tu aimeras le lézard!!

  14. Leiloonaine

    Je note : « le lézard lubrique ». 🙂

  15. Turquoise

    Dommage que je n’aie pas envie de lire en anglais en ce moment, sinon, après un aussi beau billet, j’aurais craqué immédiatement !! Je vais peut-être tenter de trouver autre chose de cet auteur en bibliothèque, pour voir…Bon week end, Karine !

  16. Olga du gloob

    Oh bien. Je cherchais un bouquin un peu loufdingue bien écrit. Je cours à la librairie…;)

  17. Karine

    Leiloona: Bonne idée! J’ai personnellement adoré! Turquoise: Mon billet est surtout un peu désorganisé… mais c’est à l’image du livre! Tu devrais trouver « Le lézard lubrique » assez facilement! Olga du gloob: Ici, c’est « beaucoup » loufdingue!!! Quant à la qualité d’écriture, j’ai toujours un peu plus de mal à juger en anglais mais il est adapté au style du roman, je dirais! Loufoque!

  18. anjelica

    Je vais passer je crois que ce n’est pas mon style d’humour ;)Il faut dire que de ce côté là, je suis très ‘chiante’ !

  19. La liseuse

    Dommage qu’il ne soit pas traduit. de quelle anée date t-il ? Bon je n’ai encore rien lu de cet auteur mais ça pourrait bien changer…

  20. yueyin

    Ben j’ai vraiment beaucoup aimé le lézard lubrique… alors une histoire de vampire de Christopher Moore, j’achète ! Peut être que le premier a été traduit va savoir :-)))

  21. Karine

    Anjelica: J’avoue que Moore n’a vraiment pas l’humour chiant! Il a l’humour heu… facile disons! Et absurde à souhait! La liseuse: Il date de 2007. D’après Caro[line], il sera traduit cette année. En tout cas, elle a trouvé un titre qui « fitte »! Yueyin: Même si selon moi, le lézard est meilleur, ça reste du Moore! Et j’ai chercheé pour la traduction du premier, sans trop trouver. Peut-être quand même!

  22. pom'

    un auteur un peu fou, en effet.

  23. Emeraude

    je n’ai pas lu tous les commentaires alors peut être l’as tu déjà dit mais le titre du 1er tome ? Parce que là, je crois que je ne passerais pas à côté!! 😉

  24. Karine

    Pom’: C’Est le moins qu’on puisse dire! Emeraude: Je ne sais pas s’il est traduit… mais en anglais c’est « Bloodsucking fiends – A love story »! Et c’est du Christopher Moore!

  25. Ori

    Rhooo j’adore Jean Leloup « les amoureux qui sont en prison n’ont pas le temps d’être tatillons…. », « La vallée des réputations!! Il faut que j’essaie Moore du coup!

  26. Karine

    Ori: C’est aussi bizarre et sorti de nulle part que Jean Leloup, en tout cas! Je pense que je ne suis pas encore revenue des « fourmis interspatiales » et de « Fourmille Ajar » !! (Je suis dans le répertoire hautement intellectuel de Leloup, ici!!)

  27. InFolio

    Argh, c’est la journée des tentations chez toi aujourd’hui. Bon, amazon, ne l’a pas en français, alors, je pense tenter le lézard à la place, il est noté dans ma liste !

  28. Karine

    InFolio: J’espère que ça te plaira! Ca c’est du très très très déjanté!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils