«

»

Juin 19 2008

Photo du profil de Karine:)

Tsubaki – Le poids des secrets – tome 1 – Aki Shimazaki

Résumé

« Dans une lettre laissée à sa fille après sa mort, Yukiko, une survivante de la bombe atomique, évoque les épisodes de son enfance et de son adolescence auprès de ses parents, d’abord à Tokyo puis à Nagasaki.  Elle reconstitue le puzzle d’une vie familiale marquée par certains événements.  

 

Obéissant à une mécanique implacable qui mêle vie et Histoire, ce court premier roman marie le lourd parfum des camélias à celui du cyanure.  Sans céder au cynisme et avec un soupçon de bouddhisme, il rappelle douloureusement que nul n’échappe à son destin. »

 

Commentaire

J’ai volontairement changé quelques mots du 4e de couverture car selon moi, même si certaines choses sont révélées tôt dans le roman, il vaut mieux les découvrir au bon moment.  Comme je ne lis que très rarement les présentations des éditeurs, je ne l’ai réalisé qu’après!  

 

Tsubaki signifie camélia en japonais.  Je l’annonce d’emblée, j’ai vraiment adoré ce court roman, qui est le premier d’une pentalogie intitulée « Le poids des secrets ».   Nous nous trouvons plongés dans un univers où le contenu, lourdement chargé d’histoire et de tragédie nous est révélé à travers une forme très simple, très dépouillée mais aussi très belle.  Chaque mot a son rôle et son importance.   

 

Si la bombe lâchée sur Nagasaki par les Américains constitue la toile de fond au récit de Yukiko, dont nous lisons la lettre à sa fille, son histoire de vie est également très émouvante.  Nous la voyons adolescente, en proie à ses premiers émois dans un pays où l’honneur et la tradition semblent occuper une place très importante dans l’échelle des valeurs.  J’ai été très touchée par Yukio et Yukiko et j’ai réussi à ressentir leurs émotions malgré la grande pudeur dont fait preuve le texte.   On ne comprend pas toujours les actes de Yukiko… mais nous réalisons à travers ces pages que ce n’est pas la seule chose qui soit incompréhensible…


Et dans un autre ordre d’idées… l’auteure est née au Japon mais vit maintenant au Québec… du coup, j’hésite un peu à savoir où la classer!!!  Mais bon, comme le thème est réellement japonais… allons-y pour la littérature asiatique! 

9/10

(19 commentaires)

2 pings

Passer au formulaire de commentaire

  1. maijo

    C’est un livre magnifique et délicat.

  2. Fleur

    Ca a l’air pas mal…

  3. Karine

    Premier commentaire… je ne sais pas pourquoi ce billet, programmé pour ce soir, est déjà disponible!! Les mystères d’internet!! 🙂 Maijo: En effet, je confirme. Un très beau livre! Fleur: Selon moi, c’est plus que pas mal! 😉

  4. bladelor

    Mais dis donc qu’est-ce que tu fais encore là, t’es pas sensée être en VACANCES ? Allez, déconnecte et repos maintenant ! :o)

  5. virginie

    C’est un livre magnifique et les suivants ne le sont pas moins ! Je les ai lus en début d’année et ne cesse depuis de les offrir.

  6. ilmariel

    J’ai adoré ce livre et j’ai hâte de lire les autres de cette série. 🙂 Mais décroche un peu là et pense à tes vacances ! XD 😛

  7. Fantômette

    Rhâââ ! Ce matin, je me suis octroyée un petit blogotour vite fait avant de filer au travail, et je me retrouve avec deux romans de plus sur la LAL!

  8. Lucile

    J’ai déjà noté cette série quelque part… J’ai lu peu de littérature asiatique et ça me tente de plus en plus! 🙂

  9. pom'

    je l’ai dans ma PAL

  10. liliba

    En général pas trop fan de littérature asiatique, mais ton billet est tout de même bien attirant… Bon voyage, tu peux un peu nous oublier, avec tout ce qu’il y a à lire sur ton blog, on peut venir tous les jours pendant tes vacances sans jamais lire 2 fois la même chose !

  11. sybilline

    Shimazaki exprime la quintescence de l’âme japonaise, fine, poétique, pudique et alourdie de conventionnalisme. Sa belle sobriété la place à l’extrême opposé de la perception narcissico-européenne d’Amélie Nothomb

  12. florinette

    Depuis le temps que je ne lis que des éloges sur ces magnifiques petits livres, j’ai bien envie de m’y mettre aussi ! 😉

  13. Joelle

    Cette série est excellente 🙂 Et moi aussi, j’ai eu du mal à la classer et comme toi, je l’ai mise dans la littérature asiatique de part son thème 😉

  14. sourifleur

    j’ai lu les deux premiers tomes de cette série, c’est une très belle histoire, fort bien écrite! j’ai parcouru ton blog, attentivement et j’ai ajouté plein de livres sur ma L.A.L

  15. Cécile

    Ton résumé et la couverture qui a l’air très jolie donnent vraiment envie de lire ce livre…

  16. la nymphette

    Ca fait un petit moment que cette série me tente! Apparemment elle t’a plu aussi!

  17. pom'

    je suis en train de la découvrir.

  18. chiffonnette

    J’avais vraiment aimé ce roman. Une belle découverte!

  19. Karine

    Bladelor: Oui oui, j’ai fini par déconnecter!!! 😉 Complètement à part de ça! Virginie: J’ai hâte de les lire! Ilmariel: C’était bien n’est-ce pas! Fantômette: C’est vraiment dur, la blogosphère, n’est-ce pas! Lucile: Ca vaut vraiment la peine! Pom’: Super, j’ai hâte de voir ce que tu vas en penser. Liliba: J’ai pas mal décroché, en effet (ya qu’à voir la date de ce commentaire!!! lol) Sybilline: En effet, c’est très opposé à Nothomb… pour lem oment, je préfère Shimazaki! Florinette: Il faudra donc que tu t’y mettes!!! Joelle: Exactement… même si ça a été écrit en français, ça fait très « asiatique »!! sourifleur: Les blogs font des horreurs à nos LAL, n’est-ce pas! Cécile: Cette collection a souvent de superbes couvertures! La nymphette: J’ai beaucoup, beaucoup aimé! Chiffonnette: En effet… une très belle découverte!

  1. Hotaru - Le poids des secrets - 5 - Aki Shimazaki

    […] livres pour une si grande histoire.  Mais bizarrement, c’est loin d’être décousu.   Dans Tsubaki, on suivait Yukiko, une jeune fille de Tokyo et de Nagasaki.  Dans Hamaguri, c’est la voix de […]

  2. Québec-o-Trésors - La méga liste !

    […] Shimazaki Aki, Le Poids des secrets (pentalogie) (Papa de Karine, Anne) […]

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils