«

»

Juin 22 2008

Photo du profil de Karine:)

L’hôtel du retour – Claude Gutman

Résumé
« David, le héros de « La maison vide » a maintenant quinze ans.  Réfugié dans un home d’enfants sous une fausse identité, il échappe de justesse à la rafle qui le prive de ses derniers compagnons.  David est seul, taraudé par un immense désir de vengeance…

Commence alors une longue année d’attente et d’errance.  David espère toujours le retour de ses parents.  Et un matin, il franchit le seuil de l’hôtel Lutétia, une photo à la main… »

Commentaire
J’ai enchaîné le deuxième tome rapidement après le premier parce que je tenais réellement à savoir ce qui allait arriver à David, laissé dans une situation assez précaire.   Heureusement, Ori avait pensé à m’offrir aussi le second tome, pour ne pas que je reste trop sur les dents!!!

On retrouve donc David là où on l’avait laissé. Toujours aussi enragé, toujours en quête d’identité, haïssant toujours autant la pitié qu’il suscite de par sa situation.  David a besoin d’aide, d’être guidé mais a de la difficulté à accepter l’aide, à attendre.  Il en veut à tous et chacun d’avoir trop attendu, d’avoir laissé le pire se produire.  Il veut agir, il veut avancer, il veut se venger.  Et pour lui, l’action prend la forme d’une petite bande de résistants vivant dans les bois de petits exploits quotidiens.

J’ai une drôle d’impression par rapport à ce deuxième livre car dans la première partie, j’ai vu beaucoup de répétition du discours du premier tome et j’ai vraiment apprécié la seconde partie.   Il demeure qu’il est en colère mais il semble évoluer un peu, il réclame son identité et change un peu de discours.  Il attend le retour de ses parents, accepte d’attendre un peu.  La fin du livre, à l’hôtel Lutétia m’a particulièrement touchée.  J’ai refermé le livre toute à l’envers.  

Par contre, je crois que j’arrêterai là cette trilogie.  Pas que ça ne me plait pas mais je trouve que ça finit bien comme ça, abruptement.  J’aurais aussi peur de voir David retomber dans les mêmes patterns, ce qui, je le sais, m’énerverait probablement (bon, je dis ça mais je n’ai aucune idée de ce qui se passe dans la fin de la trilogie).   

Donc, un gros merci à Ori !  Dis-toi que tu as contribué à parfaire mon éducation historique et qu’en plus, tu m’as permis de passer un très bon moment!
     

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Ori

    Ben ça alors y a aussi une troisième! Je ne savais que c’était une trilogie§ Enfin contente que tu ais apprécié.

  2. Jules

    Comme dans P.S. I love you, tu nous a programmé des billets pendant ton absence ou quoi? 🙂 T’as le temps de lire en France? Come on! hihihi

  3. Fantômette

    Si tu viens dans le sud, prévois des robes légères : il faisait 36°C cet après midi !

  4. Joelle

    Comme j’avais noté le premier, je note celui-ci aussi … et je vais de ce pas rechercher le 3ème et dernier tome 🙂

  5. maijo

    Tu me fais de plus en plus envie…

  6. nath

    Hum, je note ces 2 titres, merci !!!!!! Bises

  7. Karine

    Ori: J’ai su que c’était une trilogie grâce à une autre bloggueuse… je n’aurais jamais deviné toute seule. Jules: En plein ça!!! Et non, je n’ai pas lu tant que ça en France! Fantômette: Il a fait chaud, en effet! Il me manquait de linge d’été! Joelle: J’ai hâte de voir ce que tu vas penser du dernier tome… question de savoir si je lis ou pas! Maijo: gnak gnak gnak! Nath: J’ai beaucoup aimé, en tout cas!

  8. erwan

    Moi je suis en troisième et je trouve que travailler tout cela maintenant est bien car a notre age ont se rent plus compte des dommage qu’on a fait chez les fammille juifs

    ps J’ai adoré la trilogie cet une bonne histoire qui touche la coeur des lecteur

     

    1. Karine :)

      Erwan: Oui, c’est un livre qu’il faut selon moi mettre entre toutes les mains.  Et tôt à part de ça!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils