«

»

Juin 04 2008

Photo du profil de Karine:)

Jamaica Inn (L’auberge de la Jamaïque) – Daphne du Maurier

Résumé
On l’avait bien avertie de se tenir loin du manoir en ruine qui abrite le « Jamaica Inn » sur la côte brumeuse et pluvieuse de Cornwall… Mais Mary Yellan a choisi d’honorer la promesse qu’elle a faite à sa mère de rejoindre sa tante Patience après sa mort.  C’est une tante Patience tremblante de peur qui l’accueille et elle fait la connaissance de son nouvel oncle, le géant Joss Merlyn.  Immédiatement, elle ressent les vibrations négatives émanant de l’auberge et de son oncle.  Mais jamais Mary n’aurait imaginé être prise dans les horribles événements qui se déroulent entre ces murs.  Elle n’aurait jamais imaginé non plus être irrésistiblement attirée par un bel et mystérieux étranger auquel elle ne peut faire confiance…

Commentaire
J’ai lu ce roman dans le cadre de mon challenge « Celebrate the author » de mai… Je sais, je sais je suis en retard, vu qu’on est en juin!  Mais ce n’est pas faute d’avoir été prévoyante!  C’est juste que j’ai mis plus d’une semaine à passer au travers de ces 300 pages!!  Ce n’est pas que ce n’était pas intéressant… juste que je n’avais pas une minute à moi et que quand j’en avais, des minutes, j’étais un peu trop fatiguée pour lire!  Résultat: j’ai bien de la difficulté à parler de ce livre, que j’ai lu de manière très décousue, par petits bouts.  Comme je suis du genre « lectrice intense », j’ai plus de difficulté à entrer dans une histoire, dans ces conditions.  Mais bon, j’ai lu les 100 dernières pages en un clin d’oeil, tout de même!  La preuve que ce n’était pas l’intérêt, le problème!!

Même si ce roman a été écrit après la période « romantique » proprement dite (dans les années 1930 en fait), il rassemble plusieurs éléments du fameux roman gothique dont on parle beaucoup dans la blogosphère ces temps-ci!  Une jeune fille seule, sans famille, sans ressources extérieures.  Un manoir en ruines, battu par le vent, les tempêtes et les grandes pluies.  La lande brumeuse, les paysages désolés et oppressants.  Un oncle bien méchant qui tient la tante et Mary presque en otage.  Des bruits mystérieux dans la nuit, des meurtres…   C’est un roman d’atmosphère et celle-ci est particulièrement réussie.  On sent l’impasse.  Mary a beaucoup de courage et tente de réagir au lieu de se laisser porter par les événements… mais dans cet univers, on sent qu’elle n’a pas beaucoup d’options et aucune solution n’est idéale.  

Mon problème?  J’avais encore une sainte fois deviné l’essentiel de l’histoire et la fin à quoi… 1/3 du roman maximum!  Plus ça va, plus ça m’agace, cette tendance que j’ai de toujours deviner…  Et dans ce cas-ci, ça m’a enlevé du plaisir de lecture parce que je voyais donc les problèmes qui allaient survenir si elle écoutait ses instincts!  Je ne pense pas que l’auteure souhaitait qu’on ait le goût de secouer son héroïne car elle n’est pas passive, contrairement à plusieurs femmes dans ce type de roman.  Bref, pour une fois, ça m’a gênée…  Et en plus, j’ai un petit bémol par rapport à la toute fin… sur laquelle je n’élaborerai pas pour ne rien dévoiler.

Bref, une atmosphère tout à fait réussie, j’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur, l’histoire a quand même des particularités assez originales… Mais bon… comme dans ma grande inculture, je croyais que l’histoire se déroulait en Jamaïque, j’ai eu une petite déception au départ… et j’ai vu trop clair trop tôt!

 

Alors… défi pour tous!  Si quelqu’un peut me trouver un livre dont je ne devinerai pas la fin… cette personne se méritera ma gratitude éternelle!  J’aurais vraiment le goût d’être surprise!

7/10

(35 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. lael

    gothique? ce roman m’intrigue!! tu veux un livre dont tu ne connaitrais pas la fin!! prends du Haruki murakami, les amants du spoutnik ou la course au mouton sauvage!!! là tu seras toujours surprise!!!

  2. Stéphanie

    le cercle du phénix tu devineras la fin je pense, mais tu seras surprise par ce que l’auteur a osé (je rigolais toute seule de son audace!) 🙂 comment cela, je fais de la pub pour les copines?

  3. maijo

    Il me tenterait bien celui-ci.

  4. Fab

    Celui-là est mon préféré de Daphné du Maurier avec Ma cousine Rachel, roman d’athmosphère, comme tu dis, lui aussi.

  5. pom'

    un auteur que j’ai lu au lycée, il faut que je le redécouvre.

  6. jumy

    j’adore les atmosphères lourdes, qui font peur….je note donc…j’espère juste que je ne trouverai pas la fin comme toi!!!

  7. bladelor

    Je ne me souviens absolument pas de l’histoire, mais je vais m’y replonger bientôt… Donc Rebecca a toujours ta préférence semble-t-il…

  8. Karine

    Lael: C’est vrai qu’avec Murakami, on ne sait jamais ce qu’il va inventer! Stéphanie: Tu peux bien faire un peu de pub 😉 Je l’ai cherché le week-end dernier, d’ailleurs mais il n’est pas encore arrivé ici, je crois, le fameux cercle du phénix! Je me demande bien ce qu’elle a pu oser!!! J’ai aussi cherché comme une folle pour « Bitten ».. mais il semblerait que la version en VO soit épuisée et que la traduction soit introuvable ici! Maijo: Ose, alors! 😉 Fab: En effet, l’atmosphère est très, très bien réussie! Je vais noter « Ma cousine Rachel » aussi… j’ai beaucoup aimé la plume de du Maurier! Pom’: C’était la même chose pour moi! Ma lecture de « Rébecca » datait pas mal! Jumy: Pour l’atmosphère, je crois que tu seras gâtée! Quant à la fin, ça ne m’aurait pas dérangée de la trouver aux 3/4 du livre… mais dans ce cas, c’était vraiment très tôt dans l’histoire! Bladelor: Oui, Rébecca a toujous ma préférence… mais ma lecture date d’il y a très longtemps! J’étais dans un autre esprit, certainement. Je ne sais pas ce que j’en penserais maintenant!

  9. florinette

    J’ai déjà Rebecca qui m’attend bien sagement dans ma PAL…Pour le livre en question qui pourrait te surprendre, je pense au livre de Sébastien Fristch « Le sixième crime » ! 😉

  10. Karine

    Florinette: J’ai hâte de voir ce que tu vas penser de « rébecca »! Quant à Sébastien Fristch, je crois avoir noté un livre de lui mais je ne suis pas certaine que ce soit celui-ci. À me procurer outre-atlantique donc, car introvable ici!

  11. Lucie

    Si le coeur t’en dit, tu peux répondre aux questions de ma tague… sur la lecture. Les détails sur mon blogue! Bonne journée!

  12. Anne

    Autant « Rebecca » m’avait plu, autant celui-ci m’avait enuyée!

  13. arlette

    J’ai lu plusieurs de ses livres avec plaisir que ce soit Mary Anne ou ma cousine Rachel .

  14. sylire

    J’ai lu ce livre il y a très longtemps, adolescente. Je me souviens avoir beaucoup aimé.

  15. Karine

    Lucie: Je vais voir ça et je répondrai certainement dans la semaine! Ma vie est folle-folle-folle ces derniers jours!!! Anne: Je ne me suis pas ennuyée mais ce n’est pas le coup de coeur que Rébecca a été. Arlette: Je récidiverai certainement un jour avec cet auteur. J’ai beaucoup aimé sa plume! Sylire: J’aurais peut-être accroché davantage adolescente, difficile à dire! Malgré tout ce n’est pas un mauvais souvenir de lecture!

  16. Manu

    Bon, j’hésite finalement pour celui-ci. il me tente mais comme les avis sont partagés …

  17. yueyin

    Comme Sylire je l’ai lu adolescente et ça m’vait plu mais… je ne me souviens plus de l’histoire… seulement de la déception quand je me suis rendue compte que ça ne se passait pas vraiement en Jamaïque… comme quoi 😉

  18. Nanne

    Cela rappelle un peu « Les Hauts du Hurlevent » d’Emily Brönte ou bien je me trompe ??? Dans tous les cas, l’atmosphère semble un peur trop pesante pour moi … Je resterai sur « Rebecca » de cette auteure anglaise, lu et apprécié adolescente.

  19. Karine

    Manu: Ce n’est pas que ce soit mauvais! L,atmosphère est très réussie. J’ai bien aimé, mais pas adoré! Yueyin: Tiens, moi aussi j’ai été drôlement déçue quand j’ai réalisé que ce n’était pas en Jamaïque!! Nanne: En fait, non, je n’ai pas trouvé de ressemblances tant que ça avec Les Hauts de Hurlevent. En fait, j’ai nettement préféré le roman de Brontë!

  20. Joelle

    Je ne sais plus si je l’ai lu ou non quand j’étais ado. L’histoire me dit vaguement quelque chose mais sans plus ! Je le note quand même car cela signifie qu’une relecture ne serait pas de trop 😉

  21. Karine

    Joelle: En effet, si tu ne sais plsu trop de quoi ça parle et que c’est vague… pourquoi pas!

  22. Lou

    Je n’ai encore jamais lu Du Maurier !! Mais à chaque fois que je vois un article parlant d’elle je me dis que j’adorerais !

  23. Karine

    Lou: En regard de tes goûts en lecture… je pense que tu pourrais aimer, en effet!

  24. lorelai

    Génial! aprés Rebecca, je n’arrivais pas à me decider à ouvrir un autre livre de cet auteur. Grace à toi, j’en ai un.

  25. Karine

    Lorelai: Tu me diras ce que tu en as pensé!!!

  26. praline

    Pour le roman vraiment surprenant, je n’ai pas d’idée en ce moment… Mais si ça me reviens, je te dis ! Et pour ce du maurier, je l’ai lu ado et il m’avait bien plu (dans mon lointain souvenir).

  27. Karine

    Praline: C’est un livre que j’aurais davantage apprécié à l’adolescence, j’en suis certaine! Mais bon, j’ai quand même bien aimé!

  28. Et L'eau Dit

    Si tu veux vraiment un livre qui te passionnera du début à la fin je te conseil L’ombre du vent De Carlos Ruiz Zafon. Il peut paraitre un peu volumineux au début, mais il se lit tres facilement.

  29. Karine :)

    Et l’eau Dit: En effet, l’ombre du vent de Zafon, m’a carrément emportée!! Je l’ai adoré, il a même été mon coup de coeur 2007! Tu avais visé juste dans ta prédiction!

  30. Van haelen

    je dois lire ce livre en anglais pour vendredi 20 février. Est ce que qqun pourrait me donner une traduction en francais de ce livre svp. j’en ai vrmt besoin! Merci bcp 🙂

  31. Karine :)

    Van haelen: Heu… je ne pense pas que je vais traduire le livre ici, il a comme un peu trop de pages! Mais le titre français, c’est L’auberge de la Jamaïque et il existe!

  32. Jean

    Qqun serait m’expliquer en long et en marge ce qui se passe au chapitre neuf svp, c’est très important! merci!

  33. Karine :)

    Jean: Je suis désolée mais ma lecture date de bien trop longtemps pour me souvenir de ce qui se passe précisément au chapitre 9… Bonne chance!

  34. Mylene

    Je viens de finir Jamaica Inn … je l’avais lu qd j’avais 16 ou 17 ans et j’avais adoré. Angliciste et prof d’anglais, je l’ai relu avec grand plaisir dans le texte. Et moi aussi j’ai lu d’une traite les 100 dernières pages et moi aussi la fin me laisse perplexe : le « twisting her hands » des dernières lignes m’a « ‘foudroyée » sur le champ ! Poor Mary, doomed to live the same life as her aunt Patience’s??!!
    Sinon, je suis bien contente d’être tombée sur ce blog!

  35. Karine :)

    Mylene: La fin de de ce livre m’interpelle toujours (je suis allée la relire!)…  Et bienvenue ici!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils