«

»

Mai 28 2008

Photo du profil de Karine:)

Starmania – Opéra


Je suis complètement débordée, ces jours-ci… Mais c’est principalement du débordement agréable (bon… sauf au boulot… mais ça, c’est une autre histoire!!!) alors je suis loin de me plaindre!

Et l’une de mes nombreuses activités agréables des derniers jours a été d’aller faire un tour à Québec pour voir la version de Starmania revisitée qu’on nous a concoctée pour le 400e de la ville de Québec!

C’était impossible pour moi de manquer ça!  Starmania a été l’un de mes mythes d’adolescence… c’est tellement facile de s’identifier à ces personnages quand on a 14 ou 15 ans, qu’on regarde alentours de nous et qu’on trouve donc qu’on ne cadre pas dans le monde qui nous entoure.  En ce qui me concerne, Starmania avait mis des mots sur cette grande quête d’identité qui a caractérisé mon adolescence, sur ma recherche de ma petite place dans la société.   Bref, tout ça pour dire que je connais Starmania par coeur et que même 17-18 ans après, je suis encore capable de repérer le moindre petit changement dans les mots ou la mélodie… et que ça inclut les récitatifs…  Ce n’est pas une blague, je suis encore capable de le réciter du début à la fin, sans arrêt!  J’ai déjà dit que j’avais une mémoire bizarre, je crois?

Ce n’était pas la première fois que j’assistais au spectacle de Starmania mais il s’agit là d’une toute nouvelle version, qui n’a plus rien de rock!   C’est  beaucoup plus lyrique, avec des voix d’opéra et un orchestre symphonique complet. Conséquemment, les arrangements sont bien différents (et pour la plupart magnifiques) et les pièces plus rythmées changent décidément d’allure.  La mise en scène était superbe, avec les projections et les toiles qui descendent et qui remontent sur la scène du Grand Théâtre.  Avec un tel orchestre, le spectacle était grandiose!

Des moments favoris?  Bien sûr!  Mais j’aurais pu prédire lesquels avant même que le rideau se lève, à l’exception d’un seul peut-être!  J’ai eu la chair de poule tout au long de la chanson d’ouverture (Monopolis) et ça s’est poursuivi avec les chansons interprétées par Marie-Jeanne, la serveuse automate (je les aime toutes, c’est pas compliqué!), le fameux « Blues du Buisinessman », le « SOS d’un terrien en détresse » et surtout le duo d’adieu de Marie-Jeanne et de Ziggy (qui me fait pleurer à chaque mautadite fois!!) mais ma surprise est allée à une interprétation de « Ego Trip » (que je n’aime pas particulièrement) assez impressionnante.

Bref, la serveuse automate était très émouvante, Ziggy craquant (j’adore le duo Ziggy/Marie-Jeanne, très complices et amusants), Stella Spotlight a vraiment l’air d’une star, Johnny Rockfort est très convainquant et Zero Janvier vraiment crédible.  J’ai moins accroché sur les personnages de Sadia et de Crystal dans cette version.

Bref, une toute nouvelle version, à écouter si on aime les voix lyriques et si on est prêt à entendre un Starmania tout de même assez différent!  Et un gros, gros coup de coeur pour la scène finale où Marie-Jeanne interprète « Stone » dans sa robe jaune (quant tous les autres sont dans les tons de noir-gris-blanc), devant un énorme soleil qui se lève lentement en arrière plan.  Le petit ajout à la fin de la chanson permet de quitter Starmania sur une petite mini-note d’espoir!  J’ai définitivement adoré, un très beau moment pour moi que ce spectacle!!!

Ceux qui souhaitent avoir une idée de ce que peut donner des versions de Starmania plus lyriques, les liens mènent vers des enregistrements « symphoniques » mais présentés isolément, sans mise en scène et hors du contexte de l’opéra.  La chanteuse qui interprète Marie-Jeanne (Marie-Josée Lord, soprano) est celle qui a chanté ce rôle hier soir… mais je l’ai préférée hier!  De beaucoup!

Stone
La complainte de la serveuse automate
Ziggy

(12 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Stéphanie

    c’est amusant que le « classique » rattrape une comédie musicale 🙂 un vrai spectacle de guest-star 😉

  2. Argantel

    Je suis aussi une fan de Starmania que j’ai vu à Paris il y a une dizaine d’année. Les musiques ne vieillissent pas et les textes restent toujours d’actualité. Je vais cliquer sur les liens pour écouter cette nouvelle version 🙂

  3. Karine

    Stéphanie: Tu me fais rire avec ta « guest star » 😉 Et oui, je trouve ça amusant de passer du pop au classique quand techniquement, c’est plutôt le contraire qui se produit! 🙂 Argantel: C’est vraiment différent… mais avec la mise en scène, c’était magique!

  4. anjelica

    et bien quel moment de spectable cela du être ! Je suis ravie pour toi 🙂 Moi aussi j’aime beaucoup les concerts et les spectacles mais mes finances ne me permettent pas de folies. Dommage 🙁

  5. Lucie

    J’ai vu la première mouture de tout ça, quand elle a été présentée par l’OSM dans ses Week-ends Pop il y a quelques années. Moi qui ne suis pas une fan finie de Starmania, contrairement à toi, j’avais beaucoup apprécié le « revamping » des arrangements symphoniques superbes mais surtout subtils (avec des clins d’oeil évidents à plein de « vrais » classiques symphoniques). Et, quelque part, je trouve que Starmania est encore plus pertinent aujourd’hui que lors de sa création. Comme quoi c’était une grande oeuvre au fond! 😉

  6. Lune de pluie

    Ah! Starmania! c’est le cri que j’ai poussé rien qu’en voyant le titre. C’est te dire! et particulièrement le sos chanté par Balavoine (que j’aime (ais) beaucoup). Je serais curieuse d’entendre cette version. J’attends ton avis.

  7. Karine

    Anjelica: C’était en effet un merveilleux moment!!! 🙂 Lucie: En effet, Starmania est parfois impressionnant, quand on regarde la société actuelle. L’émission « Starmania », ce n’est pas Staracadémie, mais quand même… des gens ordinaires qui veulent raconter leur vie et leurs rêves au monde entier pour avoir l’impression d’exister… ça ne peut que sonner des cloches! Quant à l’orchestration, je l’ai vraiment beaucoup aimée. Ma culture « musique symphonique » n’est pas assez développée pour que je puisse y reconnaitre les clins d’oeil, par contre!! Et oui, je m’assume en tant que fan finie! 😉 Lune de Pluie: C’était vraiment un merveilleux spectacle, qui a su me toucher et me charmer!!! Disons que le rôle de Johnny Rockfort chanté par un baryton, ça change de Balavoine mais c’est tellement différent que ça en devient incomparable!

  8. arlette

    Complétement bouleversée par cette voix et pourtant rare sont les sopranos qui y parviennent . Un grand merci pour cette belle découverte et en prime de gros becs .

  9. liliba

    Moi aussi j’aurais adoré être là !!! Starmania, c’est aussi toute ma jeunesse, je l’ai vu à Paris il y a… euh, 18 ans ? à peu près, et je l’ai écouté ensuite en boucle… et tout comme toi j’ai MA version, et souvent du mal avec les reprises… Mais là ! du classique mélangé à cet opéra rock fétiche, ça devait être quelque chose ! Je n’en n’avais pas du tout entendu parler !!! Aurais-tu la gentillesse de me (nous) prévenir si tu trouves quand le cd entier sort ? je filerai direct l’acheter !

  10. yueyin

    hummm Starmania, j’ai vu la deuxième version je pense qui était nettement plus rock et plus épuré que la première (mais il manquait des bouts que j’aime !!!) seulement c’était il y a longtemps… j’aime toujours autant et je le connais toujours par coeur moi aussi :-)) je vais aller écouter tes liens :-)))

  11. Karine

    Arlette: Tant mieux si ce fut une belle découverte pour toi! Cette soprano est vraiment émouvante et elle l’était encore davantage en contexte! Liliba: Tu as vu la version avec qui??? MA version est celle avec Maurane, les frères Groulx et Martine St-Clair. Bon, je reconnais que ce n’est pas la meilleure meilleure mais c’est celle que j’ai découverte en premier. Quant à cette version, c’était vraiment spécial. Si un jour le cd sort, je te tiendrai au courant! Yueyin: Quels bouts il manquait? La passe de l’extra-terrestre, je crois. Impossible à oublier quand on le sait par coeur, n’est-ce pas!!

  12. Mirianne

    Wow! J’ai eu des frissons juste à lire ton commentaire sur Starmania

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils