«

»

Mai 24 2008

Photo du profil de Karine:)

Visions of Sugar Plums – Janet Evanovich

Résumé
« Dans cinq jour, ce sera Noël et ça ne va pas si bien pour Stephanie Plum, chasseuse de primes.  Elle n’a pas de sapin.  Elle n’a acheté aucun cadeau.  Les centres commerciaux sont pleins.  Il n’y a aucune lumière de Noël dans son appartement – et il y a un homme étrange dans sa cuisine.

Bien entendu, tout ça est déjà arrivé à Stephanie Plum auparavant. Mais cet homme est différent.  Il est mystérieux, sexy – et a une mission bien mystérieuse.  Son nom est Diesel et la question est: que peut-il bien vouloir à Stephanie?  Peut-il l’aider à retrouver Sandy Claws, ce vieux fabriquant de jouets qu’elle doit retrouver?  Peut-il survivre à un souper familial dans la famille Plum?  Alors sortez les rennes au nez rouge en plastique et vos clochettes et préparez-vous à fêter Noël… dans le style Trenton, New Jersey! »

Commentaire
Pour tous ceux qui se poseraient la question, oui, j’ai remarqué, nous sommes en mai et pas en décembre.  Bon… je me dis que très bientôt, ils vont sortir les décorations d’Halloween et de Noël dans les magasins mais ça, c’est une autre histoire!!  Pourquoi donc lire une histoire qui se passe à Noël quand il faut un peu beau pour la première fois depuis quoi… 3 ans?   Imaginez-vous donc qu’en lisant « To the nines », j’ai réalisé que j’en avais probablement manqué un bout… et en fouillant dans le monstre qui dort dans ma biblio, communément appelé PAL, j’ai déduit que c’était cette novella qui était entre les tomes 8 et 9 des aventures de ma chasseuse de primes préférée.   Bien entendu, je l’ai lu tout de suite!  Ben quoi! Comme c’est vraiment un gros challenge intellectuel, cette série, je ne voulais surtout pas prendre le risque d’être mélangée!

Mon premier commentaire suite à cette lecture: je modifie ma liste pour Noël prochain!  Je veux un superhéros modèle Ranger ET un superhéros modèle Diesel!  Il a réussi à compenser l’absence totale de Ranger et le rôle de figurant de Morelli, ce n’est pas peu dire!!!  C’est une lecture plus courte que les autres romans (180 pages comparativement à 330 quelques pages… je me demande d’ailleurs comment elle fait pour écrire des romans avec toujours le même nombre de pages… un mystère de la vie!) mais je l’ai tout autant apprécié.  Davantage même que « To the nines », lu presque juste avant.  Il y a davantage de Grandma Mazur (qui a un nouveau « studmuffin ») et l’épisodes des dents a été celui qui m’a fait éclater de rire cette fois… imaginez le tableau!!!   Les scènes de famille chez les Plum sont toujours mes préférées dans ces romans (bon, à part peut-être certaines scènes « hot » avec Ranger ou Morelli).  L’idée de l’atelier de Sandy Claws, avec sa horde « d’elfes » est assez hilarante merci!!  On retrouve ici Briggs, toujours aussi « agréable » mais définitivement comique! 

 

Bref, tous les éléments drôles caractéristiques d’une aventure de Stephanie Plum… condensés en la moitié des pages!  Question ouverte: est-il traduit en français?  Je n’ai trouvé le titre traduit nulle part!  Et autre question ouverte: Est-ce que je suis la seule avoir une mère qui, comme la mère de Stephanie, commence immanquablement une conversation téléphonique par « Karine?  C’est ta mère. »?  Et qui se dit à chaque fois – comme Stephanie, encore une fois – que depuis le temps, je commence à connaître sa voix!!

8,5/10

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. valdebaz

    j’ai du retard avec Stéphanie Plum ! un seul épisode à mon actif et pourtant, ce n’est pas l’envie qui manque de la retrouver elle et ses soupirants !

  2. virginie

    Moi aussi j’ai du retard avec Stéphanie Plum, et pourtant j’avais bien ri en lisant ses aventures (en français malheureusement, dans une traduction moyenne). Dans un autre genre de policier rigolo, as-tu lu la série des aventures de Hitchcok Sewel de Tim Cockey (Le croque-mort a la vie dure, le croque-mort préfère la bière, etc…) Et pour te rassurer, ma mère aussi m’annonce invariablement « C’est ta mère », comme si j’allais douter un instant et ne pas reconnaître sa voix !!! Bon, c’est comme ça !! et c’est international !!

  3. Karine

    Valdebaz: Les soupirants de Stephanie sont ont en effet un petit quelque chose… bon… ok, un gros, quelque chose!!! 😉 Virginie: Je note la série dont tu me parles. Je n’en ai jamais entendu parler. Quant aux mamans, en effet, c’est international! Et moi, à toutes les fois où elle me dit ça, je réponds invariablement, d’un ton étonné « Sérieux?!?!?!?! »!

  4. yueyin

    Ah mais non je ne pense pas qu’il soit traduit celui-là, en tout cas je en le connais pas et ça me fait de la PEINE na ! C’est injuste cette histoire de traduction qui fait que je suis coincé au numéro 9 depuis 10000 ans ouinnnnn ! Ils veulent pas bosser un peu les traducteurs non mais des fois….

  5. Karine

    Yueyin: Je ne voulais pas te faire de peine!!! Me voilà toute tristounette! En tout cas, s’il est traduit un jour, n’hésite pas!

  6. Joelle

    Je confirme, il n’est pas traduit car j’ai été obligée de l’acheter en anglais. D’ailleurs, il y a une autre novella (pour la St Valentin) qui a pour titre Plum lovin’ et une autre (pour la St Patrick cette fois) qui s’appelle Plum lucky. Pour les traductions des tomes après le 9, j’ai posé la question sur le site de Janet : « in France the edition stopped at the book number 9! And we don’t have the in-between novels! Do you know if I will be able to read them soon? » (en bref, pour les non-anglophones, pourquoi la traduction des livres est bloquée !) Voila la réponse : « I hope so. We’ve been trying to figure out what is going on with the French versions for a while now. Wish I had some information I could give you.– Alex » (Alex est la fille de Janet). Pour résumer, elles ne savent pas trop ce qui se passe du côté des traductions françaises et ne peuvent me donner d’infos et la maison d’édition Payot qui les publiaient m’a dit que les droits leur revenaient trop chers et qu’ils avaient abandonné la série ! J’avais espoir d’apprendre que Janet avait négocié avec un autre éditeur français mais cela ne semble pas le cas !

  7. Karine

    Joelle: C’est vraiment dommage que la traduction soit à ce point problématique… Trop cher… c’est fou, ça se vend très facilement, cette série, je suis certaine qu’ils faisaient de l’argent quand même! Quant aux autres novellas, j’ai « Plum Lovin' » qui m’attend mais « Plum Lucky » n’est pas encore sorti en poche, je crois!

  8. amiedeplume

    Super bon livre!

  9. Karine :)

    Amiedeplume: Bien d’accord! Je suis fan d’Evanovich, elle me fait mourir de rire!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils