«

»

Avr 25 2008

Photo du profil de Karine:)

La douce empoisonneuse – Arto Paasilinna

Résumé
« Une maisonnette rouge flanquée d’un petit sauna en bois gris, non loin d’Helsinki.  Linnea, la douce veuve du colonel Ravaska, mène une existence paisible à soigner ses violettes et son chat.  Pourtant, chaque mois, le jour où elle touche sa pension, un trio maudit, conduit par son neveu, s’invite sous son toit pour la détrousser.  Lorsque ses visiteurs ne se contentent plus de sa maigre retraite et existent un testament à leur avantage, c’en est trop.  Elle est résolue à en finir.  Comprenez: à se suicider.  Mais, surprise, concocter un poison mortel se révèle une activité beauocup plus passionnante que de tricoter. »

Commentaire
J’ai amorcé la lecture de ce livre, dans le cadre de mon challenge « Celebrate the author » du mois d’avril, avec l’idée d’une plume éprise de la nature.  J’avais bien lu qu’il était question d’humour mais j’avais plutôt accroché sur le côté écolo.  Après la lecture de ce livre, je me souviendrai surtout d’une écriture humoristique (légèrement teintée de noir) et des péripéties rocambolesques et invraisemblables dignes d’un théâtre d’été!  En effet, la frêle Linnea, soixante-dix-huit ans, nous apparaît au départ comme une pauvre petite vieille à la merci d’une bande de « vrais méchants » sans morale aucune.  Son idée d’avoir à portée de la main un moyen de se suicider vite fait n’entraînera toutefois pas les résultats prévus au départ!

J’ai beaucoup aimé cette lecture à partir du moment où j’ai compris qu’il s’agissait d’une espèce de comédie de situation.  Je dois avouer que pendant les premières pages, j’étais plutôt outrée par tant de cruauté gratuite.  Ici, tout est exagéré.  Les méchants ne sont vraiment pas gentils et font le mal pour faire le mal.  Violents, détestables et caricaturaux à souhait.  Leur réflexion sur l’injustice de la vie et de la société m’a bien fait rire (si j’évitais de penser que j’avais déjà entendu un discours qui s’en rapprochait et ce le plus sérieusement du monde… rassurez-vous, la personne qui le tenait ne fait pas partie de mon cercle d’amis!!).   Il en est de même pour Linnea, vieille dame qui en a vu d’autres mais tout de même étonnament naïve.  La question n’est pas de savoir « si » elle va se débarrasser de ses harceleurs mais plutôt « comment ».  Humour grinçant, certes… mais humour tout de même!

Bref, une agréable rencontre avec un auteur que je ne connaissais pas et que je relirai certainement.

8/10 

(32 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. cathulu

    Le début aussi m’avait rebutée mais je n’avais pas persévéré ! 🙂

  2. BelleSahi

    J’ai lu quelques livres de cet auteur dont celui ci et j’aime bien son style grinçant et un peu décalé !!

  3. Emeraude

    j’avais bien aimé le lièvre de vatanen. Je vais noter celui là! 🙂

  4. kathel

    « Le meunier hurlant » et « La forêt des renards pendus » sont bien sympas aussi, dans cette même veine humoristique… J’ai toujours « Le bestial serviteur du pasteur Huuskonen » qui m’attend ! 😉

  5. Béatrix

    Je l’ai découvert l’année dernière et bien aimé aussi, j’avais adoré Le lièvre de Vatanen mais je ne l’ai pas vu au cinéma..il parait que c’était Lambert Wilson qui jouait le premier rôle..j’ai lu aussi celui-çi..sympathique!

  6. bladelor

    Je l’avais offert à ma swapée pour le swap Scandinavie. Tu m’as fait bien envie avec ton billet…

  7. Appollonia

    Moi je ne connais pas du tout, mais là, j’ai drôlement envie de l’emPALer !!

  8. erzébeth

    Le sujet peut effectivement être amusant s’il est bien traité, mais je ne sais pas, ce Paasilinna ne me tente pas… il y a d’autres auteurs scandinaves, avec des noms impossibles, que j’ai envie de lire ! 😉

  9. sylire

    J’ai « le lièvre de Vatanen » dans ma Pal depuis un bon moment. Son tour viendra ! Et après on verra pour les autres titres de l’auteur !

  10. Ys

    C’est vrai que l’humour finnois, c’est spécial… mais vraiment drôle si on accroche. Pour ma part, je me souviens encore de cette vieille dame prenant ses ablutions matinales dans un lac quasi entièrrement gelé ! Faut être Finlandais pour faire un truc pareil !

  11. Manu

    J’avais adoré ce roman. J’ai aussi lu « La cavale du géomètre », qui m’a moins emballé et « Petits suicides entre amis » qui était pas mal.

  12. Karine

    Cathulu: J’ai failli abandonner après une trentaine de pages mais je me suis dit que j’aurais du mal à trouver un autre livre de Paasilina d’ici la fin du mois d’avril donc j’ai persévéré… et je suis bien contente de l’avoir fait! BelleSahi: Il faut s’accrocher au début mais c’est en effet grinçant et décalé! Emeraude: Je n’étais pas certaine pour « Le lièvre de Vanaten » (je ne suis pas une grande amoureuse des animaux… je ne les déteste pas mais je serais étonnée de m’attacher à un lièvre!!) mais je crois que je le lirai pour poursuivre ma découverte de l’auteur. Quant à savoir « quand »… c’est une autre histoire!!! Kathel: Je vais aller voir de quoi parlent « le meunier hurlant » et « La forêt des renards pendus »! Merci! Béatrix: Je crois que ma prochaine lecture de cet auteur sera ce fameux lièvre de Vanaten. Je suis vraiment curieuse! Bladelor: Ta swappée a de la chance, alors! 😉 Appollonia: Ca se lit très vite et ça fait vraiment comédie de situation! Un agréable moment de lecture. Erzébeth: Il mériterait un mauvais point pour son nom, en tout cas!!! Je n’arrive pas encore à l’écrire sans vérifier sur la couverture du livre!!!! Sylire: Il semble avoir été bien apprécié, ce lièvre!!! Si j’ai bien compris, il a l’air tout de même bien différent de l’histoire de notre empoisonneuse! Ys: C’est bien particulier, en effet! On ne rit pas aux éclats mais on ne peut s’empêcher d’apprécier l’absurde de la situation. Et le fameux lac… même ici, où il ne fait pas vraiment plus chaud, on ne fait pas ça!!! Manu: Les « Petits suicides entre amis » me tentaient bien aussi mais les billets que j’en ai lus me sont apparus moins enthousiastes… peut-être, un jour!

  13. Florinette

    Je ne connais pas encore cet auteur et j’avais noté de commencer par « Le lièvre de Vatanen », mais je vais également rajouter celui-ci ! 🙂

  14. erzébeth

    D’ailleurs, si je peux me permettre, tu lui as oublié un « a » dans le titre…! 😉 (mais chut… je ne le dirai à personne…)

  15. Anne

    Noté depuis un bon moment, je ne me suis pas encore décidé…je crains de ne pas rire…

  16. Karine

    Florinette: Je n’ai pas lu « Le lièvre de Vanaten » mais il semble très apprécié! Quant à celui-ci, j’ai beaucoup aimé son côté décalé! Erzébeth: Je viens de voir ça et je suis morte de rire!!! Quand je vous disais que l’orthographe de ce fichu nom ne m’entrait pas dans la tête!!! J’irai corriger ce soir! Anne: Au début, je suis pas mal certaine que tu ne riras pas et que tu seras plutôt choquée par ces méchants garçons (je dis ça d’après ce que j’ai pu deviner de toi par tes billets)… C’est un humour assez noir qui ne fait pas rire aux éclats mais qui devient complètement absurde à la longue!!

  17. Venise

    C’est tout à fait mon genre d’humour, je crois que j’aimerais. Le mieux qui pourrait m’arriver maintenant et de le croiser (le livre) au détour d’une bouquinerie.

  18. Karine

    Venise: Ah! Ces rencontres au hasard dans les bouquineries!!! ;)) Il faut s’accrocher au départ mais ensuite, ça vaut le coup, selon moi!

  19. Roudoudou

    J’avais bien aimé ce livre là ! De même pour petits suicides entre amis, le 1er que j’ai lu de lui. J’avais adoré ! J’ai moins aimé la cavale du géomètre par contre ! On vient de me conseiller un homme heureux, je pense que je vais persévérer dans cet auteur 😉

  20. Karine

    Roudoudou: J’ai moi aussi plusieurs livres de cet auteur sur sur ma LAL. Comme toi, je crois bien que je vais persévérer!

  21. maijo

    J’en ai lu d’autres de lui, mais je ne connais pas celui-ci. J’apprécie beaucoup son style, alors je vais noter.

  22. BelleSahi

    Bon week-end !

  23. Karine

    Maijo: Si tu aimes son style d’écriture, pourquoi pas!!! BelleSahi: Bon week-end à toi aussi! 😉

  24. La Nymphette

    Je l’ai lu il y a quelques temps, et j’avais moi aussi été charmée autant que désarçonnée!

  25. Karine

    La Nymphette: Je crois que « désarçonnée » est un mot que j’aurais fort bien pu utiliser si j’y avais pensé! Ca représente très bien ce que j’ai ressenti à la lecture de ce livre!

  26. Joelle

    Je ne connais toujours pas cet auteur malgré la petite liste de titres de lui dans ma LAL ! Il me semble que je ne suis jamais dans le bon état d’esprit pour m’y lancer.

  27. Karine

    Joelle: il y a des livres et des auteurs comme ça… je ne sais pas si je m’y serais mise si tôt s’il n’y avait pas eu « Celebrate the author »! Celui-ci est très bien!

  28. yv

    J’ai beaucoup aimé cette douce empoisonneuse, ainsi que le lièvre de Vatanen et petit suicide entre ami, à l’humour très décalé.

  29. Leiloonaine

    Ton commentaire du livre me plaît bien. Je crois que je me laisserai bien tenter par cet autre livre de Paasilinna (Trois a et deux n, le compte est bon. :P)

  30. Karine

    Leiloona: Et moi, je lirai celui que tu as commenté! Ca semble un peu le même genre d’histoire, je devrais aimer!

  31. Pascale

    Paasilinna fait partie de mes auteurs favoris et j’ai adoré La douce empoisonneuse. C’est justement cet humour déjanté et irrespectueux qui me plait. Je me souviens que j’ai lu ce livre dans un moment difficile à mon travail et ça me faisait un bien fou de le lire dans les transports ! 🙂

  32. Karine :)

    Pascale: D’abord, bienvenue ici! 🙂 J’ai beaucoup apprécié cette première expérience Paalisinna (bon… je suis certaine qu’il est encore mal orthographié!!!) et tout comme toi, c’est le côté « politically incorrect » qui me plait bien!!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils