«

»

Avr 14 2008

Photo du profil de Karine:)

Pars vite et reviens tard – Fred Vargas

Résumé
« Des signes étranges, tracés à la peinture noire sur des portes d’appartements, dans des immeubles situés d’un bout à l’autre de Paris.  À première vue, on pourrait croire à l’oeuvre d’un tagueur.  Le commissaire Adamsberg, lui, y décèle une menace sourde, un relent maléfique.

De son côté, Joss Le Guern, le Crieur de la place Edgar-Quinet, se demande qui glisse dans sa boîte à messages d’incompréhensibles annonces?  Certains textes sont en latin, d’autres semblent copiés dans des ouvrages vieux de plusieurs siècles.  Mais tous prédisent le retour d’un fléau venu du fond des âges… »

Commentaire
J’attendais impatiemment que l’un des livres provenant du colis malencontreusement cryogéné par mon facteur et gentiment envoyé par Amanda sèche pour pouvoir m’y lancer… et c’est celui qui a fini de sécher en premier!  Je n’aurais jamais cru que ça pouvais être si long, de faire sécher quelques centaines de pages!  Mais celui-ci était moins atteint et a atteint aujourd’hui un état à peu près lisible!

C’était donc ma première rencontre avec Fred Vargas ainsi qu’avec le commissaire Adamsberg.  J’ai eu parfois l’impression que ce n’était pas la première apparition du dit commissaire mais je n’en suis pas certaine.  Je l’ai bien aimé, d’ailleurs, ce commissaire intuitif, qui marche au ralenti et qui se laisse mener par l’enquête au lieu de la mener de façon organisée!  Le calepin avec les noms et description… trop comique!  Un drôle de personnage!

Les personnages sont d’ailleurs l’un des points que j’ai bien aimés dans ce livre.  Même les personnages secondaires ont une véritable identité… et sont tous un peu bizarres!  Et ça, ça m’a plu!  Les trois historiens un peu cinglés qui vivent tous ensemble et qui s’appellent à coup de balai dans le plafond, entre autres, j’aimerais bien en savoir davantage.   J’ai eu l’impression que  tout le petit monde imaginé par Vargas se tient, que les personnages sont liés et pas anecdotiques.  J’ai aussi bien aimé Joss le Crieur, ce drôle de bonhomme qui a réinventé un métier révolu.  J’ai eu bien du plaisir à m’imaginer les criées, ce retour en arrière, à la vie de quartier dans une grande ville.

Comme j’aime bien l’histoire, le côté historique et documenté du roman m’a aussi bien plu.  Bon, l’hypocondriaque que je suis a passé le reste de la journée à vérifier, au cas où je n’aurais pas des piqûres de puces ou une soudaine fièvre… mais ça c’est un peu normal venant de moi!!!  Quant à Pepys… je ne peux pas croire qu’Helen Hanff (dans « 84, Charing Cross Road« ) s’est tapé tout ce journal!!! 

Quant à l’intrigue, j’ai bien aimé sans être épatée non plus.  Le rythme est assez lent, rien de sanglant (ça, je ne m’en plaindrai pas!) mais ça se tient de bout en bout.  Il n’y a qu’une certaine apparition fantômatique dont je n’ai pas bien saisi la raison d’être…  Est-ce que j’avais deviné la fin?  J’avais deviné « qui », presque comme toujours, mais pas vraiment le « pourquoi » complet.  Je commence à m’habituer à ne plus m’attendre à être surprise par le « qui » mais par le « pourquoi »!  Faut croire que j’ai des ancêtres communs avec Adamsberg en ce qui concerne une certaine intuition bizarre et inexplicable… mais pas pour la lenteur, par contre!  Surtout pas ces jours-ci! 

Bref, j’ai bien aimé et je relirai cet auteur avec plaisir, ne serait-ce que pour rencontrer à nouveau ces personnages bizarroïdes!

7,5/10

(41 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. fashion victim

    Ce n’est effectivement pas la première enquête d’Adamsberg et les historiens sont déjà apparus tous seuls : ce volume est une espèce de crossover entre ses héros habituels… J’aime beaucoup le style et l’atmosphère de Vargas.

  2. Stéphanie

    tu es vraiment une LCA : attendre impatiemment qu’un livre sèche alors que tu viens d’avouer que ta PAL était à trois chiffres! C’est du joli! 😉

  3. goelen

    je n’ai jamais lu de Vargas encore !!!

  4. Emeraude

    j’avais beaucoup aimé celui là aussi ! mais je n’ai encore rien lu d’autre de cette auteure

  5. kathel

    Les autres romans de Vargas sont bien aussi, dans le même genre, plus de psychologie que d’action !

  6. amanda

    moi c’est surtout Paris que j’ai aimé ds ce livre, et Adamsberg aussi (même si dans d’autres romans, j’ai été un tantinet déçue)

  7. Anne

    J’avais bien aimé, mais je ne me souviens plus de grand chose. Mais les polars ne sont pas des lectures qui « restent », non? « Passer la journée à vérifier que… »Ciel on dirait moi!!! Par pudeur et honte, je ne raconterais pas les heures perdues à « vérifier ». L’hypocondrie m’a beaucoup pourri la vie, un peu moins maintenant, depuis que j’ai eu le courage de consulter…

  8. Isil

    Comme toi, j’aime bien sans adorer. Celui-ci est un de ceux que j’ai préférés mais je ne suis pas hypocondriaque alors…

  9. Cimmeria

    Ca fait un moment que je veux lire du Fred Vargas mais je ne savais par lequel commencé! Et ben je crois que j’ai trouvé! Merci pour ton avis qui est très bien rédigé! (en général je n’arrive pas à écrire ce que je ressens dans un livre pour en faire un avis intérressant!) Et un nom de plus sur ma LAL qui va je pense se transformer en liste d’idées cadeaux si je continue comme ça! Super les copines blogueuses lol mon chéri va pêter un câble!!! mdr

  10. Karine

    Fashion: J’aime bien cesh istoriens… je lirai volontiers un roman les metant en vedette! Mais plus tard… ma PAL fait vraiment trop dur!!! Stéphanie: Oui… vraiment LCA!!! Goelen: C’était mon « premier » aussi! J’ai bien aimé et je récidiverai probablement. Si tu veux du « gore », je crois que ce n’est pas le bon livre, par contre! Emeraude: J’ai beaucoup aimé le genre; je retenterai sûrement l’expérience. Kathel: Super…j’aime bien quand les personnages sont fouillés et non de simples marionnettes. Amanda: J’ai failli écrire aussi que j’avais aimé le Paris décrit, la petite place, entre autres mais comme je ne connais pas vraiment le vrai Paris (je ne suis pas allée depuis plus de 15 ans et je connais surtout le Paris des touristes) et que la ville me fait carrément rêver… c’est pas difficile! Merci encore de me l’avoir offert!!! Anne: On verra si elle restera mais en effet, ce n’est pas nécessairement très émouvant ou un thriller incroyable. Mais en gros, j’ai passé un bon moment! Quant à ma panique-maladie, je commence à m’habituer et à m’auto-raisonner… ça ne me pourrit plus la vie mais bon… j’ai des passes comme ça!!! 😉 Isil: Selon les commentaires lus, je crois que c’est l’un de ceux qui est le plus apprécié. Il m’a manqué un petit quelque chose pour que ce soit vraiment passionnant mais j’ai quand même aimé. Cimmeria: Nous, bloggueuses, sommes d’horribles tentatrices, n’est-ce pas!

  11. LVE

    Il paraît que Fred Vargas c’est comme la purée de fenouil : y’a ceux qui aiment et ceux qui n’aiment pas. Moi, je déteste le fenouil…

  12. Jules

    Ni lu le livre, ni vu le film… un gros retard à rattraper!! Euh… j’ai perdu ton adresse de courriel!! Si tu as toujours l’intention de passer par Québec pour le salon du livre, svp écris-moi! julesselivre@hotmail.com Sinon, tu peux m’écrire quand même pour papoter vu que je me fais rare sur les blogs. ;op

  13. Manu

    J’aimerais bien aussi lire un Fred Vargas mais apparemment, celui-là n’est peut-être pas conseillé à l’hypocondriaque que je suis ! Car malheureusement, moi, ça me pourrit toujours la vie :-/

  14. maijo

    Comme toi, j’ai plongé dans le monde de Fred Vargas à travers ce livre. Après, je n’ai eu de cesse de les lire tous. Il y en a que j’ai moins aimé, d’autres qui m’ont vraiment scotchée.

  15. Carine

    Comme toi, c’est le seul et donc, premier, livre de Vargas que j’ai lu et j’ai bien aimé.. Je me suis que je lirai probablement d’autres livres de cet auteur. J’ai particulièrement aimé les recherches historiques qu’elle a du faire… On sent le travail derrière l’écriture et c’est plaisant

  16. Nanne

    J’ai quelques ouvrages de Vargas en attente dans ma PAL qu’il va falloir que je commence vu les articles élogieux la concernant. Celui-ci paraît très intéressant, mais il est aussi très connu, surtout depuis le film avec José Garcia (époustouflant !!!). Je le lirai un jour, mais je ne commencerai pas par celui-ci, même s’il est bon :o)))

  17. Karine

    LVE: Je suis allée fouiner après avoir écrit mon billet et c’est ce que j’ai pu constater! Certains adorent, certains détestent! Il en faut pour tous les goûts! Jules: J’ai toujours l’intention de passer au salon du livre!!! Et je t’envoie un mail au retour après mon piano ce soir!! 🙂 Manu: C’est pas si pire…. même pour une hypocondriaque! Mais je te comprendrais d’essayer autre chose avant! Maijo: Et lesquels t’ont scotchée… juste question de faire grossir ma LAL un petit peu encore!!! Carine: Moi aussi j’ai aimé ce côté. J’ai lu après qu’elle avait une formation en histoire, ça explique bien des choses! Nanne: Je n’ai pas vu le film mais si je le vois au club vidéo, pourquoi pas!

  18. maijo

    J’ai beaucoup aimé Debout les morts (si je ne trompe pas, d’ailleurs, c’est le premier livre où apparaissent les historiens), et surtout, surtout, les deux derniers, Sous les vents de Neptune et Dans les bois éternels. Sorry pour l’allongement de LAL qui me semble, hélas, inéluctable.

  19. Karine

    Maijo: en effet, je crois que l’allongement en question est une catastrophe naturelle inévitable! J’ai justement vu un petit coffret de 3 livres pas trop cher qui contenait « debout les morts ». Quant à « sous les vents de Neptune » une copine l’a lu et a été vraiment énervée par le « parlé québécois » qu’il contient… mais comme juste le fait que ça l’ait énervée à ce point éveille ma curiosité… je risque de le lire tout de même!!

  20. Cécile

    Si tu as aimé les personnages « bizarroïdes » de Vargas, tu devrais être séduite en lisant d’autres titres d’elle. J’en ai lu 3 et à titre tout à fait personnel, je n’ai pas du tout accroché à son style… Pourtant j’ai persévéré et dès que je commençais un de ses livres, j’avais du mal à le lacher car je voulais à tout prix connaître le dénouement. Donc pour m’éviter ce dilemme dorénavant (« je n’aime pas mais je veux continuer à lire »), j’évite Fred Vargas… 🙂

  21. monbricabrac

    J’en avais entendu tellement de bien que j’ai été assez déçue. C’est bien, mais pas extraordinaire et on devine la fin assez vite.

  22. céline

    Oui, moi je suis tombée en amour d’Adamsberg,et c’est bien la première fois depuis Peter Pan qu’un personnage fictif me fait craquer ! J’ai aussi beaucoup aimé le crieur public, qui donne un petit côté décalé à cette intrigue.

  23. Nélimuse

    Pour sécher tes livres, il paraît que le séchoir est bien bon, mais tu dois le faire toi-même! Pour Fred Vargas, j’en ai essayé un dernièrement et je n’ai pas embarqué. Une autre fois peut-être?

  24. Appollonia

    En lisant d’autres ommentaires, je suis soulagée de voir que je ne suis pas la seule à ne pas aiméer Fred Vargas. J’ai trouvé le livre ennuyeux et Adamsberg antipathique pour tout dire.

  25. pom'

    je n’ai pas pu accroché à l’ecriture de Vargas, trop lent pour moi mais j’ai adoré le film

  26. Karine

    Cécile: En effet, ces personnages m’ont beaucoup plu et j’ai aussi aimé le style! Dans mon cas, à relire donc! Monbricabrac: Comme je devine tout le temps les fins, je ne suis vraiment pas plus surprise que ça que ça ait été le cas cette fois-ci! Céline: Bienvenue ici! Je ne sais pas si je suis tombée en amour (mais tu me donnes le goût de relire Peter Pan, que j’ai justement en quelque part au fond de ma PAL!) et comme toi, le crieur public avec sa façon de rapprocher les gens, m’a bien plu. Nélimuse: J’ai fait le plus gros au séchoir… mais j’en suis présentement à la méthode « bouche de chauffage »… ça libère mes mains mais ça va pas mal moins vite. Quant à Vargas, je crois que comme LVE l’a dit, on aime le style ou on n’aime pas!!! Appollonia: Je l’ai bien aimé, ce type… je le trouvais drôle avec sa façon de penser totalement intuitive et qui arrive au bon raisonnement sans trop savoir comment! Mais je peux comprendre que dans un polar, on peut s’attendre à quelque chose de plus rapide comme rythme et que l’indifférence d’Adamsberg puisse taper sur les nerfs! Pom’ : C’est vrai que c’est lent… j’ai attribué cette lenteur au fait qu’on prend le temps de donner une personnalité à chacun des personnages et moi, ça m’a plu. Quant au film, je vais essayer de mettre la main dessus!

  27. Joelle

    Je n’ai jamais rien lu de Vargas, malgré les nombreux titres sur ma LAL (dont celui dont tu parles). Il faut dire que je n’ai pratiquement aucune chance d’arriver à la lettre V dans ma recherche de livres à la biblio 😉 mdr !

  28. yueyin

    J’adore Vargas et je n’ai pas vraiment le courage de lire les 27 comm qui précèdent alors au risque de répéter des choses que tu as entendu : adamsberg apparait pour la première fois dans l’homme aux cercles bleus (très bon !), il revient ensuite dans l’homme à l’envers (génial !)puis Pars vite et reviens tard (j’ai personnellement adoré peut être aussi parce que le moyen age et la peste ça me parle, vargas est archéologue et médiéviste de formation, Sous les vents de Neptune et enfin le dernier en date Dans les bois éternels… rien n’oblige à les lire dans l’ordre bien sûr mais comme un des grands atouts de Vargas sont ses personnages…. Les évangélistes apparaissant pour la première fois dans Debout les morts (une pure merveille) on y voit les débuts de leur communauté et l’intrigue est très bien menée (découvriras-tu l’assassin ?) ils réapparaissent plus ou moins en guest stars dans Un peu plus loin sur la droite et Sans feu ni lieue qui ont tous les deux pour enquêteur principal l’Allemand, un type assez bizarre qui vit avec un crapaud. (j’ai beaucoup aimé les deux !) bien sûr avec vargas c’est toujours ce rythme particuliers, ces digressions, ces personnages très fouillés et ses mobiles complètement tordus… une certaine atmosphère quoi :-))))

  29. Karine

    Joelle: Le truc, des fois, c’est de commencer par la fin des rayons!!! 😉 Yueyin: Merci pour toutes ces précisions! Je suis bien curieuse de lire celui des Évangélistes… ils m’intriguent. Et un enquêteur vivant avec un crapaud… biiizzzzarre!!!!

  30. Fantômette

    J’ai un peu la flemme de lire les 29 commentaires (assurément pertinents et spirituels)précédents, et du coup je vais direct à mon com’ à moi (non moins pertinent et spirituel) : je suis une Vargas addict mais je répète qu’il faut lire Vargas DANS L’ORDRE de parution des romans !!! Et surtout ne pas voir le film avec Garcia. Même si Garcia est un excellent acteur, à aucun moment il n’est Adamsberg.

  31. liliba

    Faut pas le dire, mais si un jour je fait des infidélité à mon Toudou, ce sera avec Adamsberg… J’adooooore les Vargas, ses personnages, ses situations cocasses de la vie quotidienne, son coté décalé, et Jean-Baptiste… Je t’ai mise en lien sur mon blog nouveau né, je reviendrai donc souvent te rendre visite !

  32. Karine

    Fantômette: Va donc falloir que je trouve dans quel ordre lire tout ça!!! Le prochain que je voulais lire, c’est celui avec les trois évangélistes… je peux, celui-là??? ;)) Liliba: Merci pour le lien! Une chose est certaine, avec Adamsberg, j’ai l’impression qu’il n’y a pas grand risque de rester « prise » avec après!!! Il n’a vraiment pas l’air du genre « pot de colle »!!!

  33. Fantômette

    Alors bon, Chez Vargas il y a plusieurs étagères. Le tout premier roman policier est a part (« les jeux de l’amour et de la mort », un premier roman, mais pas si mal du tout). Ensuite il y a les polars avec la série des évangélistes (je crois que le premier est « Ceux qui vont mourir te saluent ») et la série des Adamsberg, sachant que si mon souvenir est bon (pas sûr, ça) Jean-Baptiste croise au moins un des évangélistes dans un roman. Après ça, il y a les essais rigolos (« Traité de l’anxiété pure », drôlissime), et un essai sur Cesare Batisti que je n’ai pas lu. Ah ! J’allais oublier une BD. Voilà, tu peux te lancer ! Bonne plongée !

  34. Fantômette

    Oups ! Je voulais ajouter que si tu aimes Vargas, tu devrais aussi aimer Dominique Sylvain qui publie aussi chez Viviane Hamy, et qui écrit de chouettes polars.

  35. Karine

    Fantômette: Merci pour les infos! Je vais certainement tenter un autre liver d’elle, c’est certain! On verra après pour la suite!

  36. Cécile

    Entièrement d’accord avec Fantomette, José Garcia ne correspond absolument pas à l’image que l’on peut se faire d’Adamsberg.

  37. Karine

    Cécile: Comme je n’ai absolument aucune idée de qui est José Garcia… je vous crois sur parole! J’ai vu tout les stock de Fred Vargas au salon du livre mais je ne me souvenais plus par quoi commencer… et j’étais trop gênée pour sortir ma liste aux multiples pages!!!

  38. Roxane

    Vu le film mais pas lu le livre ! Du coup je ne peux pas rebondir sur la problématique « José Garcia fait-il un bon Adamsberg? »…Je l’ai trouvé crédible en tous cas et c’est vrai que le coté historique de l’histoire est tres sympa. Vos commentaires à tous me donnent envie de lire plus de Vargas…

  39. Karine

    Roxane: Si tu aimes les polars avec des personnages bizarres et un rythme relativement lent, je crois que c’est un peu la marque de commerce de Vargas (d’après ce que j’ai lu ailleurs… je n’en ai lu qu’un, pas assez pour me faire une idée!!)

  40. Nicolas

    J’ai beaucoup aimé ce roman: construction habile, intrigue originale… malgré tout de même quelques longueurs, il mérite amplement son succès.

    1. Karine :)

      Nicolas: Je pense que j’aime ce style.  Lent, un peu à la va comme je te pousse… ça me plaît!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils