«

»

Mar 31 2008

Photo du profil de Karine:)

Gin tonic et concombre – Rafaële Germain

Résumé
« À trente-deux ans, Marine Vandale attend encore le grand amour.  Celui qui décoiffe, qui jette par terre, qui fait peur et qui rend fou. « C’est pas en passant tout ton temps avec trois gars que tu vas le trouver, en tout cas! » lui répète sa mère.  C’est que Marine, son ex Laurent, son coloc Jeff et leur meilleur ami Julien sont inséparables.  Ensemble, ils tâchent de naviguer dans les eaux troubles de la trentaine, de devenir de vrais adultes et d’apprivoiser l’amour.

Mais ce qui semblait un jeu d’enfants autrefois l’est de moins en moins, et les gaffes d’aujourd’hui n’ont plus la légèreté de celles de leurs vingt ans.  Pourtant, ils continuent d’espérer, chacun à sa manière.  Et de rencontre en rencontre, d’homme en homme, au travers de mille situation qu’elle décrit comme étant du « véritable théâtre d’été », Marine persiste à croire qu’un jour elle prouvera à sa mère que contre l’amour on ne peut rien faire. »

Commentaire
Je l’avoue sans honte, j’avais adoré « Soutien-gorge rose et veston noir« , de Rafaële Germain » (qui sera adapté au cinéma, semble-t-il!  La bonne nouvelle du jour!).  C’est mon « chick lit » préféré et de loin.  Et voilà que l’auteure sort un nouveau roman, qui semble être tout à fait dans le même ton et que moi, je dois passer une journée entière dans des loges avec une gang de filles en raison d’un spectacle de baladi!  Il me fallait quelque chose de léger-qui-ne-demande-aucune-concentration pour passer le temps sinon j’allais virer folle!  Mon a-priori était très positif!

En fait, je ne suis pas bien difficile avec ce type de littérature.  Je demande trois choses:
1)  Un Homme avec un grand H (idéalement deux)
2)  Une héroïne plus folle que moi (bon, ok, quand même pas facile, celle-là!)
3)  Et surtout, SURTOUT:  Savoir après 20 pages avec qui l’héroïne-cinglée va finir et m’amuser le reste du temps à les voir s’empêtrer dans des situations pas possibles (et aussi baver devant l’Homme avec un grand H… mais ça, c’est une autre histoire!). 

Et dans ce cas-ci, bien que j’aie aimé une grande partie du livre… ÇA N’A PAS FINI COMME JE LE VOULAIS!  Et c’est assez pour me faire « babouner » comme un gros bébé pendant une bonne demi-heure!  Et non, je ne spoile rien du tout parce que je pense que la plupart des lectrices vont aimer la fin en question!  Mais pour ma part, je me suis sentie trahie!!! 🙂

Pourtant, ça commençait bien!  Un groupe de copains soudés depuis un bon moment, qui se disent tout et qui vivent comme des éternels adolescents dans un monde à part, ça ne pouvait que me plaire. Ceux qui me connaissent un peu « pour vrai » comprendront pourquoi!  (Un indice?  L’ex avec qui on est resté ami : check, le grand chum gay: check, les copains qui vont et qui viennent chez moi comme dans un moulin: check, l’espèce de bulle affectueuse pratiquement impénétrable: check… me manque juste un coloc!)  Plusieurs personnages m’ont beaucoup plu, malgré (et probablement à cause de) leur côté un peu caricatural et les situations abracadabrantes le sont réellement!  J’ai souri à de nombreux endroits et j’aime beaucoup la façon haute en couleurs de raconter les choses.  La complicité du petit groupe en est comique (ils font tous les mêmes commentaires)!  De plus, j’apprécie particulièrement les dialogues et les descriptions de petits détails (que certains trouveraient insignifiants) mais qui m’ont permis de voir la scène comme au théâtre.  J’aime ce genre d’écriture très visuelle.  Bon, ok, il y a des phrases que je suis pas parvenue à comprendre malgré tous mes efforts!  Mais le livre se lit quand même bien et on passe un bon moment.

En fait, j’ai passé un très bon moment pendant les 3/4 du roman, où j’étais enthousiaste.   Mais près un certain temps, j’ai commencé à trouver des longueurs et j’avais hâte de voir où ça s’en allait.  Et comme ce « chick lit » ne finit pas comme je l’aurais voulu, je garde un souvenir assez mitigé du roman, malgré que j’en aie apprécié une bonne partie.  J’ai déjà dit que j’étais bizarre?? 

6,5/10

(40 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Venise

    Tu sais, Karine, mon fils de 23 ans m’a refilé « Soutien-gorge rose et veston noir », me disant ; « Je ne suis vraiment pas sûre que tu vas aimer mais j’aimerais avoir ton avis ». Il sait comment me prendre mon garçon. Je l’ai lu avec beaucoup de plaisir et de surprise. Pourquoi ne faudrait-il pas aimer ce genre de littérature légère mais bien faite (l’histoire est très bien ficelée)? Je ne boude jamais une bonne comédie légère au cinéma et il en est de même pour la lecture. Ceci dit, bravo pour ton timing, Karine ! Je ferme mon téléviseur sur Rafaële Germain à Tout le monde en parle et je salive déjà à son « Gin tonic et concombre » mais je suis un peu déçue que tu sois déçue … Malgré tout, je pense que je ne pourrais pas résister et je vais l’acheter. Pour mon fils, bien sûr, pour mon fils 😉

  2. Karine

    Venise: Et moi aussi, je suis déçue d’être déçue!!! Mais mes attentes étaient tellement élevées que c’était inévitables, presque! Tu sais, je n’ai pas honte de lire des trucs léger-léger de temps en temps. J’aime ça, ça me fait sourire et passer un bon moment! Je ne savais pas que Rafaelle Germain avait passé à « Tout le monde en parle »… c’était intéressant?? Et je l’ai quand même lu au complet dans la journée… ça doit vouloir dire que le livre m’a intéressée!

  3. Stéphanie

    j’aime bien le titre en tous cas, mais je vais noté « soutien goge rose et veston noir », même si j’ai déjà quelques chick lit qui m’attendent dans ma bibliothèque… oui je sais c’est pathologique 🙂

  4. Joelle

    J’ai Soutien-gorge rose et veston noir dans ma LAL depuis un bon moment ! Je voulais l’acheter lors de mon passage au Québec mais mon chéri trouvait qu’on avait suffisamment de livres à ramener (environ un gros gros sac de sport/voyage) ! Snif ! Et je note ce nouveau titre … histoire de voir si je serai ou non satisfaite par la fin du roman 😉

  5. Gambadou

    Ca fait deux fois que je vois dans des blogs le mot « chick lit », je suis un peu à la masse, ça veut dire quoi au juste ?

  6. yueyin

    Chick lit québécoise, chouette, je vais mettre ça sur ma liste de l’été (ou le précédent on verra ;-))… Je me suis promis de ramener un tas de livres :-)))

  7. goelen

    je n’ai toujours pas tenté la chick litt et je ne sais pas trop si je vais tenter. J’hésite encore…

  8. monbricabrac

    Non, je te comprends. j’ai déjà été en colère juste à cause de la fin d’un livre.Tu fais de la danse orientale?

  9. Pimpi

    Moi, c’est tout pareil que beaucoup de gens…. je ne résiste jamais à un bon roman de chick lit… et de la chick lit québecoise en plus, que demander de mieux ! Je note Soutien-gorge rose et veston noir puisque tu dis que c’est celui que tu préfères (j’ai assez confiance en tes goûts) et je l’achèterai quand je serais installée à Montréal (eh oui, dans pas longtemps, je quitte la France pour venir m’installer chez toi avec ma moitié !)

  10. Karine

    Stéphanie: J’ai tellement aimé « Soutien-gorge rose et veston noir » que c’est certain que je te le conseille, chick lit ou pas chick lit! Antoine *soupir* !!!! Et quant au patho… je compatis sincèrement!!! Joelle: Bien hâte de voir aussi ce que d’autres lectrices vont passer de cette fameuse fin. Si « Soutien-gorge rose » pouvait sortir en poche aussi… ça simplifierait les choses!! Gambadou: De la « chick lit » c’est de la « littérature de filles ». Le genre léger-léger, histoire d’amour, où l’on ne parle pratiquement que de trucs fille-fille. Par exemple : le journal de Bridget Jones, l’accro du shopping, etc! Yueyin: Et moi, même chose mais l’inverse!. Je compte laisser plein de place dans mes bagages pour ramener des bouquins de France, introuvables ou le double du prix ici! J’ai aimé mieux le premier mais celui-ci n’est quand même pas mauvais non plus! Goelen: Je n’aime pas toute la chick lit. J’ai été incapable de lire l’accro du shopping (ça parle sans arrêt d’argent et c’est un sujet que je n’aime pas du tout) alors que plein de gens ont adoré. Mais j’en ai aimé plusieurs, ça me détend! Monbricabrac: Sérieux, j’étais vraiment, vraiment insultée! Et oui, je vais de la danse orientale ainsi que de la danse gitane. On va laisser faire la photo en costume de baladi, par contre, si ça ne vous dérange pas!!! 😉 C’est assez révélateur, on va dire! Pimpi: Tu viens t’installer à Montréal? J’espère que tu aimeras la vie là-bas! Si tu aimes la chick lit, je ne peux que te conseiller « Soutien-gorge rose et veston noir ». Bon échantillon de langage québécois, aussi!!! 🙂

  11. Choupynette

    Bizarre, vous avez dit bizarre…!!! la chick litt n’est pas ma tasse de thé. J’étais très fleur bleue, plus jeune, et là, aprs avoir lu du Isabel Wolff et co, je ne suis pas plus enthousiasmé que cela. Sinon, à propos de Trauma, ma critique est plus mitigée que celle de Goelen, parce que j’ai lu déjà ce genre de livres, et que donc, je suis beaucoup plus critique. Mais c’est pas mal, en soi…j ene sais pas si je t’aide à faire ton choix là.. ;o)

  12. Allie

    Je n’ai rien contre la chick litt, mais je suis difficile… J’aime bien Isabel Wolff. J’ai aimé « Le diable s’habille en Prada ». Mais je ne pense pas lire Rafaele Germain. Elle m’exaspère au possible cette fille-là et le fait que tout le monde se lance sur ses livres quand ils sortent, ça me rebute…

  13. Justine

    Ahhh je sais pas, mais moi j’ai bien aimé tout de même… Mais je suis un peu d’accord avec toi concernant la fin… En tout cas, j’ai écrit plus en détails ce que j’en pensais 😉

  14. Karine

    Choupynette: Ce n’est pas le type de littérature que je préfère mais des fois j’aime bien me plonger dans ce type de livre! Ca change et ça fait rêver, ces histoires impossibles. Quant à Trauma, vu que je connais peu les polars, je vais le garder noter! Je n’en ai pas vu tant d’autres que ça! Allie: Je ne connais pas du tout Isabel Wolff… je vais aller fouiner! Quant à Rafaelle Germain, je n’ai aucune idée de ce qu’elle fait en dehors de ces deux romans. C’est certain que ses livres sont très populaires mais bon, je risque de continuer à les acheter pareil!!! Justine: Je vais aller lire ton billet! Ce n’est pas que je n’ai pas apprécié ma lecture mais la mautadite fin… grrrr… j’en ai inventé une autre qui me plaît davantage!

  15. Venise

    Karine, pour répondre à ta question de Rafaëlle à TLMENP. Eh bien, désolé pour toi, elle valait le détour ! Elle est comme ses personnages les plus décontractées de son roman. Tellement d’auto-dérision, affranchie d’une manière charmante et d’une féminité qui s’assume. Une fille frondeuse qui a confiance en elle, mais pas chiante pour un sou. Plus reconnaissante que chiante. Comme je reçois un avis m’annonçant les invités à chaque semaine et qu’il y a un auteur à chaque semaine, avoir su que tu l’aimais, je t’aurais averti de sa visite. Et en passant, Le « Laurent » de son livre est très inspiré de son chum Pierre Brassard et elle ne s’en cache pas !

  16. Karine

    Venise: Dommage j’aurais bien aimé la voir! Mais bon, je peux peut-être voir si mes parents ne l’auraient pas sur leur machine-quui-enregistre-tout! C’est quand même dans les probabilités! Je ne suis pas étonnée qu’elle ait un bon sens de l’auto-dérision, avec ce qu’elle écrit!

  17. Charlie Bobine

    Je ne savais pas qu’elle était encore avec Pierre Brassard?! J’ai manqué le début de son entrevue à Tout le monde en parle… mais bof, si j’ai passé un très bon moment avec «Soutien-rose et veston noir», avant même de lire ton avis il y avait une petite voix en moi qui me disait de passer pour son nouveau. Et là? Hum. Ça n’a pas fait remonter sa cote!! Si je tombe dessus à la biblio, d’accord… mais sans plus…

  18. Karine

    Charlie Bobine: Je ne savais pas tout court qu’elle était avec Pierre Brassard! JE suis teeeeellement jet set!!!! Mais mon opinion n’est qu’une opinion parmi tant d’autres. Justine a une bien meilleure impression que moi!

  19. Jules

    As-tu vu l’auteure hier soir à Tout le monde en parle? Elle est sympa je pense et disons qu’elle baigne dans le showbizz depuis longtemps papa, mon oncle, etc Je pense que même poche elle sera publiée de toute façon!!

  20. Karine

    Jules: Hé non… hier soir, j’étais en train de me donner en spectacle! Pas de tout le monde en parle, donc! Je ne trouve pas ça poche, par contre. J’aime bien son style, ses drôles de personnages qui me rappellent parfois (ok, souvent) quelqu’un!

  21. Marie

    Comment? Qu’est-ce que je lis? ) Un Homme avec un grand H (idéalement deux) 2) Une héroïne plus folle que moi (bon, ok, quand même pas facile, celle-là!) 3) Et surtout, SURTOUT: Savoir après 20 pages avec qui l’héroïne-cinglée va finir et m’amuser le reste du temps à les voir s’empêtrer dans des situations pas possibles (et aussi baver devant l’Homme avec un grand H… mais ça, c’est une autre histoire!). Alors j’ai ce qu'(il faut! « Nimes-Santiago » de Maïté Bernard. Ca a été classé en polar mais franchement c’est de la chick’ lit’ pur jus! Plein de bonne humeur et d’énergie, avec une première page hilarante où l’héroïne, Chloé, liste « ce qui est sexy dans la vie » Marie.

  22. Karine

    Marie: S’il y a un Homme avec un grand H… ça risque de me tenter dans une phase plus légère comme celle où je suis présentement! Je vais noter et voir si je trouve!

  23. anjelica

    je dénonce, je pense que c’est la faute à Flo mais je bave moins devant les H… désormais dans mes lectures 🙁 Il n’en reste néanmoins que ce genre de lectures de temps en temps cela fait du bien 🙂 et puis j’aime bcp la couverture du livre !

  24. Karine

    Anjelica: Et moi je suis curieuse… pourquoi la faute à Flo??? 😉

  25. Grominou

    Quant à moi, j’avais plus ou moins aimé son premier, donc je crois que vais passer mon tour! Et pourtant je ne crache pas sur la chick-lit, j’ai adoré Bridget Jones…

  26. Karine

    Grominou: Moi aussi j’ai beaucoup aimé Bridget Jones; elle est tordante! Je crois que ça dépend des goûts, en fait… j’ai aimé le premier parce que je retrouvais beaucoup d’éléments assez familiers (bon, ok, je n’ai pas de jamaicain drag-queen de 7 pieds dans mon entourage!) et la mise en place du second m’a plu aussi… juste la fin!!! 😉

  27. belledenuit

    Tu me donnes envie de le lire celui là. Et un de plus dans ma LAL grâce à toi Karine 🙂

  28. Karine

    Belledenuit: Ces fameuses LAL!!! J’espère que tu trouveras et aimeras!

  29. Cécile

    Je note parce que je suis intriguée par la fin… :-p

  30. Karine

    Cécile: J’ai quand même trouvé ça bien pour le genre (j’aime beaucoup la façon dont l’auteure décrit le quotidien)! Et… tu me diras ce que tu as pensé de la fameuse fin!!!!

  31. Caroline

    Lu pas aimé du tout tout… Pourtant j’avais adoré son 1er livre… Dommage, j’aime bien la chick lit au printemps : – ( Mais là ça traîne en longueur, les personnages sont toujours pactés et ils sacrent tout le temps : ça devient pénible et vulgaire à la longue… C’est lourd alors que j’attendais et je voulais du léger !

  32. Karine

    Caroline: Sans avoir vraiment pas aimé (pendant les trois quarts du livre, j’ai quand même bien aimé!), j’ai été aussi un peu déçue. Comme toi, j’avais adoré le premier… et je ne crache jamais sur un peu de chick lit, surtout au printemps!

  33. amiedeplume

    D’accord avec Caroline : Je n’ai pas aimé du tout, alors que j’avais beaucoup aimé son premier livre…

  34. Karine

    Amiedeplume: C’est toujours décevant quand on n’accroche pas à un livre alors qu’on avait des attentes… Ma préférence va définitivement au premier!

  35. Ninile

    Je n’en reviens pas que ce livre a pu être édité. C’est absolument fade et sans intérêt. Ce sont les « potinages » d’une fille de 30 ans qui a des réflexions digne d’une fille de 16 ans. Surtout, il ne se passe rien du tout dans ce livre, le personnage principale embrasse son colocataire et ensuite en parle pendant 8 chapitre : « Mais pourquoi avons nous fait ça ? Je ne sais pas comment je dois me sentir. Qu’est-ce que tu en penses toi ?  » et donc, elle a ce genre de conversation avec ses amis dans un café, chez elle, à son travail, par courriel… et ce TOUT LE LONG du livre. Si seulement l’écriture était drôle ou captivante, mais non. C’est clair que la madame a pu être édité à cause de son petit papa ou de sa notoriété car c’est absolument, mais absolument ennuyant

  36. Karine :)

    Ninile: Je n’ai pas vraiment aimé ce livre mais je crois que vous, vous avez détesté! Pour ma part, j’aime bien la façon dont Rafaelle Germain raconte ses histoires… ça n’a rien de transcendant comme écriture mais j’aime ce côté visuel et détaillé (avec plusieurs détails, qui, je l’avoue, ne servent absolument à rien. Mais ça, c’est moi). Toutefois, d’accord avec les longueurs, les répétitions et un moment donné, on a hâte que ça finisse… du moins, moi. Par contre une bonne amie a beaucoup aimé… comme de quoi les goûts sont bien différents.

  37. Mathilde

    Je me sens moins seule! Moi aussi à la fin j’me suis dit « merde! ». Sauf que, comme me l’a fait remarquer mon amie, si la fin avait été comme on le souhaitait, ça aurait été la copie conforme de Soutien-gorge rose et veston noir! Un bon livre malgré tout, mais que justement je trouve un peu trop semblable au premier pour l’apprécier à un même niveau.

    1. Karine :)

      Mathilde: On m’a fait exactement la même réflexion et j’admets que c’est vrai.  Mais bon, quand le début est tellement semblable, j’aurais voulu une fin qui se ressemble aussi! 

  38. Laura

    J’ai aussi moins apprécié celui-ci que son premier. Je n’ai rien contre les sacres, mais j’ai trouvé qu’il y en avait trop… Et puis, bon, je l’avoue, ce n’est pas avec celui-ci que je voulais qu’elle finisse ! Probable qu’on pense au même.

     

    Mais j’ai tout de même passé un excellent moment de lecture, avec des personnages haut en couleur et fort attachants !

    1. Karine :)

      Laura: Yep, voilà.  Un roman de chick litt qui ne finit pas comme je ne le voudrais, impossible for me. Mais oui, en gros, j’ai quand même beaucoup aimé en général.  Un peu trop de sacres mais quand même un humour qui me plaît.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils