«

»

Mar 23 2008

Photo du profil de Karine:)

L’enchanteur et illustrissime gâteau café-café d’Irina Sasson – Joelle Tiano

gateau.jpg Résumé coup-de-coeur.gif
« À presque 101 ans, très loin de là où elle est née, Irina Sasson entretient chaque matin sa mémoire en récitant, dans les sept langues que sa destinée l’a amenée à parler, la recette du fameux gâteau café-café qui lui a valu le succès que l’on sait dans la colonie européenne de Batenda.

Surgissent alors les jours incandescents de sa vie.  Des jours qui n’ont rien perdu de leur douceur ni de leur éclat, ni de leur douleur non plus.  Et sans doute, dût-elle vivre cent ans encore, et sa mémoire s’effilocher chaque jour un peu plus, ils resteraient longtemps en elle, noyaux rebelles à l’oubli…  Ce jour-là, venue du nord du Continent, sa petite fille est à son chevet.  Pour une raison précise. »

Commentaire
Je crois que tout le monde a lu ce livre, sur les blogs!  Ça m’étonnerait donc d’apporter quelque chose de nouveau.  Toutefois, je me devais de parler de ce livre car sa lecture a été pour moi une délicieuse parenthèse douce-amère dans cette journée de tempête.  Ce livre, c’est l’histoire d’Irina, né dans les Balkans et partie de Paris où elle a laissé jeunesse et famille, pour Batenda, le temps que la guerre finisse.  Batenda est finalement devenu sa maison. 

Le temps qui passe, s’écoule, tout doucement, rythmé par des moments forts, doux, tristes, poignants, tissés en semble par le fil que représente le gâteau café-café, confectionné à tous les moments marquants de sa vie.  Et c’est cette recette, récitée chaque jour telle une invocation, qui ramène à Irina quelques bribes de sa vie, trop fortes pour être oubliées.

J’ai ressenti la brise du fleuve, l’odeur des lambris et du café, j’ai vu la cité perdue de Madruche envahie par la végétation, j’ai ressenti les émois du premier amour romantique ainsi que l’attachement qui a lié Irina à son mari, choisi pour elle.  

Et Susan, sa petite fille, à l’écoute pendant que la recette tente de se frayer un chemin à travers le temps, tient avec elle un dialogue intérieur, comme si leurs pensées parcouraient les mêmes chemins…  c’est vraiment un joli moment de lecture.  

Sauf que maintenant… j’ai le goût de manger du fameux gâteau café-café, dont je connais la recette par coeur, maintenant!  Et il y a problème parce que connaissant mes talents culinaires, c’est risqué!!!

9,5/10
    

(36 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Sophie

    Il faut absolument que je me procure ce livre. Et sur le blog de Florinette, j’ai appris ce que fait Joelle Tiano comme métier: comme nous! Allez, qui sait, un jour nous écririons un magnifique roman!

  2. Karine

    Sophie: Je ne savais pas du tout pour le métier de Joelle Tiano!!! Très intéressant à savoir! Bon, je n’ai pas le talent pour écrire… mais bien contente qu’une consoeur ait écrit quelque chose d’aussi beau!

  3. Stéphanie

    pour la gâteau café-café, commence une négociation avec Chiffonette pour le gouter cet été 🙂

  4. fashion victim

    Stéphanie m’ôte les mots du clavier! :))

  5. Lilly

    Et non, je ne l’ai pas lu moi ! En fait, il ne me tentait pas du tout. Je déteste tout ce qui est au café, mais finalement il me dit bien…

  6. bladelor

    Je suis ravie que tu aies aimé. Pour moi aussi cela a été un coup de coeur. Comme tu dis, on ressent ce livre.

  7. Anne

    Pourquoi ne pas imaginer que cette recette puisse être le révélateur de tes talents culinaires cachés?

  8. Karine

    Stéphanie et Fashion: Miam… ça s’annonce bien, alors!!! 🙂 Lilly: Le gâteau café est plutôt un symbole… j’ai vraiment passé un bon moment! Bladelor: C’est réellement un livre tout en sensations… très beau coup de coeur pour moi aussi! Anne: Le fait qu’il n’y ait pas de cuisson impliquée pourrait être rassurant, en effet… par contre, tu n’as pas idée du champ de bataille que je peux créer avec une mixette!!! 🙂

  9. Lune de pluie

    Tout le monde a lu ce livre? Pas moi! 😉 J’en prends note.

  10. cathulu

    Mais qui n’a pas aimé ce livre ? !!! Joyeuses Pâques, Karine !

  11. Joelle

    Et bien non, tout le monde sur les blogs ne l’a pas lu … vu que c’est le cas pour moi ! Il n’est pas à la biblio mais il est au moins noté dans ma LAL 🙂

  12. valdebaz

    Je lis bien entre les lignes ? tu viendrais à Paris ? Je veux bien t’accompagner pour la dégustation alors ! Chouette lecture ! Bises chocolatées ! c’est plutôt la tendance aujourd’hui …

  13. Karine

    Lune de Pluie: Je crois que c’est quelque chose que tu aimerais bien! Plus gai que tes lectures challengiennes!!! Cathulu: J’ai lu énormément de commentaires positifs, en effet!!! Joyeuses Pâques! Joelle: Ca vaut la peine d’être noté, je te jure! Une belle petite parenthèse qui parle de temps qui passe. Valdebaz: Je sens que plusieurs m’accompagneront dans cette dégustation si la campagne de négociations est fructueuse!!! Joyeuses Pâques!

  14. Nélimuse

    Joyeuses Pâques à toi aussi Karine! Dis donc, ce livre, il aurait pas envie de voyager? (que je suis subtile)!

  15. Karine

    Nélimuse: Bonne idée… ce livre pourrait avoir un goût soudain de faire un tour du Québec! Envoie-moi ton adresse postale par le formulaire de contact et je l’envoie en visite chez toi! 😉 Il n’est pas facile à trouver au Québec!

  16. Ys

    Je ne l’ai pas lu non plus alors merci pour ce billet et joyeuses Pâques

  17. Emeraude

    Je dis comme Stéphanie et Fashion : tu pourras goûter celui de chiffonnette, exquis ! 🙂

  18. Karine

    Ys: Joyeuses Pâques à toi aussi!

  19. Karine

    Emeraude: Je vais donc me croiser les doigts!!! Ca semble réellement exquis, en effet!!!

  20. Nélimuse

    KARINE!!! AAARGGGHH! MON ADRESSE POSTALE APPARAÎT SUR TON SITE! PEUX-TU L’EFFACER? FINALEMENT, JE SUIS BLONDE PARCE QUE JE N’AI PAS COMPRIS OU JE DEVAIS T’ÉCRIRE! AU SECOURS!!!

  21. Karine

    Nélimuse: J’ai pris ton adresse en note… et j’ai enlevé le commentaire!!! 😉 Je laisse ton appel au secours parce qu’il m’a franchement fait éclater de rire… et comprenant ta détresse (je serais aussi en panique!!!) j’ai fait un coup vite pour tout effacer! J’irai à la poste mardi!!

  22. Nélimuse

    Je sens ici comme une intervention divine! Merci! 😉

  23. Monsieur Sylire

    Je suis en train de le lire. J’aime beaucoup !

  24. Nélimuse

    C’est bien, il y a maintenant des « monsieur unetelle », les conjoints des blogueuses, qui postent des commentaires! Par contre, je ne crois pas que « Monsieur » Nélimuse postera un jour, car il est plus livres « utiles » que romans!

  25. Karine

    Sylire (ou Monsieur Sylire): Je ne suis pas surprise que tu aimes! Nélimuse: Oups, je n’avais pas remarqué!! J’avais lu « Sylire » et je ne me suis pas posé de questions!

  26. Florinette

    J’ai adoré lire ce livre qui, au-delà de la recette café-café, se déguste réellement ! ;-))

  27. Karine

    Florinette: Je suis tout à fait d’accord avec toi! Un régal!

  28. Sylire

    En fait Monsieur Sylire a répondu à une blogueuse et j’ai oublié de rectifier par la suite dans tous mes com’ d’une journée sont signé Monsieur Sylire (MDR !)

  29. arlette

    Plusieurs en ont fait une bonne critique ! Il faudrait que je le lise un jour !

  30. Karine

    Sylire: J’ai fait ça aussi il y a quelqeus mois quand un copain était chez moi et s’amusait à écrire des stupidités sur mon blog… j,ai répondu avec son nom une bonne demi-journée ailleurs!!! Arlette: Ca en vaut vraiment la peine… je crois que tu aimerais bien!

  31. sylvie

    encore un billet sur ce fichu bouquin! il me fait très envie, il est dans ma lal depuis longtemps, et je suis infichue de l’avoir dans ma pal… bon ça viendré, c’est sûr!

  32. Karine

    Sylvie: Les bloggueuses se sont donné le mot, n’est-ce pas! Et comme je l’ai envoyé à Nélimuse (parce que très difficile à trouver au Québec)… il risque d’avoir un autre billet assez bientôt!

  33. Lucile

    Pas lu non plus, mais ton billet me fait envie! C’est noté! 🙂

  34. Karine

    Lucile: C’est un vrai moment de douceur que ce roman. J’ai adoré!

  35. sylvie

    et bien non, moi je ne l’avais pas encore lu! mais ça y est, moustafette me l’a envoyé, et j’ai adoré, et je veux aussi confectionner ce gâteau et y gouter!!

  36. Karine

    Sylvie: C’est difficile d’y résister, n’est-ce pas, à ce livre et à ce gâteau!! J’irai lire ton billet ce soir, à mon retour chez moi! Ma pause n’est pas assez longue pour faire le tour des blogs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils