«

»

Mar 21 2008

Photo du profil de Karine:)

La danse de l’esquive – Émilie C. Lévesque

danse-de-l-esquive.jpg Résumé
« Le clavardage était pour moi le moyen idéal pour communiquer, bien à l’abri derrière mon écran, jouant à être celle que je voulais être.   L’ordinaire Sarah devenait alors la flamboyante Bianca, l’artiste, la séductrice.  Un soir, j’ai même osé être Bianca, glissant ce prénom d’emprunt à l’oreille d’un beau gars dans un bar.  C’est là que tout a commencé. 

Au début, ce n’était qu’un jeu.  Bianca était un rôle, un accessoire de ma penderie, comme la robe rouge passion que j’enfilais à l’occasion.  Le jeu est devenu plus sérieux et Bianca, mon pendant sexuel.  Il y a aussi eu Florence, celle qui me gardait les pieds sur terre, qui m,aura aidée à reprendre le contrôle de ma partie raisonnable. 

Mais à trop vouloir esquiver ceux qui m’aimaient, à laisser tout la place à celles que je n’étais pas, le danger était là, bien tapi et prêt à me dévorer vivante… »

Commentaire
Quand j’ai ouvert ce roman, je croyais que j’entrais dans une histoire ayant le net comme toile de fond.   Ayant vu de drôles de choses et de méchants numéros sur cette charmante toile, je croyais donc que j’aurais affaire à une fille qui jouait sur le net à être quelqu’un d’autre (je lis toujours bien distraitement les quatrièmes de couverture!) et qui se retrouvait empêtrée dans ses histoires.    Finalement, ce n’est pas du tout ça; on ne parle que brièvement des salles de « chat »  et on se transpose très rapidement dans la vie réelle de Sarah, 19 ans, qui ne sait pas trop qui elle est mais qui croit, en fait qu’elle n’est pas.  Pas intéressante, pas flamboyante, pas importante.  Elle mène une vie sans éclat jusqu’à ce qu’elle décide de devenir, le temps d’une soirée, Bianca.  Dans la peau de ce personnage, elle ose, elle séduit.  C’était au départ un jeu… et soudain ce ne l’est plus… Sarah a perdu le contrôle de ses alter-ego.  

J’ai beaucoup aimé cette lecture même si Sarah est quand même un personnage assez éloigné de moi (avouons que j’ai quelques années de plus qu’elle et que j’ai eu plus de temps pour faire plus ample connaissance avec moi-même!!!) qui ne sait pas trop où elle va et qui choisit d’être quelqu’un d’autre pour se sentir vivante. J’ai été touchée par la détresse de Sarah, par ses tentatives maladroites pour être.  J’ai aussi pu ressentir l’impuissance de Martin qui veut tellement l’aider mais qui ne sait absolument pas comment s’y prendre.   On se demande comment elle a pu en arriver là… mais ne se pose-t-on pas cette question pour toutes les dépendances?  Où se situait le point de non retour?

L’écriture est simple, les phrases courtes, ce qui correspond bien à la forme du roman, raconté au « je » par Sarah.  On ressent à travers les mots tour à tour l’ennui, la panique, le contentement, la perte de contrôle, la rationnalisation, la chute.  J’ai beaucoup aimé.  

Et suite à la lecture, je ne sais trop si Sarah finit par accepter de qu’elle est où si elle accepte plutôt de n’être pas…  J’ai passé un très bon moment avec ce roman!

8/10

(22 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. MalloryPark

    salut! contente que tu es aimée. Moi j’ai adoré lorsque j’ai lu. Ça été une belle découverte. Probablement, parce que je me suis un peu retrouvée dans le personnage de Sarah. 😉

  2. Stéphanie

    il me semble avoir lu un avis un peu moins enthousiaste sur ce livre (ne me demande pas où, je n’ai malheureusement pas la mémoire de Fashion 🙂 suis contente de lire un avis positif en tous cas, car le sujet me tente vraiment je note pour plus tard, j’ai de la lecture en ce moment 🙂

  3. Grominou

    Ça a l’air intéressant, mais quelle page couverture!! J’aurais honte de lire ça dans le métro, on dirait du Danielle Steele! 😉

  4. fashion victim

    Ah bon Stéphanie, tu as déjà lu une critique de ce bouquin ? Je ne le connaissais pas du tout. C’est vrai que la couv’ est moche mais ce que tu en dis donne envie : notons, notons, ça ne peut pas faire de mal! :)))

  5. Emeraude

    moi aussi, comme Stéphanie, j’ai l’impression d’avoir déjà lu une critique sur ce bouquin… mais peut être plus positif parce qu’il me semble l’avoir noté. Mais où ? Peut être chez Allie ?? et pourtant, ce que tu en dis ne me tente que moyen..

  6. Florinette

    C’est la première fois que j’entends parler de ce livre et ce que tu en dis est bien tentant malgré une couverture pas très attirante !! 😉

  7. Anne

    Le temps d’une soirée jouer à être une autre, même après 19 ans ça fait fantasmer. Par contre, la maturité* sert à comprendre que ce pourrait être dangeureux. Pour ce thème je note tout de suite. *quel joli mot pour ressembler « un peu de vieillesse »;-)))

  8. Pimpi

    Ca a l’air bien tentant ! Qui n’a pas eu envie un jour d’être une autre, bien différente de celle qu’on est ! En tout cas, je note !

  9. Joelle

    Moi aussi, j’ai vu un billet sur ce livre quelque part mais où ??? je ne sais pas ! Sûrement au même endroit que les autres ! mdr ! Je l’avais rajouté à ma LAL à cette époque mais il faut vraiment que je rajoute une case « noté chez … » dans cette LAL !

  10. Karine

    Mallory: Je me souviens que tu avais adoré… je n’ai pas eu le même enthousiasme que toi (probablement parce que Sarah est à mille lieues de moi) mais j’ai tout de même passé un bon moment. Stéphanie: Probablement chez Allie, qui avait aimé sans être passionnée, du moins c’est ce que j’ai ressenti à la lecture de son billet (ici: http://biblioallie.canalblog.com/archives/2007/09/14/6210027.html ) Le sujet est différent, c’est très accessible, j’ai bien apprécié! Grominou: Ce n’est pas le genre de couverture que je préfère moi non plus… mais la fameuse robe rouge est quand même significative dans le roman. Fashion: Malgré ta pile à lire gargantuesque, tu continues à noter, toi??? Incorrigible!!! 😉 Emeraude: Tu as pu voir la critique chez Allie, ou encore chez Mallory. Quant à être tentée… s’il fallait être tentée par tout, on serait mal pris!!! Florinette: C’est – je crois – le premier roman d’une auteure québécoise. C’est prometteur selon moi. Je la relirai certainement. Anne: C’est ce que j’ai aimé dans le thème aussi. Des fois, on aimerait bien se débarrasser de quelques une de nos caractéristiques qu’on apprécie moins, le temps d’une soirée… Bon, j’en suis totalement incapable, mais ça c’est autre chose!!! 😉 Mais j’ai trouvé ça vraiment intéressant. Pimpi: Selon moi, le livre vaut la peine d’être lu… ça fait réfléchir! Et ça doit certainement tenter beaucoup de gens, si l’on en croit le nombre de « fausses » personnes sur le net!! Ca doit répondre à un besoin en quelque part!!! Joelle: J’avais commencé cette case dans ma LAL mais je ne suis pas très assidue malheureusement!!! Je suis toujours bien embêtée quand je veux m’en rappeler!!!

  11. Allie

    Je garde un bon souvenir de ce livre même si Sarah est à des lieues de ce que je suis! Mais je relierai cette auteure, si elle publie à nouveau! Je trouve que c’est un très bon premier roman.

  12. Karine

    Allie: Je trouve aussi que c’est très prometteur et je garderai aussi un bon souvenir. Sarah ne me ressemble pas vraiment mais je suis tout de même parvenue à ressentir son mal-être.

  13. arlette

    Il semble que le sujet peut me plaire , aussi je le note ! Bon week end

  14. Karine

    Arlette: C’est un sujet différent, en effet… j’espère que ça te plaira!

  15. GeishaNellie

    Si vous avez aimé ce livre, je vous invite à le dire à l’auteure même grâce à son blog littéraire. http://journaldemeslectures.blogspot.com/

  16. Karine

    GeishaNellie: C’est complètement fou, je visite ce blog à l’occasion et je n’avais jamais fait le lien!!! Ca m’intimide un peu d’avertir une auteure que j’ai lu son livre… si elle passe par ici, elle le verra 🙂

  17. Cécile

    Je rajoute à ma LAL, ta critique me plait beaucoup.

  18. Émilie C. Lévesque

    Je passe ici, et j’ai lu ta (vos) critique. Je te remercie, ça fait toujours très plaisir d’avoir des commentaires des lecteurs, ce que la magie d’Internet permet joyeusement. Je me suis permise de copier ta critique sur mon blog d’auteure (dont j’ai mis le lien ici), pour permettre à d’autres de profiter de ton commentaire. J’ai évidemment mis un lien vers ton blog :-)) Je trouve intéressant d’avoir vos opinions et réactions sur la page couverture et j’avoue être surprise, j’adore cette couverture, elle a du chien, de la gueule, elle est provocante et elle représente tellement bien le livre!!

  19. Karine

    Cécile: J’ai beaucoup aimé… c’est un thème différent! Emilie C. Lévesque: Merci beaucoup d’être passée! Ca me fait toujours bizarre (et plaisir) de savoir que l’auteure a lu ce que j’ai ressenti à la suite de la lecture de son roman! La magie d’internet, comme tu dis! Quant à la page couverture, comme j’ai mentionné plus haut, je la trouve très significative par rapport au texte. Je crois que de façon générale – et ici je parle pour moi, ce n’est qu’une question de goût personnel – j’aime seulement moins les couvertures avec des photos d’humains dessus!

  20. amiedeplume

    Un excellent livre!

  21. amiedeplume

    Un excellent livre!

  22. Karine:)

    Amiedeplume: J’ai aimé aussi!  Ca vaut la peine d’être découvert!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils