«

»

Oct 19 2007

Photo du profil de Karine:)

Sur la route – Jack Kerouac

Sur-la-route.jpg Résumé

  « Un gars de l’Ouest, de la race solaire, tel était Dean. Ma tante avait beau me mettre en garde contre les histoires que j’aurais avec lui, j’allais entendre l’appel d’une vie neuve, voir un horizon neuf, me fier à tout ça en pleine jeunesse; et si je devais avoir quelques ennuis, si même Dean devait ne plus vouloir de moi pour copain et me laisser tomber, comme il le ferait plus tard, crevant de faim sur un trottoir ou sur un lit d’hôpital, qu’est-ce que cela pouvait me foutre?… Quelque part sur le chemin, je savais qu’il y aurait des filles, des visions, tout, quoi; quelque part sur le chemin on me tendrait la perle rare. »

Commentaire

Ce livre m’a laissé de drôles d’impressions…  On me l’avait présenté comme génial et j’ai eu pourtant beaucoup de difficulté à accrocher au départ.  Au final, je peux dire que j’ai bien aimé mais l’impression laissée ne m’a pas semblé impérissable.  Toutefois, après la lecture de ce livre j’ai été comme obsédée par l’idée de prendre congé pour quelques mois et de partir pour un « nowhere », sans contraintes, sans trop savoir où je vais, sans plan précis, me laissant porter au gré du moment..  Coïncidence??  Peut-être!

Le roman se passe dans les États-Unis des années 50 et on ressent partout dans le roman une contestation des valeurs, des façons de vivre et des limites imposées par l’époque.   J’y ai vu un roman sur la liberté, oui, mais également une critique sociale, une révolte profonde contre ce qui était alors le « bien ».   Les personnages rencontrés sont colorés, souvent rejetés de la société.  L’autre côté de la médaille.   

Mon problème avec ce livre: à part le personnage décalé de Dean Moriarty,  les autres personnes rencontrées ne m’ont pas vraiment touchée.  J’ai aimé l’aspect de l’amitié entre Sal et Dean, qui occupe une grand part du roman, mais j’ai eu de la difficulté à y croire réellement.  Ca a été long avant que j’y adhère.    Par contre, j’ai apprécié la fin, et aprèsavoir terminé le livre, je l’ai davantage apprécié… bizarre!

Donc, à mon avis (qui est contraire à celui de la plupart de mes copains qui ont adoré)… bien mais pas inoubliable.    J’ai même failli abandonné au tiers du livre.  J’ai accroché plus tard!

6,5/10

(16 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. MalloryPark

    je trouve que ça l’air intéressant comme roman. Je n’ai jamais lu un livre qui date d’une époque passée. J’ai envi de l’ajouter à ma liste et m’y faire ma propre idée.

  2. Karine

    En effet, c’est toujours préférable de se faire notre propre idée! Ce qui laisse quelqu’un indifférent pourra émerveiller une autre personne! Je n’ai pas détesté, ça m’a seulement pris du temps à embarquer!

  3. Marylou

    Mais voila, j’ai trouvé d’où venait ce trip soudain de road trip. 😉 Sans blague moi j’avais beaucoup aimé ce livre. Dommage que de nos jours plus personne ne conteste de cette façon.

  4. Karine

    En effet, peut-être que mon goût de « nowhere trip » part de ce livre… surtout que je l’ai lu dans cette période! Moi aussi j’apprécié cette partie « rejet des normes ». Ce sont les personnages qui m’ont moins accroché. Parfois, j’avais l’impression qu’ils rejetaient aussi les autres et les relations humaines… mais ce n’est que moi! 😉

  5. Lune de pluie

    Folio vient de sortir un coffret édition limitée de quelques oeuvres dont celle-ci + la biographie illustrée de l’auteur. Zut, j’aurais dû lire la critique plus tôt, je viens juste de l’offrir…

  6. Karine

    Lune de Pluie: Ne t’en fais pas trop, je connais beaucoup de personnes qui ont adoré! Ca ne reste qu’une opinion parmi tant d’autres!!!

  7. Francis

    Ce livre EST inoubliable, ou du moins, il DOIT l’être. C’est ce bouquin qui est à la base de toute la littérature moderne en amérique, aujourd’hui. C’est aussi ce livre qui est à la base du mouvement Beat, du mouvement Hippie, et de tout ce qui a suivit ensuite. Et si le livre vous paraît si « réaliste », c’est que tout ce qui est raconté, ce n’est pas de la fiction. C’est concrètement et précisement la vie de Jack Kerouac, ses 3 ans qui ont précédées l’écriture du roman. Sal Paradise, c’est Kerouac. Dean, c’est Neal Cassady, Carlo Marx, c’est Allen Ginsberg, et Old Bull Lee, c’est William S Burroughs. Et, autre fait intéressant à savoir lorsqu’on lit le livre: il a été écrit en 3 semaines. Sans dormir, sans manger, en continu, tappé sur un rouleau (pour ne pas s’arrêter pour changer les feuilles.) J’suis quand même d’accord qu’il y a des longueurs et des flous, mais il faut tout de même s’incliner devant l’importance de ce roman. Bonne lecture à tous. Et bon Road Trip, pour ceux qui s’en piqueront l’envie en lisant On the road.!

  8. Karine

    Francis: Merci pour les précisions quant au contexte du roman, je ne savais rien de tout ça et c’est intéressant. Probablement que l’avoir su avant, j’aurais vu le livre sous un autre angle. Je ne nie aucunement sa place dans la littérature et le rôle qu’il a joué. J’ai juste plus ou moins profité de ce moment de lecture! Chacun a ses propres inoubliables! 😉

  9. Violaine

    Je suis assez d’accord avec toi ; on m’avait dit énormément de bien de ce livre mais je l’ai apprécié sans plus. Il y a certains passages très beaux qui donnent envie de tout laisser en plan et de partir à l’aventure, mais ça manque de ce petit plus qui rendrait le livre magique. Finalement il y a pas mal de solitude dans ce livre, il faut croire que la liberté est à ce prix et que quelque part, il faut manquer d’attaches pour être capable de partir « sur la route ».

  10. Karine :)

    Violaine: Soit il faut manquer d’attaches soit il faut vouloir s’en libérer ou alors de les retrouver intactes à notre retour. Il m’a manqué aussi ce petit plus…

  11. Inès

    Beaucoup pensent la même chose et je me tâte…

    1. Karine :)

      Inès: Pour moi, en tout cas, ça n’a pas été marquant…

  12. amiedeplume

    Je n’ai pas accroché…

    1. Karine :)

      Amiedeplume: Ca a été moyen pour moi aussi…  Ca m’a donné le goût de partir dans un road trip mais bon, pas assez pour que je dise avoir vraiment aimé…

  13. Fabien

    Mon avis est exactement le même que le tien !

    Un bon livre, mais pas un chef d’oeuvre pour autant.

    1. Karine :)

      Fabien: J’en espérais plus, je crois.  🙂

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils