«

»

Oct 06 2007

Photo du profil de Karine:)

Never let me go (Auprès de moi toujours) – Kazuo Ishiguro

Never-let-me-go.jpg Résumé coup-de-coeur.gif  
 » Jadis, Kathy, Ruth et Tommy ont été élèves à Hailsham ; une école idyllique, nichée dans la campagne anglaise, où les enfants étaient protégés du monde extérieur et élevés dans l’idée qu’ils étaient des êtres à part, que leur bien-être personnel était essentiel, non seulement pour eux-mêmes, mais pour la société dans laquelle ils entreraient un jour. Mais pour quelle raison les avait-on réunis là ? Bien des années plus tard, Kathy s’autorise enfin à céder aux appels de la mémoire et tente de trouver un sens à leur passé commun. Une histoire d’une extraordinaire puissance, au fil de laquelle Kathy, Ruth et Tommy prennent peu à peu conscience que leur enfance apparemment heureuse n’a cessé de les hanter, au point de frelater leurs vies d’adultes. « 
 
Commentaire
 
J’ai eu un réel coup de cœur pour ce livre. Je n’avais jamais lu Ishiguro auparavant et je ne savais absolument pas à quoi m’attendre mais je suis entrée dans ce volume à pieds joints et j’ai savouré chaque minute de lecture. Il est très difficile de le commenter sans trop en dire, sans rien révéler. Un roman à ambiance, dont l’intrigue se passe dans un monde fictionnel… mais pas tant que ça.   J’ai adoré la plume de l’auteur, calme, tranquille, tout en racontant une histoire poignante. Bien que certaines choses quant aux relations entre les trois personnages principaux demeurent en suspens, on les ressent tout au long du roman. 
 
La lecture de ce livre m’a (comme souvent) menée à une certaine réflexion, principalement au sujet de ce qui n’est « pas » dans ce livre (pas facile d’exprimer tout ça sans nuire à l’histoire qui est révélée peu à peu dans le roman). L’attitude des personnages, cette acceptation de ce qui est imposé m’a fait réfléchir à notre attitude face aux routines, aux conventions. Et menant mes pensées sur un autre chemin, je me suis demandé : comment la civilisation aurait-elle réagi, si ce n’était pas de la fiction…   et j’ai essayé de ne pas me laisser tenter par la réponse réconfortante mais plutôt de prendre le temps d’y réfléchir. 
 
J’ai posé ce roman avec un drôle de sentiment, possiblement l’effet souhaité par l’auteur. Mais il demeure que j’ai adoré cette lecture prenante. Anecdote : je préfère le titre original en anglais (Never let me go) à celui de la version française… ça fait moins « eau de rose » et ce livre est tout sauf à l’eau de rose, selon mes critères! 
 
9,5/10

(24 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Lilly

    Salut ! Moi aussi j’ai adoré ce livre, ça a été un énorme coup de coeur. Il m’a habitée plusieurs jours après ma lecture. Sinon, j’adore le titre anglais moi aussi, je l’avais même mis dans mon billet. Ce qui est marrant, c’est que c’est exactement le contraire du titre français : « Auprès de moi toujours » et « Never let me go ».

  2. Karine

    En effet, le titre français une tout autre signification et une tout autre connotation!!! Si je n’avais pas lu et découvert en anglais, je pense que je n’aurais même pas pensé à lire ce livre… j’aurais eu peur de me retrouver face à quelque chose de vraiment « romance-à-l’eau-de-rose ». Mais je suis comme toi, ce livre m’a accompagnée durant plusieurs jours après l’avoir terminé. Vraiment marquant comme lecture! J’aime beaucoup ton site, soit dit en passant!!! 😉

  3. Malorie

    J’ai beaucoup appréciée ce roman que j’ai lu dès sa sortie en français. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’ai craquée sur l’écriture de l’écrivain.

  4. Karine

    Mallory: Pour moi aussi, ce fut un véritable coup de coeur que ce livre!!! Je suis présentement en recherche intensive d’autres livres de l’auteur en VO car son style m’a vraiment interpellée!

  5. saori

    alors pour moi ce livre a été ma révélation de l’année. Je lis énormément et je peux dire que ce livre fut un choc pour moi. C’est si subtil et si fort ! c’est bien simple depuis deux ans que je lis sans relâche je ne retiens qu’une poignée de livres m’ayant bouleversée à ce point: celui-ci, Le pays du dauphin vert d’Elizabeth Goudge et le choc Le mur invisible de Marlen Haushofer ! AH VIVE LA LECTURE 😉 « quand je pense à tous les livres qui me restent à lire, j’ai la certitude d’être encore heureux » Jules Renard

  6. Karine

    Saori: Moi aussi, ce fut une révélation, j’ai tout simplement adoré! Par contre, je ne connais pas les autres livres dont tu parles… je m’empresse donc de les noter!!! 🙂

  7. Fantômette

    Assurément, le titre anglais est meilleur. Mais le roman était très chouette !

  8. Karine

    Fantômette: Ce fut pour moi aussi un excellent moment de lecture. Je relirai bien Ishiguro un jour!

  9. rose

    Bonjour Karine, je viens de finir ce roman et je l’ai moi aussi adoré, pour la narration subtile et l’histoire bouleversante. Pour ta réflexion sur les conventions, je pense que l’école joue finalement un double rôle, elle les « élève » en les cultivant et elle les amène en même temps à accepter de n’être que des donneurs. PS : je préfère aussi le titre anglais mais le titre français a tout de même de la douceur et un peu de mystère.

  10. Karine

    Rose: C’est une lecture qui ne laisse pas indifférent, en effet… impossible de ne pas se questionner! Je vais voir ton billet! 🙂

  11. choupynette

    J’ai lu The remains of the day, et j’avais adoré. Le style de l’auteur, particulier, m’a beaucoup plus. Rien de sensationnel, pas de coups d’éclats, mais de la finesse, de la nuance, des non-dits… C’est rigolo, moi je ne trouve pas que le titre anglais soit moins « eau de rose »… !

  12. Karine :)

    Choupynette: Ce livre a été un gros coup de coeur. J’ai beaucoup aimé le style et l’histoire m’a vraiment remuée. Pour le titre, je pense que je suis toujours plus indulgente avec les titres en anglais!!! 🙂

  13. la nymphette

    Le fait d’avoir mis le titre anglais m’a piégé… ainsi que cette très belle couverture. Jusqu’à maintenant aucun critique de ce roman n’avait retenu mon attention, et maintenant, me voilà avec un roman à ajouter à ma LOOONGUE liste! 🙂

  14. Karine :)

    La nymphette: Ca a été un gros, gros coup de coeur et je le conseille à tout le monde! J’espère que tu le liras… et surtout que ça te plaira!

  15. Keana

    Je viens de finir ce livre et moi aussi il m’a boulversé. C’est une histoire poignante et qui fait réflechir. Je crois qu’on s’est tous posé la question « est si ça existait? Comment réagirait-on? » Mais en dehors de ça, il y a cette histoire -ce destin- de ces trois personnages. Et je suis tout à fait d’accord avec toi ce n’est pas une histoire à l’eau de rose, loin de là. Il y a de l’amour, mais ce n’est pas fleur bleu. Donc pour moi ça a été une belle découverte. Je relirais surement  du Ishiguro.

  16. Karine :)

    keana: J’ai eu exactement les mêmes réflexions que toi.  Cette absence de révolte, cette acceptation… c’est terrible, non?

  17. amiedeplume

    Malheureusement, je n’ai pas accroché…

    1. Karine :)

      Amiedeplume: Dommage… j’ai tellement aimé pour ma part…

  18. Honorine

    Rebonjour, c’est encore moi, Honorine, la fille de 15 ans, qui pose encore la même question: Est-ce que ce livre est assez facile à lire en anglais pour une fille de niveau 3ème ?  » Sachant que j’ai vu ce film, j’ai aimé, mais je préfère toujours les livres, l’histoire est tellement plus « prenante » !! Alors qu’en penses-tu ?? Je te remercie d’avance pour ta réponse !!

    1. Karine :)

      Honorine: Ce livre est super bien mais plus difficile d’accès que les deux autres dont nous avons parlé plus tôt.  Je ne connais pas ton niveau d’anglais mais pour un premier essai, des romans young adult, c,est peut-être plus « safe » comme choix.  Ceci dit, tu peux toujours tenter le coup!

  19. Honorine

    Merci beaucoup pour ses réponses, je vais plutôt le lire en français du coup, car oui je cherche quand même du assez simple pour commencer !!

    1. Karine :)

      Honorine: Mais de rien 🙂  Bonne lecture!

  20. Ana

    Un livre vraiment fascinant! Les non-dits sont aussi forts que ce qui est explicite. un vrai bonheur.

    1. Karine :)

      Ana: Tu as tout à fait raison.  J’adore, justement, quand l’auteur fait confiance au lecteur et qu’il réussit à nous amener si loin dans la réflexion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils