«

»

Oct 05 2007

Photo du profil de Karine:)

Anne… la maison aux pignons verts – Lucy Maud Montgomery

Un seul article pour cette série de 8 volumes qui racontent la vie d’Anne Shirley, jeune orpheline adoptée à l’âge de 11 ans pas Matthew et Marilla Cuthbert. On ne s’en sortirait pas sinon! J’ai lu cette série entre la fin de mon enfance et le début de l’adolescence mais pour l’avoir revisitée souvent par la suite, je crois que sa magie opère peu importe l’âge du lecteur s’il a encore un peu d’enfance en lui.   
Anne-1.jpg Livre 1 : Anne… la maison aux pignons verts
Résumé
 
Anne, à l’âge de 11 ans, est adoptée par Matthew et Marilla Cuthbert, vieux garçon et vieille fille vivant à l’île du Prince Édouard. Tout un monde s’ouvre alors pour la petite Anne, enfant vive et pleine d’imagination, qui vivra ses premières aventures dans le village d’Avonlea.
 
Commentaire
 
Un beau moment dans cette série que celui de découvrir Anne, avec ses envolées poétiques, son émerveillement, son imagination et sa passion. Les émotions transportent tout au long du roman et nous sommes transportés dans ce petit monde magique qu’Anne crée autour d’elle. Des grandes amitiés, la vie de village à la fin du 19e siècle, tout est charmant. Une lecture qui fait du bien!
 
9/10
 
Anne-2.jpg Livre 2 : Anne d’Avonlea
Résumé
 
La suite des aventures d’Anne, maintenant plus vieille de quelques années, mais ayant conservé son goût pour le merveilleux et la poésie.
 
Commentaire
 
La suite logique du premier volume, pleine de belles petites aventures. Anne a choisi de rester aux Pignons verts suite à la mort de Matthew et se dévoue corps et âme à l’enseignement à l’école du village. J’ai moins apprécié que le précédent livre car la magie est moins « magique » et j’avoue que je trouve qu’il manque de moments « avec Gilbert » 😉 Très agréable lecture!
 
8/10
 
Anne-3.jpg Livre 3 : Anne quitte son île
Résumé
 
Anne quitte l’île du Prince Édouard pour fréquenter l’université de Redmond. Anne est à la recherche du grand amour mais demeure fidèle à elle-même : imaginative et porteuse de lumière.
 
Commentaire
À l’exception du dernier volume de la série, les trois premiers sont mes favoris. Les aventures d’Anne à « La maison de Patty » sont savoureuses et les nouveaux personnages très attachants. Dans ce livre, nous sentons qu’Anne a grandi et qu’elle est à la recherche de sa vie future, tout en gardant cette magie et cet optimisme qui lui sont propres. Et il y a plein de scènes « Anne et Gilbert », ce qui n’est pas pour me déplaire. Nous suivons tout au long du livre l’évolution de cette relation amorcée dès le premier jour de classe. 
 
9/10
 
Anne-4.jpg Livre 4 : Anne au domaine des Peupliers
Résumé
 
Anne, séparée de Gilbert qui fait ses études de médecine, enseigne dans une école privée et doit faire sa place dans ce petit monde élitiste. 
 
Commentaire
 
L’essentiel du roman est constitué de lettres qu’Anne écrit à Gilbert. Ce qui signifie qu’ils ne sont pas ensemble. Ce qui signifie que j’aime beaucoup moins ça! N’en demeure que c’est la même Anne, qui a le don de se faire aimer partout où elle passe, malgré un départ difficile. Joli mais j’ai moins aimé que les premiers livres.
 
6,5/10
 
Anne-6.jpg Livre 5 : Anne dans sa maison de rêves
Résumé
 
Anne, nouvellement mariée à Gilbert, emménage dans sa maison de rêve, à Four Winds Harbour, petit village côtier de l’île du Prince Édouard. Elle y fera la connaissance d’une mystérieuse voisine, d’un gentil gardien de phare et d’une drôle de vieille fille. 
 
Commentaire
 
J’ai mieux aimé ce volume que le tome 4 mais moins que les trois premiers. On y perd nos repères et il m’a été difficile de quitte le petit monde magique d’Avonlea pour m’habituer au nouvel environnement du couple. Bien qu’ils soient ensemble dans ce livre, il y a peu de scènes qui leur sont purement réservées (je sais, je sais, j’ai des idées fixes!). J’ai bien aimé les nouveaux personnages, pittoresques et adorables.   Un agréable moment de lecture!
 
7,5/10
 

Anne-5.jpg       Livre 6 : Anne d’Ingleside
Résumé
 
Mariée depuis 15 ans, Anne a maintenant 5 enfants et habite Ingleside, une charmante demeure pas tellement loin de sa « maison de rêve ».  
 
Commentaire
 
Le titre contient encore le nom d’Anne mais si elle est encore présente et fidèle à elle-même, l’intrigue est surtout centrée sur ses enfants et leur découverte du monde. À la première lecture, j’ai été un peu déçue mais après la lecture du livre final, j’ai bien aimé relire ce volume. J’adore le petit Walter! Les chapitres où Anne s
e questionne sur sa jeunesse sont agréables à lire également; j’étais contente de la retrouver un peu!
 
7,5/10
 

Annd-7.jpg          Livre 7 : La vallée Arc-en-ciel
Résumé
 
Une nouvelle famille s’installe au presbytère du village, famille formée 4 enfants qui deviendront bientôt les grand amis des enfants Blythe.   Souvenirs d’enfance dans la Vallée Arc-en-Ciel.
 
Commentaire
 
À ma première lecture de ce livre, j’ai été très déçue. D’abord, Anne en est presque absente et il y avait trop de personnages pour moi. Du coup, ils étaient à mes yeux moins vivants, moins bien définis. Si j’aime toujours autant le petit Walter, j’ai eu plus de difficulté à m’attacher aux nouveaux personnages. Toutefois, j’ai apprécié la magie retrouvée et le retour de cet aura qui entoure l’enfance et ses grands mystères. Encore une fois, après la lecture du dernier volume, j’ai aimé relire au sujet des personnages mais il n’en demeure pas moins que c’est celui de la série que j’ai le moins aimé. 
 
6/10
 

Anne-8.jpg  Livre 8 : Rilla d’Ingleside  coup-de-coeur.gif
Résumé
 
Pendant la guerre de 14-18, la famille d’Anne est bouleversée par les évènements d’outre-mer. En 1914, Rilla, plus jeune fille d’Anne, a 15 ans, est frivole et un peu égoïste. Elle vit sa jeunesse en attendant des nouvelles du front où ses frères et le garçon qu’elle aime combattent dans l’armée canadienne.
 
Commentaire
 
Mon roman favori de la série, même si son ton tranche nettement avec celui des précédents livres. D’abord, Rilla n’est pas Anne et n’a pas cette vision magique que la petite Anne avait. L’arrière-plan de la guerre est toujours présent et Rilla traverse sa jeunesse sur cette toile de fond, avec pour compagne la crainte perpétuelle d’avoir des mauvaises nouvelles du front.   Une belle histoire fraternelle entre Rilla et Walter (mon préféré depuis le début), une jolie histoire d’amour avec Ken Ford. J’ai vraiment adoré la lecture de ce livre et j’ai pleuré environ la moitié des larmes de mon corps dans le chapitre « and so, goodnight… ». C’est après avoir lu ce livre que j’ai réussi à m’attacher aux enfants d’Anne et que j’ai relu avec davantage de plaisir les tomes 6 et 7. Un de mes grands coups de cœur jeunesse! 
 
9,5/10

(32 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. majanissa

    Merci Karine pour ton commentaire sur mon blog, ça me fait plaisir :-). Alors ces livres sont dans ma PAL mais je ne comprends pas, j’ai un seul livre pour toute la série et pourtant ils disent que c’est l’intégrale, j’ai du mal à y croire! Mais bon je ne l’ai pas encore lu donc je ne peux pas savoir.

  2. Karine

    Si un seul livre contient toute la série, il doit être drôlement épais car chaque bouquin seul fait entre 300 et 400 pages! Ton édition doit en être une qui n’est pas disponible ici (au Québec) mais sait-on jamais! C’est une série qui vaut la peine d’être lue… c’est beau, c’est magique, c’est une lecture qui fait du bien!

  3. Virginie

    Je me suis arrêtée aux 6 premiers pour le moment, mais en plus des deux que tu mets, j’ai vu qu’il y en avait encore d’autres, mais apparemment ce serait plutôt des nouvelles…

  4. Karine

    Si tu parles des « Chroniques d’Avonlea », ce sont en effet des nouvelles, dans lesquelles on retrouve certains personnages, mais pas tous. Je ne les ai pas lues… j’ai regardé la série télé qui en était inspirée!

  5. saori

    Merci pour ces commentaires et pour ton blog qui est vraiment très intéressant. Je suis passionnée de lecture et je dévore en ce moment la série des Anne (ils sont si difficiles à trouver, je les achète petit à petit d’occasion sur le net; je les ai presque tous maintenant me manque « la vallée » et « les chroniques »). C’est si beau ! si reposant ! si poétique ! alors je suis d’accord avec toi pour dire que les sccènes en tre Anne et Gil sont peu nombreuses tout comme celles avec Diana finalement. J’ai vu les téléfilms – au mon dieu que j’ai aimé :-)sauf le 3- avant de lire les divers volumes de la série et ça m’a fait bizarre de voir des différences tant je suis attachée au moindre détail lol c’est pourquoi au contraire de nombre de fans j’adoreeee le tome 4 « au domaine des peupliers » car on y retrouve bcp de persos ( ah Catherine !!! et les Pringle !!) et certaines scènes du téléfilm.

  6. Karine

    Saori: Merci pour ton commentaire! C’est en effet une série qui a marqué mon adolescence et qui a une petite place spéciale dans mon coeur. Ici, on la trouve partout! 🙂 Dans le quatrième, en fait, c’est que Gilbert m’a manqué, c’est pour ça que j’ai moins accroché! Mais le personnage de Katherine est très bien! J’ai vu les téléfilms bien après avoir lu les livres et j’ai, comme toi, aimé les deux premiers. Le troisième heu… trop loin des bouquins! 😉

  7. Manu

    Je n’ai lu que le premier tome (que j’ai d’ailleurs lu plusieurs fois dans ma jeunesse! ) Malheureusement à l’époque, je ne savais pas qu’il y en avait 8 !!!! Et quand je l’ai appris il y a quelques années, c’était pratiquement impossible de les trouver ici en Belgique et la magie n’opérait plus suffisamment pour me pousser à faire les recherches. Quel dommage que je n’ai pu les lire dans ma jeunesse :(((

  8. Manu

    Quoi qu’après réflexion, je demanderais bien à mon frère qui va au Québec tous les ans de me rapporter les 7 tomes manquants 😉

  9. Manu

    Ils sont à nouveau disponibles sur amazon.fr :D. Merci Karine, grâce à toi, je viens de redécouvrir Anne 🙂

  10. Karine

    Manu: En effet, ils viennent d’être réédités il y a peu de temps! C’est une magnifique série, qui fait du bien!

  11. lorelai

    Je viens de visionner les trois films et je viens de commencer le premier tome et J’ADORE!! Grace à Anne avec un E, je rêve de visiter l’ile du prince Edouard.

  12. Karine

    Lorelai: Crois-le ou non, je n’y suis jamais allée! C’est réellement l’une de mes lectures doudou, et ce depuis toujours!

  13. amiedeplume

    Excellente série, lue il y a longtemps!

  14. Karine:)

    Amiedeplume: Pour moi aussi, ça date… mais c’est une « série de mon coeur », et qui le restera!!

  15. Alice

    Je suis entrain de lire le premier tome Anne.. La maison aux pignons verts. C’est divin, il y a pas d’autre mot, et Anne me fait terriblement penser à toi ! 🙂 Oui, oui !

  16. Karine :)

    Alice: Je ne suis pas surprise que tu adores!!  C’est tellement charmant!!  Et faire penser à Anne, c’est un compliment, je trouve!;))

  17. Tiphanya

    Je n’ai pas tout lu de ton article, car je viens seulement de finir le premier tome. J’ai terriblement aimé. Et comme j’ai vu que tu as mis une très bonne note aux deux tomes suivant, je pense poursuivre ma lecture (au moins pour savoir comment tout ça finit avec Gilbert !)

  18. Karine :)

    Typhania: Les trois premiers et le derniers sont mes favoris!!!  Et Gilbert… j’en étais vraiment amoureuse quand jétais ado!!  C’est une série coup de coeur pour moi même si certains tomes m’ont moins plu!

  19. Nalya

    Je viens de decouvrir ce blog par hasard, je fouillerais peut etre plus en profondeur, j’y trouverais peut etre des sugestion sympas.

    Cette serie, je l’avais commené il y a longtemps, j’avais aimé. C’est un histoire tres interessante.

    1. Karine :)

      Nalya: Bienvenue ici alors!!!  La série Anne est l’une de mes séries doudou et coup de coeur!  je me prenais pour anne quand j’étais petite!  C’Est une très jolie histoire!

  20. Evy

    Je suis en train de lire le premier tome (en anglais) et j’adore j’adore j’adore ! 🙂

    1. Karine :)

      Evy: Quelle série coup de coeur!!!  Totalement doudou pour moi!

  21. dryade de brume

    Ayant découvert ce blog par la grâce de Google Livres — qui propose la divine Anne en version originale — je m’y suis crue chez moi, d’abord parce que je « rencontrais » quelqu’un qui l’aimait autant que moi, moins rare j’imagine dans son pays natal que dans mon petit coin, ensuite parce qu’en parcourant la liste des livres chroniqués, j’ai reconnu bon nombre de mes titres ou auteurs favoris.
    Depuis je te ? vous ? — j’ignore les usages dois de merveilleux moments.

    Le site est un de mes tout premiers favoris, et je compte revenir très régulièrement.

    Merci pour les belles découvertes.

    1. Karine :)

      Dryade de brume:  Merci pour votre commentaire, ça fait plaisir!  Normalement, les gens me tutoient dans ce salon… ici, au Québec, on tutoie pas mal, de toute façon! ;))  Pour Anne, son univers m’a conquise ado et le fait encore!  Je passe mon temps à l’offrir partout!!  Et merci encore pour votre visite!

  22. Dryade de brume

    Effectivement, Anne a enchanté la fin de mon adolescence, où je relisais ses aventures chaque fois que ça allait mal, et souvent quand ça allait particulièrement bien pour fêter ça !

    Jusqu’à ce que je découvre, une décennie après, sur l’étagère du fond de mon libraire fétiche, qu’il existait sept volumes supplémentaires, plus Les chroniques d’Avonlea — dont la télévision française, selon une de ses détestables habitudes, a interrompu la diffusion de l’adaptation en plein cours…

    Première réaction : un cri de joie. Puis de l’incrédulité, et après vérification, re-cri d’allégresse. Le brave libraire m’aimait depuis mon enfance, ce jour-là il m’a adorée…

    1. Karine :)

      Dryade de brume: Crois-le ou non, je n’ai jamais lu les chroniques d’Avonlea… je l’ai vu un peu à la télé et je n’ai pas accroché alors je n’ai jamais lu les livres!  Mais la série en tant que telle, je l’ai lue 10 fois, je pense!!!  Avec une préférence pour les tomes 1-2-3…. et 8!!!

  23. Dryade de brume

    Mon problème est que quand j’aime quelque chose, littérairement parlant, je n’en ai jamais assez.

    Avec Anne, ce n’était ni la première ni la dernière fois que je m’identifiais à une héroïne, surtout une petite fille « magique », mais l’inédit fut de la voir grandir en continuant, à me ressembler : toujours le cœur branché sur les étoiles, mais les pieds ramenés au sol.

    Pour le reste, j’avoue que je me suis gardé la fin de la saga pour de mauvais jours — et Dieu sait s’il en est de mauvais. Mais j’ai appris avec la joie que tu imagines — chez toi et dans un blog lié au tien, si je ne m’abuse, — que LLM avait été beaucoup plus productive encore que je ne le croyais. Reste à dénicher ses œuvres… et à faire fortune

    1. Karine :)

      Dryade de brume: Ah oui, elle a écrit beaucoup de choses… la série Anne, la série Emily, les chroniques, Marigold, Pat… bref, plusieurs romans!!!

  24. Marijo PIERUCCI

    NOUVEAU depuis 2008 =

    L’enfance d’Anne, avant son arrivée sur l’île,

    commandée par les descendants et éditeurs de LMM

    Ouvrage de Budge Wilson :

    • 2008 : Avant les Pignons Verts (Before Green Gables)
    1. Karine :)

      Marijo Pierucci: Merci de l’info… je pense que je l’ai quelque part dans ma pile.  :))

  25. Myrtille

    Je viens de lire le premier tome et je suis d’accord avec toi : la magie opère à tout âge !! 😉

    1. Karine :)

      Myrtille: N’est-ce pas!  J’adore ces romans.  Un total doudou!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils