«

»

Sep 26 2007

Photo du profil de Karine:)

Les hirondelles de Kaboul – Yasmina Khadra

Hirondelles-de-Kaboul.jpg Résumé   
« Dans les ruines brûlantes de la cité millénaire de Kaboul, la mort rôde, un turban noir autour du crâne.  Ici, une lapidation de femme, là, un stade rempli pour des exécutions publiques.  Les Taliban veillent.  La joie et le rire sont devenus suspects.  Atiq, le courageux moudjahid reconverti en geôlier, traîne se peine.  toute fierté l’a quitté.  Mohsen, qui rêvait de modernité.  Son épouse, Zunaira, avocate, plus belle que le ciel, est désormais condamnée à l’obscurité grillagée du tchadri.  Alors, Kaboul, que la folie guette, n’a plus d’autres histoires à offrir que des tragédies.  Quel espoir est-il permis?  Le printemps des hirondelles semble bien loin encore… » 

Commentaire
 
J’ai bien aimé ce livre, suggestion de Savvy, âme charitable qui me l’a suggéré lorsque je cherchais désespérément un « k » pour mon challenge!  Jamais je n’aurais pensé à le lire sinon car, au départ, je n’aime pas beaucoup les romans qui se passent au moyen orient.  Certaines choses viennent vraiment, mais vraiment me chercher et peut-être qu’il y a des horreurs que je préfère ne pas savoir (je sais, je sais, la syndrome de l’autruche!)  

La lecture de ce livre n’est pas facile car c’est dur, très dur, sans être une « énumération de malheurs ».  Ca nous montre que l’amour peut naître même dans la plus totate horreur. J’avoue aussi en avoir pleuré un bon coup!!! 

J’ai beaucoup aimé la plume de l’auteur, la recherche lexicale.  Toutefois, j’ai dû déposer le livre à quelques reprises pour me reprendre… pas facile à lire quand on est une femme et qu’on lit certaines choses…

7,5/10

(26 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. belledenuit

    Votre commentaire est égal à mes pensées après avoir lu ce livre. Et je pense que la politique de l’autruche beaucoup de monde la pratique. Parler, dévoiler, montrer la vérité en face c’est gênant. C’est aussi une raison qui me pousse à éviter ce genre de livre. Yasmina Khadra cependant écrit superbement bien et il y a d’autres livres à découvrir de lui.

  2. Karine

    Belledenuit: Tout d’abord, bienvenue ici! Vous avez bien raison pour l’autruche… j’essaie de me dés-autrucher mais j’ai du mal… quand on lit pour la détente, c’est parfois difficile! Mais je relirai certainement l’auteur possiblement avec « L’attentat » qui me tente beaucoup.

  3. Titou

    G bien aimer ce livre c’est un livre que j’ai choisie en sachant que je devais le résumer a l’oral en français mais en arrivant à la fin de se livre j’étais perdue pour le résumer le votre est bien trop vague donc la je suis perdue mais c’ets une très bonne lecture.

  4. Karine

    Titou: Mon « résumé » n’est pas un résumé pour l’école, je me contente généralement de recopier le 4e de couverture. Je ne voudrais surtout pas révéler quelque chose avant l’heure, qui pourrait diminuer le plaisir de lecture du roman!

  5. sybilline

    Très très dur, en effe,t, et même si l’amour perce un moment dans le désespoir et la violence ambiante, il ne sera ni reconnu, ni salvateur..

  6. Karine

    Sybilline:Tu as tout à fait raison. Je veux relire d’autres livres de Khadra mais depuis celui-ci, j’ai un peu peur de ce que je pourrai y trouver…

  7. sybilline

    Oui, je te comprends, Karine. je ne renouvellerai pas l’expérience avec un autre Khadra…

  8. Karine

    Sybilline: Si je retente autre chose, ce sera probablement « L’attentat »… ça semble dur, mais tout à fait autre chose.

  9. Toinette

    Je niens de le lire et c’est qu’il est difficile à lire. Maintenant je connais mieux la vie en Afghanistan surtout celle des femmes, en lisant ce livre je me suis dit qu’on est très bien en FRance

  10. Karine :)

    Toinette: J’admets qu’en lisant ce genre de livre, ça remet les idées en place!  Je garde le souvenir d’une lecture réellement difficile…

  11. Cagire

    Bonjour Karine, le premier livre de Yasmina Khadra que j’ai lu c’était « ce que le jour doit à la nuit » qui m’avait laissée éblouie, au sens le plus fort du terme, un vrai bijou d’humanité, superbement écrit, mon dernier coup de coeur. (Ce serait dommage de passer à côté !) Puis j’ai lu « les hirondelles de Kaboul », j’ai bien aimé, mais pas plus que ça, tellement il est sombre et quasiment sans espoir…

  12. Karine :)

    Cagire: C’est un peu ce qui m’a moins plu: la dureté de l’histoire.  Mais j’ai noté « ce que le jour doit à la nuit »… tu n’es pas la première personne à m’en faire de bons commentaires!

  13. amiedeplume

    Déjà lu et aimé!

    1. Karine :)

      Amiedeplume: Il y a un côté de moi qui trouve ce genre de lecture trop difficile pour vraiment m’enthousiasmer.  Apprécier, oui mais bon.  C’est vraiment dur.

  14. Nico

    J’ai apprécié ce roman pour ses descriptions saisissantes de Kaboul sous le régime des taliban, mais j’ai été un peu déçu du manque d’intrigue et du fait que les personnages soient assez peu attachants. Un roman instructif, donc, mais qui m’a tout de même laissé sur ma faim.

    1. Karine :)

      Nico: J’aime bien que des personnages soient peu attachants, parfois.  Je ne saurais plus argumenter tant que ça mes points positifs, faudrait que je resurvole le livre, en fait, mais j’avais été touchée, malgré l’intrigue qui s’étire un peu et malgré le fait que bon, notre personnage principal est parfois presque détestable.  Quant aux descriptions, elle font droit dans le dos, surtout quand on a pu lire ce que c’était avant.

  15. Nico

    Je comprends ton point de vue. Cela dit, quand je dis que les personnage ne sont pas attchants, ça ne veut pas dire que je ne les aimes pas, mais au contraire qu’ils m’indiffèrent, et ça, ça m’embête un peu. C’est vrai que les descriptions de Kaboul sont saisissantes, mais au global, j’ai largement préféré Les cerfs volants de Kaboul de Khaled Hosseini.

    1. Karine :)

      Nico: Oups, je réalise que je t’ai écrit des conneries (j’ai répondu direct dans l’admin, sans revoir le billet) et j’ai mêlé ce livre avec Les cerfs-volants de Kaboul.  Honte à moi, vraiment.  Alors bon, dans le BON livre, cette fois, j’ai trouvé la fin triste mais je comprends tout à fait votre commentaire, et même je suis d’accord.  J’ai aussi préféré le Hosseini et de beaucoup, même si les personnages ne sont pas tous très sympathiques non plus, mais pas du tout au même point!

  16. Nico

    On est d’accord sur la supériorité du roman de Hosseini, alors! En tout cas, c’est vrai que les titres se ressemblent beaucoup et qu’on a facilement tendance à les confondre.

    1. Karine :)

      Nico: Yep, j’avais lu Kaboul et je ne me suis même pas posé de questions! 😉

  17. Karima C

    Je prefere Les cerfs volants de Kaboul,moins triste que Les hirondelles de Kaboul…

    Pour ceux que ca interessent voici les commentaires que j’ai pu faire sur la lecture de ce roman et d’autres romans de Khadra:

    http://libre.over-blog.net/categorie-11729482.html

    1. Karine :)

      Karima: Je préfère aussi les cerfs-volants de Kaboul aux hirondelles… il y a un brin d’espoir dans le premier.

  18. stéphanie

    Bonjour,

    Comme tu disais ne pas connaître la littérature africaine, je souhaite te donner quelques auteurs intéressants et qui valent la peine d’être connus. Tout d’abord, Ousmane Sembène « les bouts de bois de dieu »; Chinua Achebe « le monde s’effondre », Tierno Monenembo « le roi de kahel »; Chimamanda N’gozie Adichie « l’autre moitié du soleil » « l’hibiscus pourpre », Amadou Hampaté Ba ( c’est la base) « Amkoulel l’enfant peul », « oui mon commandant  » « l’étrange destin de Wangrin »… Et puis bien entendu les livres d’Alain Mabanckou..

    Bonnes lectures!

    stef

    1. Karine :)

      stéphanie: Merci pour ces suggestions.  L’hibiscus pourpre me tente beaucoup et j’ai Amkoullel l’enfant peul dans ma pile… je vais l’en sortir bientôt!

  19. la-tambouille-a-tonton-m

    Yasmina Khadra est un auteur très agréable à lire, j’ai beaucoup aimé  « ce que le jour doit à la nuit » 

    1. Karine :)

      la tambouille à tonton m: Il faut que je retente le coup… je n’ai été que moyennement charmée par celui que j’ai lu alors que j’en ai entendu beaucoup de bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils