«

»

Sep 24 2007

Photo du profil de Karine:)

Soie – Alessandro Barrico

Soie.jpg Résumé  coup-de-coeur.gif  

« Vers 1860, pour sauver les élevages de vers à soie contaminés par une épidémie, Hervé Joncour entreprend quatre expéditions au Japon pour acheter des oeufs sains.  Entre les monts du Vivarais et le Japon, c’est le choc de deux mondes, une histoire d’amour et de guerre, une alchimie merveilleuse qui tisse le roman de fils impalpables. Des voyages longs et dangereux, des amours impossibles qui se poursuivent sans jamais avoir commencé, des personnages de désirs et de passions, le velours d’une voix, la sacralisation d’un tissu magnifique et sensuel, et la lenteur, la lenteur des saisons et du temps immuable. 

Commentaire
 

Un gros WOW pour ce petit roman de Barrico dont le thème, en lisant à l’arrière, ne me disait strictement rien.  Je me suis plongée immédiatement dans l’histoire, cette histoire de voyage au bout du monde.  Chaque mot, chaque phrase, nous transporte dans un autre univers et nous fait vivre des émotions incroyables.  On a l’impression de contempler ces paysages magnifiques à chaque mot.    Le rythme d’écriture et les passages qui reviennent reflètent le lent passage du temps et la poésie de ce qui est raconté.  

Et que dire de l’histoire d’amour jamais commencée, où les personnages se font littéralement l’amour avec les yeux…  Sans oublier l’autre histoire, celle qui est commencée… Un gros wow et un coup de coeur pour ce livre!

Maintenant j’ai très hâte d’aller voir le film!

9,5/10

(20 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. DENISE

    J’ai dû lire ce livre deux fois pour en apprécier le rythme et vivre des émotions.A la première lecture , la façon de décrire les voyages en répétant à plusieurs reprises les mèmes mots dans le même ordre m’a fait penser aux nombreuses histoires pour enfants oû l’on emploie abondamment cette façon de créer un rythme.Ce continuel recommencement m’ennuyait et m’empêchait d’imaginer les paysages. L’histoire d’amour , je devrais dire d’envoûtement bien que pour moi invraisemblable, est l’élément accrocheur. A la fin,La lettre d’amour érotique est à la fois belle, triste et surprenante.Tous ont passé à côté de l’amour. Connaissant la fin, la 2e lecture m’a permis d’associer des sentiments aux personnages qui m’avaient semblé indifférents et froids, le rythme lent nous permet d’imaginer et de créer nos émotions.C’est un roman que je qualifierais de sensuel. J’ai hâte de voir le film mais saura-t-il nous faire rêver?

  2. DENISE

    Je donnerais 8/10 !

  3. anjelica

    Il est prévu dans mon challenge ABC 2008 !

  4. Karine

    Anjelica: J’espère que tu vas apprécier autant que moi! C’est un tout petit roman, plein de poésie. Bonne lecture!

  5. Fantômette

    J’avais également succombé au charme de « Soie » et de cet amour immense…

  6. Karine

    Fantômette: J’avais particulièrement aimé l’écriture, comme une musique qui revient et qui fait naître des images… bref, un beau coup de coeur!

  7. amiedeplume

    J’avoue ne pas avoir accroché sur ce roman, malgré tous les bons commentaires que j’entends à son sujet.

  8. Karine

    Amiedeplume: J’en connais qui n’ont pas vraiment aimé non plus… question de goût et question de « mood de lecture », j’imagine!!!

  9. Keana

    Moi aussi j’ai adoré! Tellement que j’avais plus envie de laisser tomber le livre et les personnages de ce roman. C’est mon premier livre de Baricco et je ne suis vraiment pas déçu. Je rejoins ton avis, pour moi également c’est un coup de coeur.

  10. Karine :)

    Keana: J’ai beaucoup accroché à son écriture et à l’histoire!  Je n’ai rien relu de lui depuis, par contre…

  11. Cecilia

    J’ai la chance d’etre italienne…e de pouvoir donc lire Baricco toujours dans sa langue d’origine!
    …j’attendrai un commentair à toi sur Ocean Mer.
    Blog très interessant.
    Merci et à bientot.

    1. Karine :)

      Cecilia : merci de ton passage!!!  Océan mer fait partie de ceux que je veux lire!!

  12. adi

    ET dire que ce roman dort depuis des années dans ma bibliothéque !

    Tu me donnes vraiment envie de le lire mais malheuresement je suis trop loin de chez moi !

    Il attendra encore !

    A+

    1. Karine :)

      Adi: Il est tout court en plus, il se lit tout seul! Ce sera pour quand tu retourneras chez toi!

  13. adila

    En fait, je ne sais pas au juste, ca peut etre dans deux ans ou trois !

    Karine tu es d`ou exactement ?

    Je suis algerienne actuellement au vietnam ! et j`adore lire ton blog, bonne continuation !

    A+

    1. Karine :)

      Adila: Ah oui, quand même!  Je suis pour ma part au Canada (au QUébec, plus spécifiquement)  L’autre bout du monde, quoi!  C’est cool d’interagir avec des gens de partout!

  14. adila

    J’ai eu l’occasion de visiter ta ville ! Par une belle journée d’été 1995 « Je me souviens » D’ailleurs il faudrait que tu me raconte l’histoire de cette phrase qu’on retrouve sur les plaques minéralogiques à Montréal !

    J’ai beaucoup aimé le Fort, c’est un endroit trés beau face à la mer ! Au fait, c’est quoi le nom de cette forteresse où les Français ont débarqués ? est ce que c’est bien ça ou je me trompe !

    A+

    1. Karine :)

      Adila: En fait, le Québec, c’est ma province, c’est plus grand que Québec, la ville, qui est magnifique selon moi, surtout dans la basse ville et dans le vieux.  Le Fort dont tu parles, il est à Québec?  Il y a plein d’endroits qui pourraient correspondre à la description, difficile à dire! 

       

      Quant à moi, j’habite à environ 200 km au nord de Québec.  Oui, on gèle chez moi ;)) 

       

      Et pour la plaque, c’est la devise du Québec, « je me souviens ».  Il y a eu plein d’histoires, dont l’une qui dirait que ça voudrait dire « je me souviens » veut dire « Je me souviens que je suis né sous le lys et que j’ai grandi sous la rose », ce qui fait références aux racines françaises et anglaises.  La version officielle, c’est « je me souviens », qui veut dire « nous n’oublions pas, et n’oublierons jamais, notre origine, nos traditions et notre mémoire de tout le passé »… tout ce qui est illustré sur la façade de l’édifice parlementaire, en somme!

  15. adila

    Merci Karine pour cette explication !

    pour le fort, il ressemblait a un chateau avec des tourelles, domage mes photos sont a Alger. Un ami nous a emmene de Montreal a la ville de quebec a cet endroit ou il y`avait un monde fou ! Les gens profitait du soleil et de la vue aussi !J`en garde un bon souvenir !

    Je suis beaucoup tes post sur tes lectures ! et je te dis encore bravo pour ce que tu fais !

    Biz

    1. Karine :)

      Adila: Le château Frontenac?  A Québec?  C’est un hôtel du Canadien Pacifique, super luxueux! ;))  Merci pour ton commentaire, c’est super gentil!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils