«

»

Sep 18 2007

Photo du profil de Karine:)

Les chevaliers du subjonctif – Erik Orsenna

chevaliers-du-subjonctif.jpg Résumé coup-de-coeur.gif « Il y a ceux qui veulent gendarmet le langage et le mettre à leur botte, comme le terrible Nécrole, dictateur de l’archipel des Mots, et la revêche Mme Jargonos, l’inspectrice dont le seul idéal est d' »appliquer le programme ».

Et puis il y a ceux qui ne l’entendent pas de cette oreille, comme Jeanne et Thomas, bientôt traqués par la police comme de dangeureux opposants… Leur fuite les conduira sur l’île du Subjonctif.  Une île de rebelles et d’insoumis.  Car le subjonctif est le mode du désir, de l’attente, de l’imagniaire.  Du monde tel qu’il devrait être… « 

 
Commentaire
Après être tombée en amour avec « La grammaire est une chanson douce », j’ai également plongé avec délices dans « Les chevaliers du subjonctif ».  J’ai également adoré ce livre, bien que la « nouveauté » du style soit un peu moins nouvelle pour moi!   Toutefois, j’ai beaucoup aimé comment Orsenna illustre les verbes, les différents temps et modes.   Très bien écrit, on  ressent l’amour de la langue française dans chaque mot de ce conte!

8,5/10

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Mallory83

    c’est drôle que tu commentes un livre de Éric Orsenna car je suis tombée sur une description de « La révolte des accents ». Est-ce que ce sont des suites et je dois débuter par un en particulier. Le meilleur de tous ses livres, ça serait lequel selon toi?

  2. Karine

    Mon préféré est « la grammaire est une chanson douce ». Je n’ai pas lu la révolte des accents mais je crois que tu es mieux de lire la « grammaire » avant, ça explique l’histoire car, je crois, ce sont les mêmes personnages. Moi en tout cas, j’ai capoté sur ce livre!!!

  3. Thalia

    J’ai également lu ce livre ya quelques années car c’était un livre à lire pour l’école.

    J’ai également apprécié et je me demande si je ne le relirais pas juste pour la plaisir des yeux et du style.

  4. Karine :)

    Thalia: J’ai bien aimé les deux de cette série que j’ai lus… on y sent un grand amour de la langue!

  5. amiedeplume

    Pour ma part, j’ai préféré la grammaie est une chanson douce…

    1. Karine :)

      Amiedeplume: Avec du recul, je dirais que moi aussi.  C’est définitivement mon préféré d’Orsenna!

  6. Dryade de brume

    Je ne t’oublie pas chère Karine, un vent mauvais soufflait chez moi.

    Je te « soufflais » justement un mot de cet auteur — n’est-ce pas que son conte est lui-même une douce chanson ?— dans ce courrier perdu dans les arcanes du web.(J’ai bien utilisé moncoinlecture@hotmail.com ; le souci est que la fonction automatique du blog ouvre un logiciel, dans une très vieille version en plus, que je n’utilise pas, et qui ne me permet pas de choisir entre mes adresses.) Peut-être un réglage sévère de ton filtre anti-pourriel ?

    De toute façon un lecteur sera peut-être intéressé par la nouvelle, si elle l’est, de L’entreprise des Indes. Sujet : Christophe et Bartholomée Colomb. L’exergue d’Orsenna : il est idiot de dire que la curiosité est un vilain défaut, puisque le curieux est celui qui a cure du monde, donc qui s’en soucie. Ça met un peu l’eau à la bouche, non ?

    Je pensais t’envoyer des scans d’articles, et aussi un petit cadeau « dickensien », si la machine se débloque. Ta toujours fidèle lectrice.

    1. Karine :)

      Dryade de brume: Ah oui, c’est un sujet qui peut être bien intéressant!  Je vais fouiner!!  Quant au courriel, j’ai fouillé dans les « indésirables » de ma boîte mail et je n’ai rien trouvé… c’est un mystère bien… mystérieux!!! 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils