«

»

Sep 18 2007

Photo du profil de Karine:)

The catcher in the rye – JD Salinger

Catcher-in-the-rye.jpg

Résumé Phénomène littéraire sans équivalent depuis les années 50, J.D. Salinger reste le plus mystérieux des écrivains contemporains, et son chef-d’oeuvre, L’attrape-coeurs, roman de l’adolescence le plus lu du monde entier, est l’histoire d’une fugue, celle d’un garçon de la bourgeoisie new-yorkaise chassé de son collège trois jours avant Noël, qui n’ose pas rentrer chez lui et affronter ses parents. Trois jours de vagabondage et d’aventures cocasses, sordides ou émouvantes, d’incertitude et d’anxiété, à la recherche de soi-même et des autres. L’histoire éternelle d’un gosse perdu qui cherche des raisons de vivre dans un monde hostile et corrompu. »
 
Commentaire
Je ne sais trop qu’en penser. J’avais beaucoup d’attentes par rapport à ce livre, qui est en soi un culte! Au départ, la langue frappe… c’est définitivement un ado qui écrit!! Un ado qui aime les mots « lousy », « phony » et « old » et qui n’est définitivement pas bien ni dans sa peau ni dans le monde artificiel où tout n’est qu’apparences! Mais on s’attache au personnage et on le suit dans sa quête et dans ses 3 jours d’errance. Différent de ce à quoi je m’attendais mais en fin de compte, je ne suis pas déçue. 

7,5/10

(24 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Virginie

    Là c’est un de mes livres cultes!!!

  2. Karine

    Virginie: C’est le cas pour plusieurs personnes, je crois! Je crois que j’avais trop d’attentes pour que ça devienne un coup de coeur mais j’ai bien aimé. On y ressent vraiment les problématiques de l’adolescence, cette sensation de n’être bien nulle part… J’aurais aimé savoir comment il était arrivé là où il est, par contre!!! Ma curiosité n’a pas été satisfaite!

  3. Amalia

    Quand je l’ai lu je ne savais pas que c’était un livre culte. Du coup j’ai beaucoup aimé surtout comme tu dis la langue et le personnage. J’étais moi-même dans ce language -en français- étant encore adolescente et du coup cette façon de parler avait une réelle résonnance en moi. De plus je trouve que le personnage fait preuve d’un certain détachement et qu’il est assez désillusionné sur le monde qui l’entoure. cela a pour effet de rendre ses remarques comiques et de le rendre attachant. Il est jeune certes mais « à lui on la lui fait pas ».

  4. Karine

    J’ai lu ce livre un peu plus tard… j’étais déjà adulte et un peu loin de cette réalité. C’est peut-être pour ça que ce n’est pas devenu un culte pour moi! Par contre, cette lecture m’a fait prendre conscience que cette révolte adolescente disparaît peut-être un peu trop vite quand on devient adulte. En choisissant mieux nos batailles, je crois que ça aurait du bon de garder cet état d’esprit un peu plus longtemps!

  5. saori

    Encore un excellent livre ! si vous voulez lire un autre livre super qui m’a fait penser à l’attrape-coeur, je vous conseille  » Extrêmement fort et incroyablement près » de Safran Foer Jonathan ! brillant !

  6. Karine

    Saori: Merci de la suggestion! Ce livre est dans mon challenge 2008 (et dans ma géante pile). J’ai eu de bons commentaires de la part de copains et j’ai bien hâte de le lire! Je vais essayer de garder la comparaison en tête lors de ma lecture!

  7. Déborah

    J’ai aimé sans plus, je comprends que beaucoup de gens puissent adoré ce livre mais moi j’ai pas trp adhéré, en partie l’écriture qui m’a dérangé, même si ça montre bien que c’est l’histoire d’un ado’ j’ai eu un peu de mal à m’y faire.

  8. Karine

    Déborah: Un peu comme toi. Je crois que j’aurais carrément été addict si je l’avais lu plus jeune, par contre!

  9. Choupynette

    Je suis en train de le lire pour mon challenge ABC, et franchement…bof. j’accroche moyen; Du coup je lis d’autres livres en même temps..

  10. Karine

    Choupynette: Je n’ai pas été épatée non plus… comme je le dis dans mon billet… peut-être l’ai-je lu trop tard!

  11. Géraldine

    Il faudrait que je le relise pour en faire un commentaire cohérent. Mais j’en ai gardé un bon souvenir

  12. Karine

    Géraldine: En fait, après un bout de temps, mon souvenir n’est pas mauvais. J’ai juste été déçue un peu sur le coup parce que je m’attendais à autre chose!

  13. Dryade de brume

    Traumatisée par celui-là, bien que je l’aie lu à 15 ans, en fait contrainte et forcée pour ma première année de lycée — ceci expliquant peut-être celà, quoique je doive de belles rencontres littéraires à la plupart de mes profs. Sans doute une ado trop différente, je n’en garde absolument que le souvenir d’un interminable ennui.

    J’en ai un peu honte, peut-être réviserais-je mon jugement en le relisant adulte, ça m’est arrivé pour certains des rares livres que je n’ai d’abord pas aimés.

    Mais il y a tant de merveilles à lire et relire, et la vie est si courte !

    1. Karine :)

      Dryade de brume: Moi, c’est par Madame Bovary que j’ai été traumatisée à 13 ans… je comprends, donc!  Mais si je n’ai pas détesté et si j’ai pu comprendre un peu cet ado, je n’ai pas ressenti l’émerveillement de la plupart devant ce roman…

  14. Dryade de brume

    Décidément, je ne me suis pas trompée, je suis chez moi…

    Ce n’est pas tant que j’ai trouvé le roman mauvais, j’aime beaucoup Flaubert et alors encore plus que maintenant. Mais cette pauvre Emma incapable de se satisfaire de quoi que ce soit, quelle tête à claques !

    1. Karine :)

      Dryade de brume: Il faudrait que je relise ce livre… je suis certaine que j’y trouverais autre chose… mais sur le coup, je la trouvais juste… désagréable et impossible à contenter!

  15. Géraldine

    J’en achève la relecture 20 ans après… C’est plus pareil…. Ca m’a beaucoup moins plus. J’ai même eu des moments de lassitude et d’agacement. Et en français, la langue a énormément vieilli !

    1. Karine :)

      Géraldine: Peut-être que nous avons passé l’âge effectivement… comment ils traduisent « phony » et « lousy » en français?

  16. Géraldine

    Aucune idée, mais dans la VF, c’est rempli de « et tout » et de « ou quoi » et de « sans blague »…

    1. Karine :)

      Géraldine: Oui, j’imagine.  C’Est difficile à garder « à date », le langage ado, n’est-ce pas.

  17. amiedeplume

    Tout comme toi, j’ai un avis mitigé par rapport à ce roman. Je comprends que Holden attire les adolescents,car il y a chez bon nombre d’ados qui possèdent  cet esprit de révolte présent chez Holden. Mais bon, je dois être rendue trop vieille, car Holden m’a vraiment tapé sur les nerfs.

    1. Karine :)

      Amiedeplume: Oui, en effet, ado, quand on découvre le monde des adultes, on peut en effet se sentir comme ça… mais je pense aussi que je l’ai lu trop vieille…

  18. Antoni

    Bonsoir Karine:-)

    cela faisait une éternité que je n’étais plus passé par chez toi ! J’y arrive au détour de ce livre que j’ai lu et chroniqué sur mon blog. Je me suis permis d’ajouter un lien vers ton article. Dès lors, je te laisserai le soin d’aller voir cela, si cela te dit évidemment, et de me dire, le cas échéant, ce que tu en penses.

    Bonne soirée, bon week-end et à bientôt, j’espère.

    Cordialement,

    1. Karine :)

      Antoni: Ravie que tu repasses faire un tour, alors.  Aucun problème pour le lien, j’irai faire un petit tour pour lire ton billet!  Bon week end!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Aller à la barre d’outils