Mister Pip – Lloyd Jones

Résumé
« Sur une petite île du Pacifique, Matilda et ses camarades de classe se passionnent pour les aventures vieilles d’un siècle d’un orphelin appelé Pip, dans une ville appelée Londres, qui leur apparaît plus réelle que leur propre région à feu et à sang.

Mais dans une île ravagée par la guerre, l’imagination ne protège pas toujours de la folie des hommes.

Commentaire
C’est définitivement la couverture qui m’a attirée vers ce livre.  Et sur la couverture, il y avait le mot « Pip », qui me criait très très fort d’un bout à l’autre de la librairie!  Et finalement, un billet positif chez Lily a achevé le travail de tentation!

J’ai lu ce livre par petits bouts… presque un chapitre par jour, au début, comme les étudiants du roman.  J’ai donc mis un peu de temps à accrocher mais au final, je l’ai beaucoup aimé, particuilèrement la partie qui se déroule sur cette île colorée aux coutumes venues d’ailleurs, où on entendrait presque crier les oiseaux et le bruit des vagues.  Sur cette île, c’est la guerre, c’est l’horreur.  Ils sont oubliés, livrés à eux mêmes, vivent de rien… Ils ont peur, ils survivent comme ils peuvent, malgré les rebelles et les Peaux rouges qui peuvent débarquer à tout moment.

Mr. Watts, un homme bizarre, est le seul Blanc de l’île, les autres l’ayant désertée avant qu’il ne soit trop tard.  Il devient leur professeur et leur lit « Les grandes espérances ».  Matilda, la narratrice se passionne pour Pip, qui devient pour elle plus réel que Dieu et le diable, et qui sera la cause de bien des tourments dans le village.

Ce récit raconte l’éveil à la littérature de la jeune Matilda.  Un éveil qui lui devient presque nécessaire tant elle a besoin de s’évader de son quotidien frisant le surréalisme.  Un bel hommage au pouvoir des mots, à la magie des livres, mais aussi à ces personnes qui avaient également leurs grandes espérances et qui ont tout quitté pour elles. À ces personnes qui marquent des vies malgré (ou peut-être à cause de) leurs faiblesses.

Mais surtout… ce livre donne une envie folle de lire (ou de relire, dans mon cas) « Les grandes espérances », qui est un roman qui m’a beaucoup marquée.   Sauf que j’ai dû le prêter à quelqu’un… et oublier que je l’avais prêté parce que je ne le trouve nulle part!  Comme dirait Caliméro… la vie est trop inzuste!!!

8,5/10

(29 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Un livre qui donne envie d’en lire d’autres, il n’y a pas mieux ! 🙂

    • Isil on 26/05/2008 at 08:43

    Un livre qui parle d’un roman de Dickens ne peut pas être vraiment mauvais, je note. ;o))

    • maijo on 26/05/2008 at 08:47

    Un livre qui déclenche des lectures en chaîne… Ben tiens, c’est justement ce qu’il nous faut 😉

  2. Je l’vais remarqué chez Lily, et là c’est ton billet qui achève le travail de tentation !!!

  3. Même première impression que toi : la couverture est superbe ! Pour ça et l’enthousiasme que tu ressens, je vais rajouter ce titre sur ma LAL 🙂

  4. Cathulu: J’adore quand il y a des références littéraires dans un livre! Et là, Pip est pratiquement un personnage du roman! Isil: Non, ça ne peut pas!!! Maijo: Hé oui… nous avons vraiment, vraiment besoin d’allonger nos LAL, n’est-ce pas!!! :)) Emmyne: Pour ma part, c’est Lily qui avait achevé le travail. Argantel: Mon seul regret est de l’avoir lu en traduction, je pense que la couverture est encore plus jolie en anglais… le même genre mais plus « bleu » que « gris »! (Hééé… quelle analyse pertinente!!) J’espère que tu aimeras!!

    • betty on 26/05/2008 at 03:11

    Alors celui-là je le note de suite! Il me tente vraiment vraiment!

    • Manu on 26/05/2008 at 05:47

    Je crains de détonner un peu 😀 mais ce livre ne me tente pas du tout. j’avais déjà lu l’article de Lily, et il ne m’attirait déjà pas. En fait, c’est l’idée de jeunes enfants sur une île qui ne me séduit pas. Ca me rappelle « Sa majesté des mouches », qui ne m’avait pas trop emballé à l’époque (ni au théâtre, ni en livre). Donc, je passe, malgré les louanges 🙂

  5. Ne notes tu pas les titres prêtés et à qui sur fiches à l’emplacement du livre .

  6. je dois lire de grandes espérances pour le défi de Fashion, je devrais peut-être commencer par celui-ci 🙂

  7. Je me le suis acheté pendant mes vacances, attirée moi aussi par la couverture puis par la 4ème de couverture.

  8. Je suis actuellement en train de lire « Les grandes espérances » à cause de cette vile tentatrice dénommée Fashion !! Du coup, ça me donne envie de lire celui-là…

    • Laeti on 27/05/2008 at 06:45

    Salut, ton billet me donne envie de le lire, en plus je trouve la couverture vraiment belle… encore un autre à lire 😀 A bientôt!

    • lael on 27/05/2008 at 06:48

    ouh la la, je viens de finir prisonniers du paradis et cela se pasait sur une ile, je pense que je vais encore approfondir le theme de l’ile!!!celui là me tente et tu en parles si bien, puis dès que j’ai vu la couverture, je me suis jetee sur ton billet!!

    • Flo on 27/05/2008 at 01:28

    « J’ai donc mis un peu de temps à accrocher mais au final, je l’ai beaucoup aimé, particuilèrement la partie qui se déroule sur cette île colorée aux coutumes venues d’ailleurs, où on entendrait presque crier les oiseaux et le bruit des vagues. » : Ah oui, ça me dit bien, un roman dépaysant, surtout avec cet été qui n’arrive pas, même si j’ai bien compris que ce n’est pas l’essentiel du livre !!

  9. Betty: J’espère que ça te plaira, alors! C’est un beau livre sur la littérature qui change une vie! Manu: Ca n’a pas grand chose à voir avec « Sa majesté des mouches » (que je n’ai pas aimé, soit dit en passant) mais si « île » te sonne immanquablement cette cloche… ce n’est peut-être pas pour toi!!! Arlette: Je devrais, je devrais noter!!! Mais je pense que ma mère a dû oublier de me donner le gène du classement et du ménage!!! 😉 Stéphanie: En tout cas, moi, ça m’a donné le goût de le relire! Mais je te dirais de lire l’original avant… ça révèle quand même pas mal de trucs!!! Sophie: Comme ça se passe dans une petite île du Pacifique, peut-être que ça pourra faire certains échos en toi!! 😉 La couverture est vraiment attirante! Appollonia: Si tu aimes « Les grandes espérances », j’imagine que tu vas accrocher à ce livre aussi car le livre de Dickens est presque un personnage! Et Fashion est définitivement une très vilaine tentatrice, je te seconde! 😉 Laeti: C’est terrible n’est-ce pas de fréquenter les blogs!!! 😉 Des billets positifs et en plus, de photos de très jolies couvertures! Lael: Cette couverture a vraiment quelque chose de spécial! Et j’ai justement noté « Prisonniers du paradis » chez toi (et je crois que j’ai fait quoi…4 fautes d’orthographe dans le nom de famille de l’auteur dans mon commentaire!!!) Flo: Chez vous non plus, l’été n’arrive pas? Il a neigé dans le Parc hier au retour… j’aurais pleuré!!! 😉

    • lily on 28/05/2008 at 08:59

    Ah oui c’est vraiment un magnifique livre !! Bien envie de relire aussi « De grandes espérances » ;))

  10. Lily: Après cette lecture, on a vraiment envie de relire les aventures de Pip, n’est-ce pas!! 😉

    • Louis on 28/05/2008 at 04:39

    Wow ! Je DOIS lire ce roman. Merci pour cette découverte.

  11. Louis: Si tu es fan des « Grandes espérances », je crois que ce livre peut te plaire! Le choc des cultures entre la mère de Matilda et le professeur est très intéressant aussi!

  12. Je me rends compte que j’ai des lacunes… impardonnables… pas lu Dickens !!!! Mais ce petit livre si joli me tente bien, donc je vais le noter, et noter Dickens pas la même occasion !

  13. Ah ça me tente mais je n’ai pas encore lu les grandes espérances (il est dans mon challenge) ça pourrait peut être me donner du peps pour m’y attaquer tiens !!!)

  14. Liliba: « Great expectations » est vraiment un merveilleux roman, selon moi! Je te conseille de le lire avant « Mr. Pip » si tu ne connais pas l’histoire globale du roman de Dickens! Yueyin: Peut-être… mais beaucoup de trucs sur la fin des Grandes Espérances sont révélées dans ce roman… donc, à toi de choisir!

  15. La couverture est trop belle ! Et vu ce que tu en dis, je suis sûre que je vais aimer 🙂

  16. Joelle: Cette couverture a quelque chose, n’est-ce pas!!! Et l’histoire aussi, d’ailleurs!

    • christine pares on 12/10/2009 at 09:42

    je pense après une première approche de quelques unes de vos rubriques que le roman de DIANE SETTERFIED « le treizièmz conte » devrait vous séduire tout autant que ce qu’ont pu y parvenir Charles DICKENS ou Daphné DU MAURIER.
    cordiallement

    1. Christine Pares: J’ai lu ce roman de Setterfield et ça a été un grand coup de coeur pour moi!!  Je l’ai d’ailleurs offert à plusieurs personnes depuis… Vous m’aviez bien cernée!

  17. je viens de le commencer, sur l’instigation d’InColdBlog qui m’en a dit le plus grand, et me l’a donc fait sortir de ma pal!

    1. Choupynette: j’ai vraiment aimé, en tout cas!  Ca m’a rappelé Dickens mais l’histoire est également bien pour elle-même et nous amène vraiment ailleurs!

Les commentaires sont désactivés.

Aller à la barre d’outils