Bonjour, là, bonjour – Michel Tremblay

Bojour--l----bonjour.jpg Résumé

Après 3 mois d’absence en Europe, Serge revient au pays revoir son père Armand, ses deux tantes un peu cinglées, Charlotte et Gilberte ainsi que ses quatre sœurs : Lucienne, mariée à un « anglais successful » et amante d’un ami de Serge, Denise, dont le plus grand plaisir est de manger, Monique, addict au « pelules »… et surtout Nicole…  
Commentaire
Après ma dernière lecture, je ne sais pas pourquoi, il fallait que je relise cette pièce de Tremblay. Aucun thème en commun, pourtant… mais il fallait! Petit historique : quand on habite au Québec et qu’on aime bien le théâtre… c’est OFFICIEL que nous sommes amenés à voir des pièces de Michel Tremblay. Impossible de passer à côté! J’ai vu celle-là jouée par des amis dans le cadre d’un cours de français théâtre, au Cégep et j’ai été soufflée. C’était peut-être une drôle d’idée du professeur d’amener des ados de 16-17 ans jouer cette pièce, étant donné le thème central mais j’avais tout simplement adoré. Je n’ai toutefois pas lu la pièce tout de suite car le prof en question a enchaîné avec « Les belles-sœurs » du même auteur et là, je n’ai définitivement pas accroché. J’ai donc délaissé Tremblay pour ne lire la pièce que beaucoup plus tard, après l’avoir « héritée » d’un fond de bibliothèque d’une copine qui déménageait!
 
Résultat : La lecture de la pièce a été aussi agréable que son écoute datant de plus de 10 ans auparavant! Cette famille dysfonctionnelle, qui s’aime, mais mal, nous est présentée de façon simultanée. En effet, chronologiquement, Serge visite ses sœurs l’une après l’autre mais dans la pièce, les visites sont évoquées simultanément, comme un concert avec une voix « lead » et des chœurs, qui parlent complètement d’autre chose. C’est d’ailleurs la façon dont Tremblay évoque ses scènes : solo, duo, trio, octuor. Cette structure et les conversations qui tournent un peu en rond demandent un moment d’adaptation au lecteur. 
 
J’ai beaucoup aimé les personnages, tous un peu cinglés, qui voient Serge, le petit frère beaucoup plus jeune, comme un objet, que ce soit pour le chatouiller, l’utiliser comme couverture ou comme support moral.   J’ai aussi apprécié la vision de l’amour, de l’amour différent, non acceptable, mais complètement assumé. 
 
Le thème de la surdité du père m’a beaucoup interpellée aussi. Ne sommes-nous tous pas un peu sourds à ce que nous ne voulons pas entendre? Pas facile de crier ce que normalement on dit tout bas… Et à entendre le verbiage des « ma tante » – qui s’appellent elle-mêmes « ma tante », comme si elles n’existaient que par ça – on le comprends un peu de ne pas vouloir faire réparer son appareil, malgré son amour de la musique. Ne pas entendre, est-ce la même chose que ne pas comprendre??

Une bonne note, peut-être influencée par les souvenirs de copains au théâtre… mais bon!!! 😉

 
8,5/10

(10 commentaires)

1 ping

Passer au formulaire de commentaire

  1. noté par un fan de théâtre !!

  2. J’ai découvert M.Tremblay pour la première fois cette semaine, et je veux absolument le lire encore tout plein! Mais, sans doute pas ce titre: je ne lis jamais de théâtre (alors que je vais en voir 2 à 3 fois par mois!).

  3. Amanda: Si tu le lis un jour, tu m’en redonneras des nouvelles *demande une autre fan de théâtre* Anne: J’avoue que je préfère encore voir le théâtre que le lire (malgré que j’aime bien lire aussi) mais par ici, je n’en ai pas si souvent l’occasion. Je lis d’ailleurs généralement les pièces que j’ai déjà vues! Ton article sur Michel Tremblay m’a beaucoup touchée et je te souhaite d’autres belles rencontres avec cet auteur!

  4. J’ai en attente « le gay savoir », un recueil de plusieurs romans.

  5. Je ne connais pas grand chose au théâtre, alors j’apprécie de découvrir avis et critiques sur les blogs

  6. Lou: Je crois que ce sont les 5 romans « gays » de Tremblay (ceux mettant en vedette Jean-Marc), je crois? En fait, je n’ai que très peu lu Michel Tremblay. Je serai ravie de connaître tes impressions quand tu l’auras lu!!! Flo: Moi j’adore le théâtre! Ok, je préfère en voir qu’en lire (pas facile de lire du théâtre et d’aimer quand on n’en a pas vu beaucoup… du moins, à mon avis!!!) mais j’aime bien de temps en temps! Je ne me considère toutefois pas comme « connaissante » en théâtre 😉

  7. J’ai écouté Michel Tremblay à tout le monde en parle hier et je l’ai trouvé super intéressant. Je pense bien que je vais essayer de lire ses livres.

  8. Marylou: J’ai écouté l’entrevue aussi et j’ai apprécié. Il semble accepter difficilement de vieillir, en tout cas (il est tellement changé que je ne l’aurais pas reconnu…)! Son nouveau livre semble pas mal!

  9. Je n’ai pas vraiment accroché…

    1. Amiedeplume: En fait, j’ai vu cette pièce au théâtre la première fois… et j’ai adoré!  Ma lecture a été influencée par ça, c’est certain!

  1. […] femme d’à côté est enceinte, Thérèse et Pierrette à l’école des Saints-Anges, Bonjour, là, Bonjour, La maison suspendue, Un ange cornu avec des ailes de tôle, À toi pour toujours, ta Marie-Lou, […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Aller à la barre d’outils